SANS PITIÉ de Byun Sung-hyun [Critique Ciné]

 

Sans Pitié

 

Présenté hors compétition lors des séances de minuit à la dernière édition du Festival de Cannes, Sans Pitié le nouveau film du réalisateur coréen Byun Sung-Hyun arrive maintenant en salles.

 

SYNOPSIS : En prison, le jeune Jo Hyun-su est impressionné par l’autorité naturelle du chef de gang Han Jae-ho. Après lui avoir sauvé la vie, le jeune homme va être pris sous son aile par le trafiquant qui va lui proposer de devenir son homme de main à la sortie de prison. Entre les deux hommes une relation de confiance s’installe mais dans ce monde de mafieux chacun doit savoir rester méfiant.

 

En 2016, le distributeur ARP Selection avait secoué La Croisette en projetant en séance de minuit l’excellent film de zombies coréen Dernier Train Pour Busan. Souhaitant récidiver cette année, ils ont proposé aux festivaliers de découvrir Sans Pitié le nouveau film de Byun Sung-hyun hors compétition. Malheureusement c’est autour d’un autre film coréen que s’est focalisé l’attention du festival cette année, le fameux Okja de Bong Joon-Ho présenté lui en sélection officielle. Et pourtant ce nouveau polar aurait largement mérité de faire bien plus parler de lui de par son scénario et sa réalisation.

 

Sans Pitié

 

Alors que Quentin Tarantino s’est nourri de films asiatiques avant de passer à la réalisation, désormais de jeunes réalisateurs coréens tels que Byun Sung-Hyun n’hésite plus à le citer à son tour comme influence. Cela est flagrant dans la première scène de Sans Pitié qui commence de façon apparemment anodine sur une discussion entre deux mafieux sur le poisson à la conclusion surprenante. On reconnaîtra aussi plus tard des plans typiques du réalisateur de Pulp Fiction mais ce n’est pas la seule inspiration du jeune metteur en scène qui réalise ici son troisième film mais qui s’attaque pour la première fois au polar en s’inspirant des grands maîtres du genre coréen tel que Park Chan-Wook ou Na Hong-jin.

Ce qui frappe vraiment c’est la beauté des images de Sans Pitié. Pour un polar, le réalisateur a opté pour des images très colorées qui font l’originalité de son film et lui donne un petit coté comic book et rappelle par moment le Sucker Punch de Zack Snyder. Les plans sont parfaitement étudiés pour se montrer suffisamment violents sans trop en montrer avec des combats en plan séquences qui méritent à eux seuls de découvrir ce long métrage.

 

Sans Pitié

 

Il faudra en revanche être bien attentif pour suivre le fil de l’histoire car les scénaristes ont construit une intrigue à tiroir pleine de révélations qui viendront au fil d’aller et retour dans le temps  entre les moments en prison et les semaines qui ont suivi la sortie de Jon. Plus tard le film remontera encore un peu plus le temps pour nous expliquer un détail qui bouleversera totalement l’intrigue du film. Interdiction donc de s’endormir ou de quitter la salle, sous peine de ne plus rien comprendre par la suite.

Les noms des acteurs de Sans Pitié ne diront certainement pas grand chose aux spectateurs qui ne sont pas spécialement passionnés de films coréen. Le premier rôle de Jon Hyun-Su est tenu par Yim Si-Wan, membre du Boy’s Band ZE : A qui démontre de véritables talents dans les combats. Pour jouer le chef Han Jae-ho, c’est l’acteur plus chevronné Seol Kyeong-Gu vu en 2002 dans Peppermint Candy. La seule femme a avoir un rôle conséquent dans le film est Jeon Hye-Jin qui en impose dans le rôle d’une inspectrice de police dans ce monde très macho.

 

Sans Pitié

 

Pour ses premiers pas dans le polar, le réalisateur Byun Sung-hyun démontre un talent remarquable. Ayant parfaitement digéré les influences de ses maîtres, il signe un long métrage visuellement percutant. L’intrigue de Sans Pitié n’est pas en reste non plus, avec ses révélations surprenantes en cours de film. Avec un rythme un peu plus resserré, nous aurions pu avoir affaire à un vrai film culte mais tel quel il reste une découverte indispensable pour tous les fans de polars coréens. La révélation d’un futur grand du cinéma coréen ?

 

MON AVIS : 3/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Bulhandang / The Mercyless
  • RÉALISATEUR : Byun Sung-hyun
  • AVEC : Yim Si-wan, Sul Kyoung-gu & Jeon Hye-Jin
  • SCÉNARISTES : Byun Sung-hyun & Kim Min-soo
  • GENRE : Polar, Thriller
  • DURÉE : 2h00
  • NATIONALITÉ :  Coréen
  • DISTRIBUTEUR : ARP Selection
  • SITE OFFICIELhttp://www.arpselection.com/the-merciless
  • DATE DE SORTIE : 28 juin 2017