SPLIT de M. Night Shyamalan [Critique Ciné]

 

Split

 

C’est toujours avec l’espoir de le voir revenir au génie de ses premiers longs métrages que l’on persiste à aller voir les films de M. Night Shyamalan sans pour autant vraiment y croire. L’heure du verdict est enfin venu pour Split, alors que vaut ce nouveau thriller dont la bande annonce laisse apparaître un sursaut ?

 

INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

 

SYNOPSIS : En sortant d’une fête d’anniversaire, trois lycéennes se font kidnapper et séquestrer dans un sous sol par un homme souffrant d’un trouble de la personnalité. Celui-ci est habité par vingt trois personnalités bien distinctes qui malheureusement pour les jeune femmes sont toutes trop folles pour laisser aux filles une opportunité de s’échapper avant que La Bête, la 24ème personnalité cachée du psychopathe ne se réveille à son tour.

 

Après After Earth et The Visit, M. Night Shyamalan ne peut difficilement pas descendre plus bas. Même si sa récente collaboration avec le producteur Jason Blum semble lui avoir redonné l’envie de bien faire, la déception était encore au rendez vous de leur premier film ensemble The Visit. Le film a pourtant cartonné auprès d’une jeune génération qui ne connait rien à l’horreur et qui n’a peut être même jamais vu Sixième Sens et Incassable, les deux véritables chefs d’oeuvre du réalisateur.

 

Split

 

Le début de Split laisse vraiment penser que l’on a retrouvé le véritable M. Night Shyamalan. Il abandonne ici le procédé de Found Footage de The Visit pour renouer avec le style qui a fait sa renommée fait de plans particulièrement magnifiques et totalement réfléchi qui en disent à  eux seuls déjà long sur l’histoire. Le suspense est quasi immédiat car le réalisateur ne perd pas de temps avant que les trois jeunes femmes soient kidnappés. Immédiatement on établi des théories sur ce qu’il va se passer.

Split n’aurait en fait pas aussi bien fonctionné sans les bons acteurs. James McAvoy, célèbre Professeur Xavier des derniers X-Men, est tout simplement bluffant dans sa capacité à incarner Kevin, le kidnappeur qui avoue être habité par vingt trois personnalités. Il passe du plus méchant atteint de tocs, au petit garçon de neuf ans, en passant par une femme stricte et un féru de mode. Il est tellement bon que l’on regrettera de ne pas voir les vingt trois caractères, le film se focalisant surtout sur quatre ou cinq. On s’étonnera aussi de sa capacité à changer de vêtement aussi rapidement tel un véritable transformiste.

 

Split

 

Du coté des trois jeunes filles kidnappées, on découvrira vite que la seule qui intéresse M. Night Shyamalan est celle incarnée avec toujours le même talent par Anya Taylor-Joy, la révélation de The Witch. Les deux autres jouées par Haley Lu Richardson (The Last Survivor) et Jessica Sula (Skins) seront réellement mises très rapidement au placard pour mettre en place un véritable duel psychologique. C’est la seule dont le passé est développé dans des flashback avec une sombre histoire dont on ne verra pas tout de suite l’intérêt d’autant plus que la petite fille choisie ne ressemble absolument pas à l’actrice.

A force de passer une très grande partie du film dans le sous sol où sont enfermés les filles, on finira malheureusement par trouver le temps long. Tout le long métrage repose sur l’attente de l’apparition de La Bête, une vingt quatrième personnalité décrite comme monstrueuse qu’on attend donc avec impatience. Là encore la prestation de James McAvoy est impeccable mais ce personnage très « Shyamalien » s’avère finalement un peu décevant car il n’a pas l’aspect décrit et que sa violence est très édulcorée. Comme à son habitude, le réalisateur fini avec un twist surprenant qui démarre par une musique que l’on connait bien, un clin d’œil à un autre film du réalisateur auquel on ne s’attendait pas même si l’affiche du film le rappelle en fait déjà. Autant dire que ce qui n’auront pas vu le film en question, risque de ne rien comprendre à la fin de Split.

 

Split

 

Mieux vaudra ne pas avoir vu la bande annonce pour profiter pleinement de Split car elle dévoile beaucoup trop de choses cassant l’effet de surprise de ce thriller plutôt réussi malgré quelques facilités scénaristiques et quelques déceptions. On retiendra avant tout la magistrale interprétation de James McAvoy et une Anya Taylor-Joy tout aussi épatante. Si M. Night Shyamalan semble être  sur la bonne voie, il n’a pas encore retrouvé tout le talent de ses débuts peut être bien à cause des limites financière de son producteur. Reste à voir si le prochain film teasé à la fin de celui-ci sera enfin le chef d’oeuvre attendu.

 

MON AVIS : 3/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : M. Night Shyamalan
  • AVEC : James McAvoy, Anya Taylor-Joy, Haley Lu Richardson, Jessica Sula et Betty Buckley
  • SCÉNARISTE : M. Night Shyamalan
  • COMPOSITEUR : West Dylan Thordson
  • GENRE : Thriller, Fantastique, Epouvante – Horreur
  • DURÉE : 1h57
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEURUniversal Pictures International France
  • SITE OFFICIELhttp://www.splitmovie.com/
  • DATE DE SORTIE : 22 février 2017