NIOH sur Playstation 4 [Test Jeux Vidéo]

 

Nioh

 

Si après avoir fini Bloodborne, vous vous preniez pour un hardcore gamer capable de terrasser n’importe quel boss de jeu vidéo, Nioh va mettre sérieusement en doute vos capacités tant le challenge s’annonce élevé.

 

INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS

 

SYNOPSIS : A la fin du XVIème Siècle, William un vaillant guerrier anglais s’embarque en destination du pays des Samouraïs pour retrouver Edward Kelley qui lui a volé son esprit protecteur Saoirse. En faisant chemin sur les terres du Japon, il va rapidement se forger une réputation chez les ninjas et les seigneurs du pays qui vont lui confier des missions pour débarrasser le pays d’esprits monstrueux.

 

Une mise en garde s’impose si vous êtes souhaitez vous procurez Nioh. Le nouveau jeu de la Team Ninja n’est clairement pas fait pour les petits joueurs ! A une époque où la difficulté des jeux a grandement était abaissé pour séduire une clientèle plus large initiée au jeu vidéo grâce à la Wii, Nioh se démarque particulièrement pas son exigence et sa difficulté qui le réserve plutôt aux professionnels du joypad et à tous ceux qui veulent s’imposer un challenge de taille avec un jeu qui les occupera de très longues heures.

 

Nioh

 

La gestation de Nioh a été particulièrement compliqué pour Koei. Initié en 2004 comme un jeu d’action inspiré par un film inachevé du grand réalisateur Akira Kurosawa, le projet a été entièrement repris au début en 2008 oubliant son idée de base pour raconter une histoire originale et en transformant le concept en un Action R.P.G. qui saura mélanger les combats de la franchise culte Ninja Gaiden à une progression et une difficulté diabolique digne des jeux Demon Souls et Dark Souls de FromSoftware. Prévu à la base sur la Playstation 3, le temps de développement du jeu a été tellement long que c’est finalement en exclusivité sur Playstation 4 qu’il est enfin sorti le 8 février 2017.

Dès le début, Nioh donne le ton. L’histoire débute alors que notre héros est retenu prisonnier dans la Tour De Londres à la fin du XVIème siécle. Une fois sorti de sa cellule, il faudra très vite trouver de quoi s’équiper pour affronter les gardes et un premier boss déjà pas évident au premier abord. Sans véritable tutoriel, il faudra très vite apprendre le B.A. Ba de Nioh. Apprendre à se battre et à parer seront le cœur du gameplay comme dans ses modèles venus de FromSoftware. Après cette première mission, on partira tout de suite au Japon pour entrer dans le vif du sujet avec une succession de missions qui s’achèvera à chaque fois par l’affrontement contre un boss la plupart du temps particulièrement redoutable dont il faudra bien observer les mouvements pour trouver la stratégie qui permettra de l’abattre.

 

Nioh

 

Si nos premiers pas dans le jeu s’annoncent ardus et demanderont au joueur d’avancer constamment avec prudence, l’exploration des niveaux pourra parfois paraître plus simple jusqu’au moment où l’on finira toujours par trouver un adversaire plus fort que soi. Pour pouvoir se montrer au niveau, il faudra cumuler de l’Amrita, les points d’expérience de Nioh, qui permettront de faire évoluer différentes caractéristiques dont les plus importantes son bien sur la barre de vie et la barre d’endurance appelée ici le Ki. Mais pour faire de son héros un guerrier efficace il ne faudra pas oublier non plus de monter sa force, ses compétences, sa magie, son coté ninja et son esprit. Celui ci est très utile pour lier un esprit protecteur pour lancer des attaques dévastatrices et améliorer notre héros. Pour accumuler l’Amrita, il faudra faire l’impasse sur aucune mission principale ou secondaire et éviter de mourir avant de revenir au sanctuaire où il pourront être converti en expérience. Mais attention plus on monte en niveau et plus il vous faudra d’Amrita pour pouvoir le faire.

L’autre point à soigner est notre équipement. Tout le long du jeu, William trouvera sur ses adversaires et dans différents éléments destructibles, différentes armes et éléments d’armures (tête, torse, jambes, bras et pieds) pour pouvoir attaquer plus férocement et mieux vous défendre. Mais là encore il faudra faire attention au poids de cet équipement qui jouera sur votre endurance si vous n’êtes pas au niveau dans vos caractéristiques. Le loot sera très riche en objets offerts au point qu’on se retrouvera très vite avec des dizaines d’armures et d’armes dans son inventaire nécessitant régulièrement de faire le tri. Un peu plus tard dans le jeu nous aurons accès à une forge qui permettra d’acheter du matériel ou retravailler le sien. Cela est assez complexe car les explications ne seront pas très claires sur l’utilité de la chose mais on pourra tenter moyennant l’argent ramassé en cours de niveau d’espérer se forger un équipement plus fort que celui trouvé dans les niveaux.

