THE CURED de David Freyne [Critique Blu-Ray]

 

The Cured

 

Sorti en V.O.D en février 2018 aux Etats Unis, c’est directement en Blu-Ray et DVD que l’on peut désormais découvrir en France le film d’horreur The Cured avec Ellen Page depuis la fin du mois de juin.

 

 

SYNOPSIS : Maintenant qu’un vaccin a été trouvé au virus Maze qui avait transformé grand nombre d’humains en infectés assoiffés de chair et de sang, il faut retrouver une place dans la Société à tous ses anciens infectés qui ont gardé en souvenir tous les actes qu’ils ont commis durant la maladie. Senan fait partie de la troisième vague de guéris à pouvoir réintégrer leur famille. Il va être recueilli par la femme de son frère tué par un infecté mais son ancien camarade de quarantaine Conor lui se voit rejeter au ban de la Société et compte bien se venger de tous ceux qui voient d’un mauvais œil le retour des anciens infectés à la civilisation.

 

Voir Ellen Page dans un film de zombies on en rêve depuis la sortie du jeu vidéo The Last Of Us dont la jeune héroïne partage comme un air de famille avec l’actrice. The Cured est cependant loin du film d’horreur auquel on s’attendait lorsqu’on parle d’infectés. Le premier long métrage de David Freyne s’inscrit plutôt dans cette nouvelle vague horrifique qui aime flirter avec le drame intimiste. Comme le laisse supposer le thème principal du film que l’on peut entendre dès le menu du blu-ray, c’est plutôt à un long métrage sensible et lent que vous pourrez découvrir à partir du 26 juin 2018 en Blu-Ray et DVD chez l’éditeur ESC Editions.

 

The Cured

 

Se déroulant en Irlande, The Cured aurait très bien pu être vendu comme la suite tant attendue et désormais inespérée de 28 Jours/Semaines Plus Tard par son atmosphère britannique. Les deux films partagent en effet des monstres qui ne sont pas des morts vivants mais des infectés capable de courir comme dans le film de Danny Boyle et non pas à la manière des zombies de George A. Romero. Impossible aussi de ne pas penser aux film et à la série Les Revenants où il était déjà question de trouver une place dans la société aux morts revenus à la vie. Ici, les humains ne sont pas morts mais ont juste été à ce point malade qu’ils en venaient à tuer ou à infecter toute personne se mettant en travers de leur route. Comment être sur qu’ils sont définitivement guéri et qu’ils n’attaqueront plus personne avec ce virus en mémoire ?

Avouons le c’est principalement pour la trop rare Ellen Page que l’on a surtout envie de voir The Cured, l’actrice qui semble se spécialiser ces derniers temps dans la survie et l’horreur avec les films Into The Forest et le remake de L’Expérience Interdite, n’est une fois de plus pas vraiment l’héroïne de The Cured mais tout de même son personnage féminin principale. Elle incarne ici une journaliste qui cherche à faire un reportage de fond sur le retour des infectés et les risques que cela encours. C’est aussi une mère de famille veuve suite à l’épidémie qui va accueillir chez elle au dépit du danger le frère de son mari anciennement atteint par le virus Maze et qui vient de sortir de quatre ans de quarantaine.

 

The Cured

 

Le véritable héros du film est ce « revenant » joué par Sam Keeley vu récemment dans Operation Anthropoid, un brave garçon un peu trop lisse même si il souffre de flashbacks maladroits +de sa vie d’infectés qui nous gâche dès le début du film une révélation qui aurait pu être monté comme un véritable twist. Tout le suspense et la tension du film repose sur Tom Vaughan-Lawlor qui joue un ancien avocat qui comptait se lancer en politique avant d’être infecté et qui se retrouve au ban de la société en sortant de quarantaine. Plus inquiétant dans ses paroles et son attitude, il est le personnage que l’on aimera détester dans le film mais son histoire aurait mérité d’être mieux développé et de prendre plus d’ampleur en fin de film.

En dehors de son dernier quart d’heure un peu plus rythmé, The Cured n’est pas un film destiné à effrayer les spectateurs mais un film qui parle de la peur et tout particulièrement de la peur des autres. On peut voir dans cette histoire d’intégration conflictuelle un parallèle évident avec la situation des migrants à travers le monde. Le long métrage prête donc plus à réfléchir qu’à frissonner mais ce n’est malheureusement pas ce qu’on espérait vraiment voir. Le fan d’horreur restera certainement sur sa faim avec cette histoire qui se traîne en longueur malgré quelques scènes un peu plus violentes ou tendues. C’est surtout parce qu’il donne l’impression de ne pas aller au bout de ce qu’il aurait pu raconter que l’on sera finalement assez frustré par ce le film de David Freyne pas aussi convaincant que ce qu’il pouvait paraître.

 

The Cured

 

Comme bien des films qui sortent ainsi directement en Blu-Ray et DVD, The Cured est une petite déception par rapport au potentiel de son intrigue malheureusement bien mal exploitée. S’éternisant trop longtemps à ses débuts, le film voudra trop en raconter sur la suite sans réussir à développer ses idées. Pour un film d’horreur, il n’y aura rien de bien effrayant pour les habitués du genre. Quand à la réflexion qu’il voudrait porter sur notre Société, le sujet a déjà été traité maint fois de manière bien plus prenante. C’est dommage pour Ellen Page et Tom Vaughan-Lawlor plus convaincants dans leurs seconds rôles que l’acteur principal Sam Keeley qui n’aura trop peu à défendre avec ce scénario famélique.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

LE BLU-RAY : C’est un Blu-Ray à l’image absolument magnifique nous offre ici l’éditeur ESC. Il met parfaitement en lumière la superbe photo du film pour rendre bien justice aux plans les mieux travaillés. Les quelques effets sonores ne seront en revanche pas aussi bien mis en avant mais cela est peut être dû au coté plus intimiste de ce long métrage horrifique. Question bonus, c’est la grosse déception puisqu’on n’aura même pas le droit au court métrage qui a permis la naissance de The Cured. Seul une bande annonce d’un tout autre film sans rapport nous est proposé ici.

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : David Freyne
  • AVEC : Ellen Page, Sam Keeley, Tom Vaughan-Lawlor, Stuart Graham & Paula Malcomson
  • SCÉNARISTE : David Freyne
  • GENRE :  Drame, Horreur, Survival
  • DURÉE : 1h35
  • NATIONALITÉ : Britannique, Irlandais et Français
  • ÉDITEUR : ESC Editions
  • SITE OFFICIELhttp://www.ifcfilms.com/films/the-cured
  • DATE DE SORTIE EN BLU-RAY ET DVD : 26 juin 2018
  • SPÉCIFICITÉS DU BLU-RAY : BD-50,  1080p – 16/9 – 2.35:1 – Couleurs DTS-HD Master Audio 5.1 : Français ou Anglais.
  • BONUS : Bande annonce de The Devil’s Candy