SANTA & CIE de Alain Chabat [Critique Ciné]

 

Santa & Cie

 

Il aura fallu attendre cinq ans pour revoir Alain Chabat derrière la caméra avec Santa & Cie, une comédie familiale de Noël dans lequel demeure l’humour des Nuls.

 

 

SYNOPSIS : A quelque jours de Noël, les 92 000 lutins du Père Noël tombent subitement tous malade d’un coup victime de surmenage. Si il veut encore sauver Noël, Santa Claus doit absolument trouver 92 000 tubes de vitamines C et va devoir pour cela se rendre pour la première fois sur Terre en dehors de son habituelle tournée du 25 décembre où il ne croise habituellement que des enfants endormis.

 

La comédie familiale de Noël est un genre qui appartient habituellement plutôt aux américains. C’est d’ailleurs en passant Noël aux Etats Unis il y  a deux ans qu’Alain Chabat aurait eu l’idée de Santa & Cie. Si le réalisateur a toujours été un grand gamin comme il l’a pu le prouver avec ses adaptations d’Asterix, du Marsupilami ou même avec RRRrrrr!!!, cette fois ci c’est vraiment aux plus jeunes qu’il semble s’adresser avec cette histoire taillée pour faire un carton lors des vacances de Noël.

 

Santa & Cie

 

Après s’être frotté aux effets spéciaux numériques avec Sur La Piste Du Marsupilami, Alain Chabat semble avoir mis la barre encore plus haute avec le monde numérique qu’il a imaginé ici débordant d’imagination et de détails délirants. Son tour de l’atelier de Santa & Cie nous fera forcement penser à l’adaptation de Charlie Et La Chocolaterie de Tim Burton avec ces lutins qui ont tous la même tête et son univers féerique. Impossible de ne pas être immédiatement séduit par ces premières scènes très réussies et déjà pleine d’humour dans la conception originale de jouets et les méthodes de management très particulières de Santa Claus.

Obligé de venir sur Terre avant le 25 décembre pour sauver ses Lutins, Santa Claus va être confronté pour la première fois aux mondes des humains alors qu’il sont encore éveillés. Lui qui les connait tous par leur prénom et se souvient de tous les cadeaux qu’il leur a apporté au fil des années, il ne sait en fait rien des us et coutumes de notre monde. Mais surtout il va découvrir que les enfants sont des êtres bien curieux lorsqu’ils ne dorment pas à poings fermés : ils crient, n’obéissent jamais et peuvent faire parfois des choses vraiment étranges. Le regard naïf de ce Santa Claus joué brillamment par Alain Chabat  nous donnera l’occasion de francs éclats de rires.

 

Santa & Cie

 

Malheureusement, passé ces premières scènes de découverte très amusantes la seconde partie du film connaîtra un vrai coup de mou dans son intrigue. Cette quête de 92 000 tubes d’aspirine ne se montrera guère suffisante pour tenir sur une heure et demi et les rebondissements pour tenir la durée finiront par moins nous emballer. Si le couple qui va aider Santa Claus  joué par Pio Marmai et Golshifteh Farahani est bien sympathique, le personnage du frère de l’avocat constamment en train de magouiller  joué par Johann Dionnet finira par nous taper sur les nerfs car il ne dégage vraiment aucun humour. Il est vraiment dommage de ne pas avoir écrit un plus grand rôle à Audrey Tautou, très amusante en Mère Noël.

Si le film se destine avant tout aux enfants, les fans des Nuls devraient cependant y trouver leur bonheur dans les nombreux jeux de mots et quelques vannes au second degrés qui ne seront peut être pas remarqué par ceux qui sont moins familier de l’humour d’Alain Chabat.  Il faudra parfois être bien attentif aux dialogues et avoir l’œil aiguisé pour tous les capter comme par exemple l’affiche de Red Is Dead issue de La Cité De La Peur. Il a aussi de courtes apparitions d’amis tel qu’un Jean- Pierre Bacri bien caché en Père Noël mais qu’on reconnaîtra  à l’intonation de sa voix et Patrick Timsit ainsi que des talents comiques plus récents comme Kyan Kohjandi, Thomas VDB, le Palmashow.sans oublier Brunos Sanches connu pour son rôle dans Catherine et Lilliane sur Canal + qui joue ici  les lutins mâles  avec Louise Chabat pour jouer les lutines.

 

Santa & Cie

 

Pas aussi enchanteur que ce que la bande annonce nous avait pu le laisser croire, Santa & Cie nous amusera beaucoup dans sa première moitié avant de perdre l’inspiration dans sa seconde partie. Fort pour les gags, Alain Chabat aurait peut être du s’aider d’un autre scénariste pour développer son histoire. Parce que son humour et son originalité dépasse cependant largement la majorité des comédies françaises sorties cette année, il serait tout de même dommage de passer à coté de ce long métrage qui deviendra sans doute un classique de Noël.

 

MON AVIS : 3/5

 

P.S. : Il y a deux scènes supplémentaires dans le générique de fin alors restez bien jusqu’à la fin de la projection !

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Alain Chabat
  • AVEC : Alain Chabat, Pio Marmai, Golshifteh Farahani & Audrey Tautou
  • SCÉNARISTE : Alain Chabat
  • COMPOSITEUR : Matthieu Gonet
  • GENRE : Comédie
  • DURÉE : 1h35
  • NATIONALITÉ : Français
  • DISTRIBUTEUR : Gaumont Distribution
  • SITE OFFICIELhttps://www.facebook.com/SantaEtCie.LeFilm/
  • DATE DE SORTIE : 6 décembre 2017