 

Nioh

 

Pour les combats, William dispose de cinq types d’armes pour le combat rapproché parmi lesquelles il faudra choisir celle qui vous convient le mieux. Il y a le katana simple rapide avec une portée moyenne, le double Katana qui coupe deux fois plus mais à courte distance, les lances plus légères pour des attaques à distances,  les haches et marteaux pour des attaques lourdes qui coûtent chers en endurance, et les Kusarigama des chaînes avec des lames pour des attaques rapides à distance. On pourra aussi porter deux armes à longue distances : un arc, un fusil ou un canon. Le joueur pourra équiper deux armes de chaque catégorie pour passer rapidement de l’une à l’autre pendant les combats. Il faudra aussi choisir sa posture haute, moyenne ou basse qui feront évoluer le style d’attaque. Des points gagnés en cours de niveaux permettront d’améliorer les techniques de combats dans chaque posture. Un dojo permettra de s’initier aux techniques et en gagner de nouvelles. L’attaque n’est pas tout dans Nioh car il faudra aussi savoir se défendre en bloquant ou parant les attaques et savoir ménager son endurance pour ne pas se retrouver épuisé et ne plus pouvoir bouger devant un adversaire. Que ce soit dans les combats ou les déplacements , la jouabilité est en général de bonne facture et ne souffre que de très rares soucis souvent lié à une mauvaise action du joueur.

Graphiquement Nioh souffre un peu de son long développement et ne proposera pas de décors à se décrocher la mâchoire comme un Uncharted 4. Cependant les décors de chaque niveaux sont tout de même très soigné et suffisamment varié pour éviter l’ennui. Les effets climatiques sont particulièrement réussi ainsi que tous les éléments naturels, le tout sans aliasing et avec très peu de ralentissement. Plusieurs options graphiques sont d’ailleurs disponibles dans les réglages au début du jeu pour éviter ce genre de soucis. Un soin particulier a aussi été apporté au design des personnages très proches de Ninja Gaiden et des différentes armes et armures. Détail appréciable, ce sont vraiment les tenues porté par notre héros que l’on verra aussi dans les cinématiques du jeu, ce que tous les développeurs ne font pas toujours. Le bestiaire est assez varié et leur design est très réussi.  il finira cependant par tourner en rond avec des rajouts cosmétiques sur des personnages déjà croisés et d’ancien bosses recyclés en monstres que l’on croisera en plein niveaux.

 

Nioh

 

Question durée de vie, cela dépendra vraiment de votre niveau de joueur. Ceux qui ont déjà maîtrisé l’ensemble des jeux de FromSoftware (Dark Souls, Demon’s Souls, Soulborne) ne devraient pas avoir trop de de soucis à venir à bout de Nioh. En revanche, pour les joueurs moins hardcore, le jeu s’annonce particulièrement diabolique tant qu’ils n’auront pas complètement maîtrisé les techniques nécessaires pour devenir un guerrier redoutable. C’est certains vous allez mourir très souvent dans Nioh, il ne sera pas rare de passer de nombreuses heures à recommencer les mêmes combats mais cela donnera vraiment un sentiment d’accomplissement lorsque vous serez arriver à bout d’un combat. On regrettera que le jeu ne propose tout de même pas plusieurs niveaux de difficulté afin de permettre à n’importe quel joueur d’aller jusqu’au bout de l’histoire. Seulement un niveau de difficulté encore plus difficile sera disponible après avoir bouclé le jeu une première fois. On regrettera aussi que le jeu soit découpé en missions principales et secondaires au lieu d’offrir un monde entièrement ouvert. Au lieu d’avoir simplement à revenir sur nos pas pour farmer les montres, il faudra se retaper les missions complètes ou faire les missions crépuscules qui proposent de revisiter les mêmes décors avec une difficulté encore plus difficile. Il est aussi dommage de ne pas pouvoir quitter une mission quand on le souhaite sans perdre au passage tous les Amritas non transformés.

Un mode Online est également inclus dans Nioh. Les tombes d’autres joueurs morts au combat pourront être réveillés pour affronter ces guerriers et récupérer leur équipement mais attention à leur niveau ! Pour les abonnés au Playstation Plus, ils pourront aussi s’amuser à aller explorer le royaume Yokai pour des quêtes en ligne à plusieurs. Enfin vers la moitié du jeu s’ouvrira le salon de thé caché qui permettra de s’affilier à un clan et a participer à une guerre récompensée par des objets utilisables dans l’histoire et des skins de personnages croisés dans le jeu.

 

Nioh

 

Oui vous allez mourir souvent et cruellement dans Nioh mais ce n’est pas une raison de baisser les bras car avec beaucoup d’acharnement, vous finirez par vous prendre au jeu face à ce challenge d’une difficulté assez rare de nos jours. Le nouveau jeu de la Team Ninja est suffisamment beau et prenant pour que l’on mérite de tenter l’aventure même si arriver au bout ne sera pas donné à tout le monde. Ce qui est certain c’est qu’il vous promet de très longues heures de jeu et un grand sentiment d’accomplissement lorsqu’enfin vous arrivez au bout.

 

MON AVIS : 4/5

GRAPHISMES : 4/5
SON ET MUSIQUES : 4/5
JOUABILITÉ : 4/5
DURÉE DE VIE : 5/5
INTÉRÊT DE JEU : 5/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :