MARSEILLE de Kad Merad [Critique Ciné]

 

Marseille

 

Dans la série On n’est jamais mieux servi que par soi même, Kad Merad a choisi de réaliser ce que Dany Boon n’a pas osé faire. Avec Marseille, c’est un peu comme si il donnait une suite à Bienvenue Chez Les Ch’tis qui se passerait cette fois dans le sud de la France. Pas sur cependant que le film remporte le même succès…

 

 

 

SYNOPSIS : En vacances avec son fils, Paolo reçoit un coup de fil de son frère Joseph qu’il n’a pas revu depuis 25 ans. Leur père vient d’avoir un accident qui l’a rendu amnésique. N’hésitant pas un instant il quitte le Canada pour revenir à Marseille au chevet du malade. Mais alors qu’il chercher à lui faire revenir la mémoire, les souvenirs de la capitale phocéenne vont surtout faire renaître la nostalgie de sa jeunesse.

 

Qui faut il blâmer pour l’arnaque que constitue le film Marseille ? Probablement à Pathé qui a du être trop heureux, le jour où Kad Merad est venu leur présenter son projet sur Marseille. Là où l’acteur/réalisateur souhaitait rendre hommage aux Marseillais dans un film plus proche de la comédie dramatique, le distributeur n’y a vu qu’une suite alternative de Bienvenue Chez Les Ch’tis et a focalisé toute la promotion là dessus. Il suffit pour en être persuadé de voir l’affiche de Marseille avec Patrick Bosso et Kad Merad en plein éclat de rire comme celle du film de Dany Boon. La bande annonce est elle aussi bien mensongère puisqu’elle ne se focalise sur les passages les plus drôles du film.

 

Marseille

 

Marseille s’inscrit en réalité dans la lignée de Monsieur Papa, le premier film réalisé par Kad Merad ou même de L’Italien le film d’Olivier Baroux que dans celle de Bienvenue Chez Les Ch’tis. Il est totalement  dans l’air du temps où beaucoup de comédies aiment aussi flirter avec le drame sans pour autant pouvoir être qualifié de véritables comédie dramatique.  Les années de crises marqués par la série d’attentats ne doivent pas donner envie de rire à tout le monde alors qu’au contraire on aurait bien besoin de véritables comédies pour se changer les esprits.

La première partie de Marseille est la plus drôle du film. C’est celle où Paolo revient dans la ville et se reprend de plein fouet toute la vie haute en couleur de ses habitants fort en gueule. Kad Merad s’amuse des clichés qu’on a tous en tête sur Marseille mais sans se moquer tout comme  l’avait fait Dany Boon pour le nord dans Bienvenue Chez Les Ch’tis. Le meilleur moment du film étant sans aucun doute la scène du résumé bien marseillais du film Gravity.

 

Marseille

 

Mais le problème de Marseille c’est qu’il dérive rapidement vers une histoire bien moins amusante qui était bien cachée dans la bande annonce. Comme pris d’un gros coup de déprime, Kad Merad lâche subitement une série de drames maladroits et sans intérêt. Il y a d’abord l’amnésie du père qui réveille le drame qui a poussé Paolo à quitter Marseille, puis les difficultés de joindre les bouts pour Joseph qui risque sa santé en grattant les coques de bateau. Le film nous fait alors sombrer dans l’ennui et la déception de n’être pas la joyeuse comédie qu’on espérait voir.

Kad Merad, qui n’est qu’un marseillais d’adoption, a fait appel à Patrick Bosso pour  l’aider à écrire cette histoire et partager avec lui l’affiche. Il joue le frangin marseillais dans la veine de ses sketchs sur scène. On retrouve ici des acteurs habitués de tourner avec Kad Merad comme Julien Boisselier et Philippe Lefebvre, deux acteurs sans intérêt qui doivent beaucoup à Kad & O pour leur carrière au cinéma. Il renoue aussi avec Judith El Zein, qui a aussi participé au scénario,  pour une romance bien inutile. Et que dire de l’apparition totalement inutile de l’humoriste Mathieu Madenian en serveur de restaurant qui ne placera même pas une vanne comme si il n’était là que pour la figuration.

 

Marseille

 

Marseille est encore la preuve que Kad Merad est bien meilleur acteur que réalisateur ou scénariste. C’est le seul à être vraiment drôle et qu’on a envie de suivre dans le film. Il faudra vraiment être fan de Patrick Bosso pour le supporter, ilsort à peine de son personnage de scène au succès très limité. Peut être qu’avec une véritable comédie il s’en serait mieux sorti mais cette dramédie fini par vraiment devenir insupportable à force de s’enfoncer. Mal écrit et mal dirigé, Marseille est un gros ratage qui aurait plus mérité une diffusion sur France 3 qu’au cinéma.

 

MON AVIS : 1/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Kad Merad
  • AVEC : Kad Merad, Patrick Bosso & Judith El Zein
  • SCÉNARISTES Kad Merad, Patrick Bosso & Judith El Zein
  • MUSIQUE : Hervé Rakotofiringa
  • GENRE : Comédie, Drame
  • NATIONALITÉ : Française
  • DISTRIBUTEUR : Pathé
  • SITE OFFICIELhttp://www.pathefilms.com/film/marseille
  • DATE DE SORTIE : 16 mars 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *