TEST JEUX VIDEO : GRAVITY RUSH sur PS VITA

 

Annoncé comme le meilleur jeu de la PS Vita à ce jour, Gravity Rush avait raté le line up de lancement pour arriver finalement à la mi-juin. L’occasion pour Sony de tenter de relancer les ventes de sa nouvelle console portable qui malgré d’indéniable qualité peine à trouver son public. Alors Gravity Rush tient il toutes ses promesses ?

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Aprés une chute du ciel, une jeune fille se réveille amnésique dans la ville d’Hekkesville. Comment est elle arrivée là et quel est ce chat qui semble lui donner la possibilité de défier la gravité ? Alors qu’elle cherche à retrouver la mémoire, la ville est attaquée par d’étranges créatures. Seulement elle, semble capable de défendre la ville de ces attaques. Arrivera t’elle à savoir à nouveau qui elle est et à sauver la ville ?

Dans Gravity Rush, vous dirigez Kat une jeune fille amnésique rebaptisé ainsi par un jeune policier que notre héroïne semble trouver à son goût. Son nom lui vient du chat qui la suit partout qu’elle a baptisée Poussière. L’étrange animal permet à la jeune fille de défier les lois de la gravité pour s’envoler dans les airs et se coller aux buildings dans n’importe quelle position. Des pouvoirs bien utiles pour affronter ce qui attend la demoiselle dans sa quête pour retrouver la mémoire.

Le jeu se déroule dans un univers ouvert à la GTA dans lequel on trouvera divers défis à réaliser (courses, combats et autres activités diverses), des personnes avec qui discuter et les missions qui feront avancer l’histoire. Il faut aussi parcourir chaque quartier pour trouver des gemmes indispensables pour faire évoluer les pouvoir de Kat (Santé, pouvoir gravitationnels, coups spéciaux…). Jeu sur portable oblige, la carte n’est pas trés grande mais suffisamment vaste pour pouvoir se promener à sa guise afin de rammasser un maximum de gemmes et retrouver des voyageurs perdus souvent bien cachés.

D’abord considérée comme une hors la loi, Kat va petit à petit gagner la confiance des habitants et de la police de la ville en réussissant ses premières missions contre les Névis mais aussi contre un dangereux bandit qui terrorise la ville. Ses missions vont lui faire rencontrer divers personnages dont une autre jeune fille inquiétante baptisée Raven du fait que ses pouvoirs gravitationnels lui viennent d’un corbeau. On croise beaucoup de monde dans ce vaste univers que va devoir recoller Kat. L’histoire regorge de rebondissement mais curieusement la fin du jeu n’apportera pas toutes les réponses à l’intrigue. Il faudra certainement un nouvel épisode pour percer totalement le secret de notre Gravitéenne.

Le jeu est entièrement réalisé en Cell Shading, ce qui donne un aspect assez inégal aux graphismes. C’est parfois magnifique mais bien souvent raté par un choix de couleurs étrange et des angles de vues donnant aux personnages et aux décors un aspect un peu trop pixélisés. Nous sommes quand même sur des graphismes bien au dessus de ce que peut la faire les autres consoles portables mais un jeu comme Uncharted Golden Abyss est dans l’ensemble bien plus réussi graphiquement. Ce qui il y a de plus beau dans le jeu sont les cinématiques façon manga en case de BD animé et dont le style graphique est franchement réussi.

La jouabilité de Gravity Rush est elle aussi bien particulière. Il faudra un certain temps d’adaptation pour arriver à réussir à contrôler Kat efficacement. La touche R1 permet à la jeune fille de quitter la terre et il faudra rappuyer sur cette touche pour la faire stopper, la touche L2 permettant de la faire se poser pas toujours en douceur. Bizarrement l’évolution des pouvoirs de l’héroïne ne permettront pas de la faire voler tel Superman, la jeune femme se laissant toujours porté au grès de l’air. Il faudra bouger la console ou s’aider du stick pour diriger legerement les mouvements mais ce n’est pas évident.

On regrettera que Kat n’ait que deux costumes disponibles dans le jeu tandis que trois autres seront disponible dans des DLC vendus séparément.  La jolie demoiselle aurait méritée que l’on puisse plus profiter de son apparence en permettant de gagner bien plus de costumes comme Juliette dans Lollipop ChainsawKat est apparemment appelée à devenir une nouvelle mascotte de Sony, elle est déjà apparue dans un DLC d’Everybody Golf et devrait aussi participer aux combats du Playstation All Stars Battle Royale que Sony prépare activement pour le mois de novembre.

Au final Gravity Rush est une excellente aventure rapidement très prenante mais sa difficulté de prise en mains et ses graphismes pas toujours de très bon gout n’en font pas encore le jeu ultime de la PS Vita. La petite console de Sony n’en est encore qu’a ses balbutiements et d’autres jeux certainement bien plus impressionnant ne tarderont pas à venir grossir la ludothèque de la console. En attendant, il se révèle un achat indispensable à ranger à coté d’Uncharted Golden Abyss et Little Big Planet comme l’une des plus grosses réussite à l’heure actuelle sur PS Vita.

 

 

MON AVIS : 4/5
  • GRAPHISME : 3/5
  • SON : 4/5
  • JOUABILITE : 3/5
  • DUREE DE VIE : 4/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : GRAVITY DAZE
  • DEVELOPPEUR : Sony Japan
  • EDITEUR : Sony Computer Entertainment Europe
  • GENRE : Action
  • SITE OFFICIEL : http://fr.playstation.com/gravityrush/
  • DATE DE SORTIE : 13 juin 2012

 

 

A LIRE AUSSI :