MAYHEM : LÉGITIME VENGEANCE de Joe Lynch [Critique Blu-Ray]

 

Mayhem : Légitime Vengeance

 

C’est dans un film tout aussi violent que The Walking Dead que Steven Yeun fait son retour avec le film Mayhem : Légitime Vengeance qui est sorti directement en Blu-Ray et DVD le 3 juillet 2018.

 

 

SYNOPSIS : Derek Cho avait petit à petit réussi à graver les échelons du cabinet d’avocats qui l’emploie. Mais accusé à tord d’avoir fait perdre une affaire par une collègue aux dents longues, il est renvoyé sans ménagements. Alors qu’il est prié de quitter les lieux au plus vite, l’immeuble va être placé en quarantaine suite à la découverte dans son circuit de ventilation d’un virus qui transforme les infectés en êtres incontrôlables. Contaminé à son tour, Derek va profiter d’avoir l’impunité durant neuf heures pour tenter de convaincre le conseil d’administration de le réintégrer quitte à employer la force pour cela.

 

La dernière fois que l’on a vu Steven Yeun sur nos écrans, il était plutôt en fâcheuse posture ! C’était au début de la septième saison de The Walking Dead où sa dernière apparition a choqué bien des fans qui ne s’y attendaient certainement pas. Au final, l’acteur ne doit pas vraiment regretter d’avoir retrouvé sa liberté puisque cela lui permet désormais de s’attaquer au cinéma. Attendu dans le drame Burning qui  a fait sensation à Cannes, c’est avant cela dans un registre très familier qu’on le retrouve dans Mayhem :  Légitime Vengeance. Une nouvelle histoire d’infectés sortie directement en Blu-Ray et DVD le 3 juillet 2018, réalisé par Joe Lynch bien habitué à ne pas voir sortir ses films au cinéma puisqu’on lui doit Détour Mortel 2 et plus récemment Everly qui avaient suivi le même chemin.

 

Mayhem : Légitime Vengeance

 

Si vous vous attendiez à 90 minutes d’action intense, vous pouvez passer directement votre chemin car Mayhem :  Légitime Vengeance commence très lentement. C’est Steven Yeun qui explique en voix off toute la situation. Comment un virus terrorise la population car si il n’est pas mortel en lui même, il peut pousser les infectés à tuer sauvagement. Puis il met en place toute l’histoire en décrivant minutieusement la vie au sein du cabinet d’avocats où il travaille depuis son premier jour jusqu’à ce jour où il va être licencié. Une bonne vingtaine de minutes qui ne servent pas à grand chose à par nous montrer à quel point le budget semble être serré pour cette petite production.

Lorsque enfin les choses sérieuses commencent, on sera là aussi rapidement déçu car Mayhem :  Légitime Vengeance n’est pas aussi frénétique que ce qu’on pouvait espérer. Si il voudrait paraître déjanté, le film parait en fait toujours trop sage et trop mou sans oser jouer à fond de la folie destructrice que devrait engendrer le virus. Alors certes, il y a quelques scènes gore et violente mais la mise en scène est tellement plate que l’on arrivera jamais à entrer dans l’histoire. Le principal problème du film étant surtout un scénario qui n’a en fait rien à raconter. Notre héros cherchant juste à atteindre le sommet de la tour par n’importe quel moyen en croisant des supérieur hiérarchiques et des membres de la sécurité qui doivent lui mettre des bâtons dans les roues pour éviter qu’il arrive à atteindre le big boss. Une fois de plus, on cherche à montrer que l’homme n’a pas vraiment besoin d’un virus pou montrer sa pire facette. On aurait cependant aimé voir des infectés un peu plus violents au lieu de les voir juste péter les plombs et faire n’importe quoi dans les couloirs comme si ils avaient juste bu un coup de trop.

 

Mayhem : Légitime Vengeance

 

La faute peut être aussi à Steven Yeun que l’on est trop habitué à voir dans The Walking Dead et ne paraît pas très crédible en avocat d’affaires. Ce sont cependant plus ses qualités d’acteurs qui sont remises en doute car pour s’imposer en héros de film d’action, il faut un charisme qui manque cruellement ici à l’acteur. On n’arrivera pas à s’attacher à lui ou même frémir lorsqu’il est en situation délicate. Toute tentative d’humour tombe aussi complètement à plat tant l’acteur ne semble n’avoir aucune fibre comique. La faute peut être à une direction d’acteur inexistante, puisque le comédien avait très pu se rendre attachant dans The Walking Dead.

Pour l’aider dans son ascension de la tour, Steven Yeun est épaulé par Samara Weaving, sorte de clone de Margot Robbie tout aussi jolie et avec un grain de folie qui semble être inspiré de l’Harley Quinn de Suicide Squad. L’actrice qui semble avoir plus de potentiel que Steven Yeun ne sera malheureusement que sous employée en tant que simple faire valoir sexy. Le personnage le plus drôle est Steven Brand qui face au héros déborde de charisme et de testostérone en grand patron du cabinet d’avocats.

 

Mayhem : Légitime Vengeance

 

Loin d’être aussi fou que ce qu’on aurait pu croire, Mayhem :  Légitime Vengeance souffre de trop nombreux défauts pour nous emballer. Une trop longue scène d’exposition de l’intrigue suivie d’un passage à l’action toujours trop sage par rapport à la sauvagerie promise certainement à cause de problème de budget flagrant. Le réalisateur Joe Lynch ne semble pas non plus être très doué pour diriger les comédiens tant il n’arrivera à rien faire sortir de Steven Yeun aussi peu convaincant en avocat qu’en combattant et qui n’est pas doué non plus pour l’humour. En personnage féminin principal, Samara Weaving a trouvé le ton qui fallait pour être le meilleur élément de ce long métrage.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

LE BLU-RAY :  L’image de Mayhem :  Légitime Vengeance sur ce Blu-ray  est parfaite peut être même trop pour ce film dont la pauvreté des décors et des scènes d’action ne méritait pas une image en haute définition. En V.O. le système 5.1 sera bien utile pour les scènes d’émeutes dans les bureaux. Se contentant du strict minimum, l’éditeur Program Store n’a même pas daigné mettre le moindre bonus sur cette galette.

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Mayhem
  • RÉALISATEUR : Joe Lynch
  • AVEC : Steven Yeun, Samara Weaving, Steven Brand, Caroline Chikezie
  • SCÉNARISTE : Matias Caruso
  • GENRE : Action, Horreur
  • DURÉE : 1h28
  • NATIONALITÉ : Américain
  • ÉDITEUR : Program Store
  • DATE DE SORTIE EN BLU-RAY ET DVD : 3 juillet 2018
  • SPÉCIFICITÉS DU BLU-RAY : 1080p – 16/9 – 2.40:1 – couleurs – DTS-HD Master Audio 5.1 / 2.0 : Anglais ou Français