SANG FROID de Hans Peter Moland [Critique Ciné]

 

Sang Froid

 

Pour ceux qui ne sont pas encore lassés de voir et revoir Liam Neeson dans un énième film d’action, le voici déjà de retour dans le revenge movie Sang Froid, remake d’un film norvégien par son réalisateur d’origine.

 

 

SYNOPSIS : Conducteur de chasse neige qui ne compte pas ses heures lorsqu’il s’agit de déblayer les routes autour de la station de ski de Kehoe dans la région des Montagnes Rocheuses, Nels Coxman, va apprendre la mort de son fils par overdose le jour même où il reçoit la médaille de citoyen d’honneur. N’arrivant pas à croire que son fils puisse être un junkie, il va remonter la piste des dealers locaux jusqu’au redoutable baron de la drogue surnommé Viking. N’ayant désormais plus rien à perdre, il va se lancer dans une véritable chasse à l’homme qui déclenchera une guerre des gangs entre le dealer et ses rivaux de la réserve indienne.

 

C’est bien connu, les américains n’aiment ni les doublages ni les sous titres, c’est pourquoi dès qu’ils repèrent un film étranger digne d’intérêt, ils préfèrent directement en faire un remake plutôt que de diffuser l’original. C’est le cas pour Sang Froid, remake quasiment plan pour plan mais à plus gros budget du film norvégien Kraftidioten sorti en France en septembre 2014 sous le titre Refroidis. Et parce qu’on est jamais mieux servi que par soit-même, c’est carrément le même réalisateur Hans Peter Moland qui a été rappelé pour mettre lui même en scène cette nouvelle version. L’occasion de faire mieux ?

 

Sang Froid

 

Il faut bien l’avouer dans ses premières minutes, Sang Froid ressemble à n’importe quel autre films d’action de Liam Neeson. Le comédien les enchaîne tellement vite qu’il n’a même pas le temps de réfléchir au quelconque changement de look pour distinguer ses personnages. L’acteur est ici en terrain connu à incarner à nouveau un père en quête de vengeance comme dans Taken, le tout dans des décors enneigés qui rappelleront forcement Le Territoire Des Loups.

Ce qui va distinguer Sang Froid des autres films d’actions de Liam Neeson c’est sa réalisation. Le film de Hans Peter Moland a un ton assez inédit entre drame et comédie. Si le point de départ de cette intrigue est tragique avec la mort de ce fils, les occasions de rire devant le film seront nombreuses dans les scènes de règlement de compte. Il se dégage aussi une violence dans les combats que l’on voit rarement dans ce genre de grosses productions. Il vaudra d’ailleurs mieux ne pas avoir regardé la bande annonce pour garder la surprise de certaines exécutions car celle « spoile » carrément l’une des scènes finales du film.

 

Sang Froid

 

Mais le gros soucis du film, c’est son rythme. S’étalant sur près de deux heures, le long métrage prend tout son temps pour dérouler son intrigue et dévoiler de très nombreux personnages dont beaucoup trop d’hommes de mains qui servent uniquement de chair à canon. Ils sont tellement nombreux que lorsque se sera leur tour d’y passer, on ne se souviendra plus vraiment qui ils étaient. Mais comme chacune de ces exécutions n’a clairement aucun autre intérêt que de divertir le spectateur en faisant monter le compteur de cadavre, cela n’aura pas grande importance. La vraie faiblesse du film étant sa dernière grande scène où le règlement de compte final sera bien trop expéditif et manquera de véritable climax.

Liam Neeson est ici clairement en pilotage automatique bien loin des véritables performances d’acteurs dont il peut faire preuve dans les trop rares films dramatiques où on peut encore le voir. En baron de la drogue, Tom Bateman intrigue par sa perversité malheureusement pas suffisamment bien exploitée. Si on pouvait se réjouir de revoir Emmy Rossum au cinéma, son rôle de policière locale a des allures de pièces rapportées tant il ne sert strictement à rien dans cette intrigue. Quand à Laura Dern, c’est encore pire on a clairement l’impression qu’elle a claqué la porte du tournage tant elle disparaît subitement de l’intrigue.

 

Sang Froid

 

Si vous espériez quelque chose de neuf dans le nouveau film de Liam Neeson, vous risquez d’être déçu. En dehors d’un ton souvent humoristique et une violence assez jouissive, nous sommes ici devant un vague thriller qui manque clairement d’ambition. Il est assez étonnant de voir que Liam Neeson n’a pas déjà échoué dans des direct to vidéo tant il semble être désormais en pilotage automatique. Si Sang Froid se laisser regarder, il est conseillé avant tout aux fans de l’acteur.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Cold Pursuit
  • RÉALISATEUR : Hans Peter Moland
  • AVEC : Liam Neeson, Tom Bateman, Emmy Rossum, Laura Dern & Tom Jackson
  • SCÉNARISTES : Frank Baldwin d’après l’oeuvre de Kim Fupz Aakeson et Hans Petter Moland
  • GENRE : Action
  • DURÉE : 1h59
  • NATIONALITÉ : Britannique
  • DISTRIBUTEUR : Studio Canal
  • SITE OFFICIEL : https://www.coldpursuit.movie/
  • DATE DE SORTIE : 27 février 2019