TEST JEUX VIDEO : TEARAWAY sur PS Vita

TestJeuxVideo2013

 

 

 

FICHE TECHNIQUE :

DEVELOPPEUR : Media Molecule

EDITEUR : Sony Computer Entertainment

GENRE : Plate-formes

SITE OFFICIELhttp://tearaway.me/

DATE DE SORTIE : 22 novembre 2013

 

 

BANDE ANNONCE :

 

 

SYNOPSIS : C’est votre choix de mener Atoi ou Iota, deux petit messages, à travers le monde tout en papier de Tearaway. Arriverez vous à déjouer toutes les embuches sur votre route pour porter votre message à bon port ?

 

TEST : Si Media Molecule a confié le portage de Little Big Planet sur PS Vita à Tarsier Studio et Double Eleven, c’est pour nous apporter en exclusivité leur nouvelle incroyable création. Bienvenue dans le monde formidable de Tearaway où tout est fait de papier.

Tearaway est un jeu de plate-formes vraiment pas comme les autres qui risque fortement de marquer autant les esprits que Little Big Planet. Un projet original plein de poésie dans lequel on dirige un petit mesage à deux pattes préssé de se délivrer à son destinataire, un garçon prénomé Iota ou une fille prénommée Atoi. Tout dans ce monde est constitué de papier découpé ou plié comme si on se promenait dans un pop-up book.

Au début notre héros n’a aucun pouvoir, il ne peut que se déplacer sans même sauter dans ce monde. C’est au joueur de l’aider en incarnant le Voua. Un être qui vit dans le soleil capable d’interagir régulièrement avec le décor pour ouvrir la voie au héros. Au fur et à mesure que le petit message avance dans son histoire, il va gagner la possibilté de sauter, rouler et aussi s’équiper d’un étrange instrument capable d’aspirer ou souffler les éléments du décor.

Pas banal, Tearaway est plus une promenade de santé qu’un véritable jeu de plate-formes. Pas vraiment de difficultés dans cette histoire hormis peut être dans les tous derniers niveaux. Si on meurt de temps en temps, c’est surtout parce qu’on a tenté de faire une bétise en explorant des zones impossibles. Les petits montres qui nous barrent la route ne sont pas bien méchants et aucun big boss n’est à craindre. Le jeu sera donc très accessible aux tout petits mais pourra fruster les personnes à la recherche d’un véritable défi.

Tearaway profite à fond de toutes les possibilités de la PS Vita. L’écran tactile et le pavé tactile arrière seront régulièrement solicités pour diffèrentes actions : déplier ou déplacer des éléments du décor, faire rebondir notre héros ou percer des trous La caméra vous servira à vous voir de temps en temps dans le jeu mais aussi pour prendre des photos. On vous demandera aussi parfois d’utiliser le micro pour participer aux bruitage du jeu. La fonction gyroscopique n’est pas oublié non plus pour faire bouger des plateformes.

Un peu comme dans Little Big Planet, le nouveau jeu de Media Molecule fera lui aussi marcher l’imagination des joueurs. Le jeu met à disposition différentes décorations pour personnaliser son héros et aussi certains des personnages que l’on pourra croiser dans l’histoire. Si cela ne suffit pas un atelier permet de dessiner et découper directement sur l’écran de la console vos propres décors en papier. Tout vous est possible ! On pourra juste regretter de ne pas pouvoir coller ces décorations un peu partout quand on le veut comme cela est possible justement dans Little Big Planet.

Autre fonction disponible, notre héros se voit offrir un appareil photo qui permet à n’importe quel moment de prendre absolument tout ce qu’on veut en photo dans le jeu. Bien utile pour recolorer certains des personnages qui ont perdus leur couleur, cela permettra surtout de débloquer leurs plans imprimables via l’ordi pour les recréer en vrai dans notre monde. Cet appareil permettra aussi de garder en souvenir tous les plus beaux décors du jeu ou les personnages les plus rigolos. Il est upgradable par l’achat de différents filtres et zoom pour faire une fois de plus marcher votre imagination.

Question durée de vie, le jeu se boucle assez vite faute de véritable challenge. Il faudra surtout être vigilent pour trouver dans le décors les personnages et objets à photographier, les cadeaux cachés, les monstres à battre et les récompenses à ramasser pour être sur de finir chaque niveau à 100%. On peut reprendre chaque niveau quand on le veut pour être sur de ne rien louper. Il faudra bien cela pour être certain de gagner tous les trophées. On espère que Media Molecule n’abandonnera pas là son jeu et proposera de nouveaux niveaux en DLC voir une possibilité de créer entièrement ses propres niveaux à la manière de Little Big Planet.

Véritable petite merveille, Tearaway propose une expérience inédite et innovante qui montre bien toutes les possibilités de la console portable de Sony bien souvent pas assez exploités. Une leçon donné à Nintendo qui n’arrive à proposer sur leurs consoles des produits réchauffés. Des jeux comme celui là, on en voudrait tous les jours !

 

MON AVIS : 4/5

GRAPHISME : 5/5

SON : 5/5

JOUABILITE : 4/5

DUREE DE VIE : 3/5

 

 

A LIRE AUSSI :

– le test de LITTLE BIG PLANET VITAhttp://xav-b.over-blog.com/article-112865215.html

– le test de LITTLE BIG PLANET KARTINGhttp://xav-b.over-blog.com/article-113590234.html

– le test de PUPETEERShttp://xav-b.over-blog.com/article-120542256.html