Test Jeux Vidéo : BLOODBORNE sur Playstation 4

 

Bloodborne

 

Créateur des sagas Dark Souls et Demon Souls, les développeurs de From Software réservent l’exclusivité de leur dernière création Bloodborne à Sony et sa Playstation 4. Un nouveau titre phare pour la console qui manque encore de jeux monuments. Vu la réputation du studio, ce Bloodborne pourrait bien marquer l’histoire de la Playstation 4.

 

INTERDIT AUX MOINS DE 16 ANS

 

Après une étrange transfusion de sang un étranger est livré seul aux mystères de la ville de Yharnam où les chasseurs sont tous de sortis pour une nuit sanglante. Plongé dans un cauchemar trop réaliste, il devra se battre contre d’impressionnantes créatures si il veut se réveiller.

Vivre, Mourir, Recommencer le slogan du film Edge Of Tomorrow avec Tom Cruise collerait bien à ce Bloodborne. Il faudra en effet s’habituer à mourir très souvent dans le nouveau jeu de From Software d’une difficulté peu commune. Seuls ceux qui sont habitués aux précédents jeux du studio savent par avance à quoi s’attendre mais ceux qui se frotteraient pour la première fois à cet univers pourront être surpris voir découragés de mourir aussi vite dès le début du jeu. C’est pourtant en fait tout l’intérêt du soft qui demandera tactique et persévérance pour en venir à bout.

Bloodborne

Comme tout RPG, Bloodborne commence par la création de son personnage. Choix du sexe et de l’apparence mais surtout des origines qui définiront vos capacités et répartiront différemment vos différentes caractéristiques (vie, force, endurance, ésotérisme…). A peine sur vos pieds, vous ne tarderez pas à rencontrer un loup garou face auquel vous avez peu de chance de rester en vie. Pas d’inquiétude pour autant puisqu’au lieu de mourir, vous vous retrouverez dans près d’un atelier qui deviendra votre QG. C’est ici que vous allez trouver vos premières armes et par la suite pouvoir acheter de nouveaux équipements mais surtout utiliser les échos de sang gagné en cours de partie pour améliorer vos compétences. Autant dire qu’il faudra régulièrement s’y rendre si vous comptez arriver au bout de l’aventure.

De retour à Yharnam maintenant bien équipé, vous allez pouvoir faire la peau à ce loup garou et commencer à explorer la ville. Peu de scènes cinématiques ou même de textes pour vous guider, libre à vous de choisir votre direction et avancer progressivement dans l’histoire. Il faudra tout de même faire attention aux villageois et autres créatures qui ne semblent pas vous apprécier. Il y a ici deux écoles, ceux qui voudront à tout prix se débarrasser de chacun de leurs ennemis ce qui aura le bénéfice de vous permettre de faire le plein d’échos de sang nécessaires pour vos achats et l’augmentation de vos capacités. L’autre école préférera le free-run et l’esquive pour éviter les affrontements et traverser le niveau. Comme zombifiés, la plupart des monstres du jeu peuvent en effet être pour la plupart évité sauf que l’on finira toujours par se retrouver nez à nez avec un boss où il n’y aura plus d’échappatoire.

Bloodborne

Le système de combat de Bloodborne repose beaucoup sur l’analyse des mouvements de ses adversaires et l’esquive. Équipé d’une arme blanche et d’une arme à feu, il faudra savoir quand les utiliser. L’arme blanche servira pour un max de dégâts tandis que l’arme à feu sert à stopper les attaques et dans le bon timing de permettre une attaque viscérale qui fera beaucoup plus de dommages. Il faudra aussi tourner et esquiver les attaques et trouver le bon angle pour atteindre le point faible. On regrettera d’ailleurs à ce niveau que la majorité des plus gros bosses peuvent plus facilement être abattus en restant à leurs pieds.

Graphiquement les décors du jeu sont absolument sublimes et très variés. La vaste ville de Yharnam d’inspiration très gothique nous met dans une ambiance à la Castlevania. On passera par la suite dans des forêts redoutables, des châteaux hantés et un village cauchemardesque. Le bestiaire lui aussi est très varié avec constamment de nouveaux types de monstres qu’il faudra apprendre à massacrer. Là encore ce sont les bosses de fin qui ne sont malheureusement pas à la hauteur. Ils paraissent vraiment bâclés comme si leur taille imposante n’était qu’un agrandissement de monstres conçus plus petit à l’origine. L’élément le plus décevant et la gestion des poils qui donne un coté fouilli aux personnages et ne ne rendent pas évident l’affrontement. On déplorera aussi de sévéres ralentissement dans les endroits où il y a beaucoup de feu et de fumée.

