TAXI 5 de Franck Gastambide [Critique Ciné]

 

Taxi 5

 

Le célèbre Taxi blanc de Luc Besson reprend du service dans Taxi 5 piloté cette fois devant et derrière la caméra par Franck Gastambide pour un tuning à la sauce Pattaya qui ne sera certainement pas du gout de tout le monde.

 

 

SYNOPSIS : Alors qu’il espérait être muté au RAID pour ses exploits, c’est à la Police Municipale de Marseille que Sylvain Marrot va échouer à la suite des ses dernières frasques. Devenu Maire de la ville, l’ancien Commissaire Gilbert va le charger de mettre la main sur le Gang des Italiens, des braqueurs de bijouteries pilotes de Ferrari. Pour avoir une chance de rivaliser  avec eux, il va devoir retrouver le célèbre Taxi marseillais et faire équipe avec Eddy Maklouf, le petit neveu de Daniel.

 

Après un quatrième épisode qui n’a marqué les esprits que par sa médiocrité, la saga Taxi avait sacrément pris du plomb dans l’aile. Entre des histoires de plus en plus nulles et un Sami Naceri qui faisait plus parler de lui dans les faits divers que dans les rubriques ciné des journaux, il valait clairement mieux s’arrêter là. Si on peut penser que Luc Besson avait certainement quelque part dans sa tête l’envie de relancer un jour la franchise, ce n’est pourtant pas lui qui est à l’origine de Taxi 5 mais Franck Gastambide et Malik Bentalha. Fort du succès de Pattaya, les deux hommes ont osé contacter le nabab du cinéma français pour reprendre le volant de cette franchise qui a bercé leur jeunesse. Mais était-ce vraiment une bonne idée ?

 

Taxi 5

 

Avec la sortie de Taxi 5, c’est la mode hollywoodienne du « Soft Reboot » qui arrive en France. Car plus qu’une simple suite, ce cinquième volet a presque des allures de remake. Des quatre premiers épisodes, il ne reste plus que deux acteurs Bernard Farcy et Edouard Montoute et le célèbre Taxi, tout le reste est presque entièrement inédit avec de nouveaux héros et un humour très différent. On s’en rendra compte dès les premières minutes alors que le super Taxi est maintenant au Bled pour transporter des chèvres. C’est totalement l’humour de Pattaya que l’on retrouve ici avec ses inspirations banlieusardes et un ton beaucoup plus « trash » que la plupart des comédies françaises qui n’hésite pas un humour scatophile que n’auraient certainement pas renié Les Nuls.

Si on espérait retrouver vraiment le même délire que dans ses précédents films, Franck Gastambide semble cependant prisonnier du challenge qu’il s’est imposé. En grand fan de Taxi et avec Luc Besson à ses cotés pour le scénario, il semble obligé de reprendre certains incontournables de la franchise en lui rendant même hommage en glissant carrément des extraits des précédents films. On aurait aimé voir quelque chose de vraiment nouveau et plus moderne capable de vraiment rivaliser avec un Fast & Furious. Au lieu de ça, les cascades gardent ce coté « Rémy Julienne » très franchouillard qui parait maintenant vraiment daté et pas si spectaculaire. Rien dans les courses poursuites ni même dans les différentes collisions ne nous fera vraiment frémir.

 

Taxi 5

 

Et que dire de ce scénario famélique qui se contente de nous sortir un nouveau gang que l’on voudrait nous faire passer pour dangereux mais qui n’a rien de vraiment impressionnant. C’est toute l’intrigue policière du film qui va plomber ce qui aurait pu être une nouvelle comédie très réussie. Heureusement qu’à coté, Franck Gastambide semble tout se permettre sans avoir peur de se mettre à dos tout ceux qui s’offusquent d’un rien et qui pensent qu’on ne peut plus rire de tout. Il a inventé une galerie de personnages complètement dingue que l’on prendra grand plaisir à suivre surtout l’équipe de policiers municipaux vraiment pas comme les autres. On se serait en revanche bien passé des scènes romantiques entre Franck Gastambide et Sabrina Ouazani qui n’apportent rien au récit. La conclusion de l’affaire semble aussi un brin bâclée tant elle s’achève sans véritable challenge. Les fans d’action à la Bad Boys resteront certainement sur leur faim. On a vraiment l’impression que le réalisateur a voulu éviter toute véritable violence pour faire de Taxi 5, un film tout public mais cela ne paraît pas compatible avec un bon polar même parodique.

Franck Gastambide et Malik Bentalha ne sont clairement pas de grands acteurs et ce sont vraiment dans les moments où les vannes fusent et celle où le comique de situation prend le dessus qu’ils sont les meilleurs et nous donneront de bonnes occasions de rire. On se régalera aussi des nombreux seconds rôles avec un Bernard Farcy en grand forme et un groupe de policiers municipaux dans lequel on trouve entre autres Monsieur Poulpe,  Anouar Toubali et Sissi Duparc sans oublier le petit rôle de Ramzy Bedia.  On s’amusera aussi des nombreux invités qui font de brèves apparitions dans le film. L’intrigue policière trop faible ne permettra malheureusement pas vraiment de profiter  de la prestation de Salvatore Esposito, héros de la série Gomorra, qui est ici le chef du gang.

 

Taxi 5

 

Si Franck Gastambide s’est fait un immense plaisir en reprenant une franchise qui lui a donné envie de faire du cinéma, il s’est aussi mis une sacrée épine dans le pied. A vouloir rester le plus fidèle à la saga, il s’est retrouvé obligé à respecter une sorte de cahier des charges qui plombe le film. Si on retrouve avec grand plaisir son humour déjanté qui n’a peur de rien et qui se démarque vraiment des habituelles comédies françaises, l’intrigue policière et les scènes de poursuites pas assez impressionnantes se montreront particulièrement ennuyantes. Juste parce qu’ils délaissent l’humour totalement idiot des précédents épisodes, Taxi 5 pourra bien être le meilleur de la saga mais ce n’est pas pour autant une véritable réussite.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Franck Gastambide
  • AVEC : Franck Gastambide, Malik Bentalha, Bernard Farcy, Sabrina Ouazani et Salvatore Esposito
  • SCÉNARISTE : Franck Gastambide, Stéphane Kazandjian et Luc Besson
  • GENRE : Comédie
  • DURÉE : 1h42
  • NATIONALITÉ : Français
  • DISTRIBUTEUR : Europacorp Distribution / ARP Sélection
  • SITE OFFICIEL http://www.europacorp.com/fr/films/taxi5
  • DATE DE SORTIE : 11 avril 2018