THE CIRCLE de James Ponsoldt [Critique Ciné]

 

The Circle

 

Emma Watson découvre les dangers des réseaux sociaux dans The Circle, un techno thriller bien peuplé mais déjà terriblement obsolète.

 

 

SYNOPSIS : Mae est absolument enchantée d’avoir réussi à décrocher un travail chez The Circle, une société  high tech  numéro un des réseaux sociaux au monde. Elle aura la chance de pouvoir y faire ses preuves jusqu’à être la première à expérimenter une nouvelle caméra qui permet une totale transparence de sa vie professionnelle et personnelle sur le web, la rendant très populaire dans le monde entier. Elle est encore loin de se douter des conséquences de cette soi-disant révolution.

 

Lorsqu’un distributeur n’a pas trouver mieux à mettre  sur son affiche que la critique du magazine de mode Marie France et l’avis de Twittos inconnus pour afficher des avis positifs sur son film, ce n’est généralement pas bon signe. Et pourtant avec un pareil casting, il est difficile de résister à l’envie de découvrir malgré tout The Circle car lorsque les qatari produisent un film, ils alignent à l’écran une équipe aussi bonne que le PSG.  Mais comme on l’a vu dans le foot, cela ne donne pas toujours les résultats escomptés. C’est ce qui passe avec The Circle qui réunit à l’écran Emma Watson, Tom Hanks, Karen Gillan (Les Gardiens De La Galaxie) et John Boyega, héros de la nouvelle trilogie Star Wars, et qui pourtant déçoit.

 

The Circle

 

Dès le début, The Circle nous rappellera d’autres films tels que La Firme ou Antitrust en mettant en scène une nouvelle recrue (Emma Stone) qui pense avoir été embauché dans la meilleure boite au monde sans se douter le moins du monde de ce qui s’y trame réellement. Ici, The Circle est une entreprise high tech qui pourrait rappeler les sièges de Google ou Facebook dirigé par une sorte de gourou à la Steve Jobs joué par Tom Hanks. Non content d’avoir développé un site capable de regrouper toutes les activités de ses clients sur le net, il travaillent aussi sur des caméras pas plus grandes qu’un œil et donc facilement dissimulables qui permettent de les glisser partout.  Pour eux c’est le moyen de permettre à n’importe quelle révolutionnaire ou activiste de filmer ses exploits et dénoncer les censures. Mais il vont aussi aller plus loin en cherchant à ce que tout les  hommes politiques dévoilent l’intégralité de leur vie publique et professionnelle pour que chaque citoyen puisse juger de leur travail.

Personne parmi les employés ne semble avoir de cas de conscience ou se poser les vrais questions de protection de la vie privée et les choses ne feront qu’empirer quand la jeune Mae devenue star du réseau social de The Circle propose que l’inscription au site deviennent obligatoire pour tous afin de pouvoir ensuite imposer le vote aux élections obligatoire. Là encore personne s’oppose à cette idée  alors que n’importe quel spectateurs un peu sensé y verra les dangers et les limites. Peut ont encore parler de démocratie quand on vous oblige à voter même si les candidats ne vous plaisent pas ? En fait le gros problème de The Circle est l’adaptation d’un roman de Dave Eggers paru en 2013 et que le réalisateur et scénariste James Ponsoldt ne semble pas avoir mis à jour. La technologie va en  effet bien vite et en en 2017 certains des élément du livre sont devenus réalité. On peut tous maintenant diffuser de la vidéo en live depuis n’importe où avec les conséquences dramatiques que l’on connait tel que les suicides en direct.

 

The Circle

 

Comme toute histoire de ce genre, on s’attend à  ce que l’héroïne finisse par comprendre et se rebelle contre le système. Ce n’est pas faute d’avoir été mis en garde par le personnage joué par John Boyega, mais il lui faudra un temps fou pour se réveiller et du coup le film est bien moins réussi que ce qu’on avait pu commencer à imaginer en tant que spectateur. Difficile de savoir si il s’agit d’un problème de montage ou de scénario mais beaucoup trop de de choses ne sont que survolés. Les semaines et les mois passent et on ne comprend pas pourquoi certains personnages se retrouvent subitement dans certaines situations comme par exemple la meilleure amie jouée par Karen Gillan. Et que dire de cette fin expéditive qui ne nous expliquera même pas ce que les actions entreprises par l’héroïne vont vraiment changer dans l’entreprise.

Le point positif de The Circle, c’est que malgré les nombreuses failles et incohérences de son scénario, on ne ne s’ennuie pas en suivant le film. Cela grâce à son casting vraiment réussi. On suit avec plaisir la toujours charmante Emma Watson même si les convictions de son personnage semble être parfois à l’opposé des pensées de l’actrice et que cela parait du coup étonnant de la voir accepter un tel rôle.  Pour Tom Hanks,  ce rôle de PDG est très différent qu’à l’habitude mais on aurait aimé que l’histoire aille plus loin pour étoffer le personnage. On sera déçu de voir que John Boyega n’a au fond presque qu’un rôle de figurant. Enfin les quelques scènes avec Karen Gillan nous feront penser qu’on aimerait aussi la voir plus souvent au cinéma.

 

The Circle

 

En plus d’une impression de déjà-vu, The Circle nous donne surtout l’impression que son sujet est déjà obsolète. Depuis le Big Brother du roman 1984 de George Orwell on est bien au courant des dangers des dérives des réseaux sociaux et des des système de surveillance mais ce qui déçoit ici c’est qu’au lieu de voir un film d’anticipation on a l’impression d’être au contraire en avance et de connaître déjà les problèmes que causeront leurs inventions révolutionnaires. Le manque d’une véritable conclusion à cette histoire finira de nous décevoir même si au fond nous aurons tout de même passé un bon moment devant The Circle grâce au talent de ses acteurs.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : James Ponsoldt
  • AVEC : Emma Watson, Tom Hanks, Karen Gillan & John Boyega
  • SCÉNARISTE : James Ponsoldt d’après l’oeuvre de Dave Eggers
  • COMPOSITEUR : Danny Elfman
  • GENRE  : Thriller, Science Fiction, Anticipation
  • DURÉE : 1h50
  • NATIONALITÉ : Américain et Emirati
  • DISTRIBUTEUR : Mars Films
  • SITE OFFICIELhttp://thecircle.movie/
  • DATE DE SORTIE : 12 juillet 2017