Bloodborne

Question maniabilité, on pourra reprocher une certaine rigidité du personnage qui donne un aspect très daté au jeu, on se croirait revenu quinze ans en arrière tant les épaules et les jambes du personnage semble figés. From Software n’a visiblement pas encore entendu parler de Motion Capture et devrait aller prendre quelques cours chez Naughty Dog ou Ready At Dawn de ce coté là. Fort heureusement, cela ne gêne en rien la maniabilité du personnage dans les combats. Il faudra surtout faire monter son endurance pour pouvoir enchaîner un maximum de coups successifs et d’esquives.

Bloodborne dispose d’une bande originale somptueuse qui nous mettra bien dans l’ambiance. Un grand orchestre qui délivre une musique sombre à souhait porté par des chœurs majestueux. Elle est composé par Michael Wandmacher qui travaille régulièrement pour le jeu vidéo mais surtout pour le cinéma avec notamment les bandes sons de Le Dernier Exorcisme 2 et Piranha 3D. En revanche les bruitages sont plutôt décevants car très répétitifs, des boucles sonores qui peuvent parfois même être horripilantes comme le bruit des pas dans l’eau qui n’ont qu’une seule sonorité. Là encore cela donne un aspect très old school clairement pas au niveau d’un jeu pour cette génération de console.

Bloodborne

La durée de vie de ce jeu fait vraiment plaisir car on pourra passer facilement plus de soixante heures pour finir une partie. Tout d’abord parce qu’on est très peu guidé dans sa progression et qu’il faudra trouver sans beaucoup d’explication son chemin dans les niveaux et résoudre les énigmes. Il y a aussi beaucoup de zones cachées et de PNJ qui proposeront des sous missions. Attention aussi à ne pas taper sur les gens sans savoir sous peine de louper des quêtes et de réveiller leur colère qui pourraient vous coûter cher. Autant dire qu’il faudra probablement consulter régulièrement des soluces du jeu pour tout découvrir. Cette durée de vie se voit augmenter par la possibilité de jouer en ligne et de croiser ainsi des chasseurs contrôlés par d’autre joueurs qui pourront soit vous prêter main forte ou au contraire vous provoquer en duel rajoutant une difficulté supplémentaire.

En plus du scénario du jeu, on peu aussi explorer de nombreux donjons en récupérant des calices qui vous en ouvriront les portes. Cette sorte de missions bonus a été particulièrement soigné là encore par From Software qui ont créés de nombreux monstres et des boss inédits que l’on ne croise pas dans le scénario. Quoique falcutatifs, ces donjons vous permettront de trouver de nouvelles armes et costumes et vous aideront aussi à récolter plus d’échos de sang.

Bloodborne

MON AVIS :

 4/5 

Si Bloodborne n’est toujours pas le jeu ultime que l’on attend sur PS4, il s’en rapproche sacrement. D’une difficulté assez rare pour un jeu grand public, il pousse le joueur à persévérer pour s’améliorer et le rend absolument passionnant. On en oublierait presque les menus défauts qui l’empêche cependant d’obtenir la note suprème. Un aspect baclé par moment qui détonne face aux nombreuses qualités du jeu. Nul doute que From Software saura les corriger pour leur prochains projets. Quoi qu’il en soit Bloodborne est un must have obligatoire pour tous les possesseurs de PS4 attirés par le challenge.

  • GRAPHISMES : 4/5
  • MUSIQUE : 5/5
  • SON : 3/5
  • JOUABILITÉ : 4/5
  • DURÉE DE VIE : 5/5
  • INTÉRÊT : 5/5

 

FICHE TECHNIQUE :

  • CONCEPTEUR : Hidetaka Miyazaki
  • DÉVELOPPEUR : From Software / Japan Studios
  • ÉDITEUR : Sony Computer Entertainment
  • GENRE : Action / RPG
  • NOMBRE DE JOUEURS : 1
  • SITE OFFICIEL : https://www.playstation.com/fr-fr/games/bloodborne-ps4/​
  • DATE DE SORTIE : 25 mars 2015

 

 

A LIRE AUSSI :