Test Jeux Vidéo : RATCHET & CLANK NEXUS sur Playstation 3

 

FICHE TECHNIQUE :

DEVELOPPEUR : Insomniac Games

EDITEUR : Sony Computer Entertainment

GENRE : Plate-formes

SITE OFFICIELhttp://us.playstation.com/games/ratchet-and-clank-into-the-nexus-ps3.html

DATE DE SORTIE : 13 novembre 2013

 

A PARTIR DE 7 ANS

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Ratchet & Clank doivent partir à la poursuite des Jumeaux Vendra et Neftin Prog qui ont réussis à s’échapper lors de leur transfert.

 

http://img43.imageshack.us/img43/4605/dnug.jpg

 

TEST : Ces deux dernières années, Insomniac Games a voulu un peu diversifier la saga de Ratchet & Clank avec deux spin offs Ratchet & Clank Q Force et Ratchet & Clank : All For One. Deux jeux qui avaient déçus les fans par leur manque d’innovation et une durée de vie faiblarde. C’est pourquoi cette année Insomniac Games tente de corriger le tir avec une toute nouvelle aventure annoncée comme un retour aux sources.

Ratchet & Clank Nexus est en effet un jeu dans la droite lignée des premiers épisodes paru sur PS3 : Tools Of Destruction ou A Crack In Time. On retrouve nos deux héros et leur arsenal de dingues dans l’exploration de planètes. Comme d’habitude des hordes d’extra terrestres divers & variés tenteront de leur barrer la route et chaque niveau necessitera d’etre visité bien en détail afin de trouver les plans d’une arme redoutable et des boulons d’or.

Le scénario de ce nouvel épisode est très anecdoctique. Le Dr Nefarious laisse sa place de grand méchant aux jumeaux Vendra, deux bandits sans saveur derrière qui se cache le véritable danger de ce nouvel épisode : Mr Eye. On ne peut pas dire que les développeurs d’Insomniac Games se soient particulièrement foulés pour cette histoire. Trés peu d’humour et un pauvre Clank devenu totalement anecdoctique au point qu’on pourrait le prendre pour un simple rotor permettant de planer entre deux plate-formes. On regrettra aussi  de ne pas plus voir le Capitaine Qwark qui apportait lui aussi sa dose d’humour.

Ratchet & Clank ressemble plus à un DLC de A Crack In Time plus qu’un nouveau jeu. Seulement quatre planètes à explorer plus une cinquième où se déroule les habituels tournois Bronze, Argent et Or permettant de gagner de nouveaux gadgets ou des boulons en grande quantités. Si chacune de ces planètes peuvent necessiter entre une à deux heures pour être totalement explorer, la durée de vie de ce jeu ne dépasserra pas les huit heures en comptant large. Heureusement pour compenser, Sony offre sur le disque l’add-on Quest For Booty pour ceux qui n’ont jamais eu l’occasion de l’acheter.

Question graphisme et gameplay, rien a changé. Le jeu est toujours aussi coloré mais le personnage de Ratchet parait maintenant graphiquement dépassé. Il est franchement dommage de voir qu’Insomniac Games ne semble pas vouloir retravailler le moteur graphique et se contente de réutiliser les mêmes routines. Un meilleur rendu de la fourrure serait maintenant tout à fait possible. Le seul moment de bravoure de ce nouvel épisode est dans le prologue où Ratchet défie la gravité de manière encore plus spectaculaire que Sandra Bullock dans Gravity.

La seule véritable nouveauté de Ratchet & Clank Nexus c’est son arsenal entiérement revisité. Si on retrouve l’habituel Plasmo Mitrail, le pacifiste et l’indispensable Monsieur Zurkon, la majorité des armes sont nouvelles. Des nouveautés cependant bien décevantes car bien moins efficaces. Elles servent souvent de distraction pour occuper les monstres et ne servent pas vraiment à éliminer immédiatement les dangers. Ce nouvel épisode propose maintenant d’upgrader les armes non seulement en les utilisant fréquemment mais aussi grace à du raritarium capable d’augmenter leur portée, leur capacité et autres. Ainsi toutes ses armes ne donneront tout leur potentiel qu’une fois vraiment améliorées au maximum. C’est ainsi par exemple que Mr Zurkon peut maintenant être accompagné de sa femme et de son fils dont la voix française dira certainement quelque chose aux fans de Dragon Ball Z.

Si Clank passe assez inaperçu la majorité du temps, les développeurs lui offrent tout de même ses propres phases de jeux où le petit robot doit explorer des failles. Le jeu passe alors dans un mode en 2D et ombre chinoise, où l’on doit jouer encore une fois avec la gravité pour traverser des niveaux et ramener de gros monstres du Netherverse. Des phases de casse têtes assez amusantes mais qui ressemble plus à des minis jeux pour téléphone portable qu’à autre chose.

Par retour aux sources, on s’attendait vraiment à un jeu au niveau des tous premiers épisodes de la Playstation 2 avec son humour et son originalité. Rien de tout ça malheureusement dans Ratchet & Clank Nexus qui se contente avec fainéantise de nous servir uniquement quatre nouvelles planètes sans y ajouter la moindre nouveauté. Un jeu qui semble être sorti à la hâte que Sony propose heureusement seulement à 30€ même si cela reste un peu cher pour la durée de vie. Un jeu à conseiller aux fans purs et durs de la série qui veulent la série complète. Les autres feraient mieux de se procurer auparavant les précédents épisodes plus convaincants.

 

MON AVIS : 3/5

GRAPHISME : 3/5

JOUABILITE : 4/5

SON : 4/5

DUREE DE VIE : 2/5

 
A LIRE AUSSI :

– le test de RATCHET & CLANK Q FORCEhttp://xav-b.over-blog.com/article-113838939.html

– le teste de RATCHET & CLANK A CRACK IN TIMEhttp://xav-b.over-blog.com/article-43019988.html