THE HUMAN CENTIPEDE 3 de Tom Six [Critique Blu-Ray et DVD]

 

The Human Centipede 3

 

The Human Centipede, la saga la plus choquante de ces dernières années, touche à sa fin avec la sortie du troisième volet. Après la claque du second épisode, le réalisateur Tom Six a imaginé une histoire très différente mais toujours aussi folle qui risque à nouveau de surprendre.

 

 

SYNOPSISBill Boss est le directeur très autoritaire d’un célèbre prison à haute sécurité. Adepte de méthodes radicales, il n’hésite pas à torturer les prisonniers pour faire régner l’ordre. Mais ses méthodes ne sont pas vraiment au gout du Gouverneur Hughes qui menace de le renvoyer si il ne trouve pas un moyen plus économique de diriger son établissement. Le comptable Dwight Butler lui soumet l’idée radicale de s’inspirer des deux films de la saga The Human Centipede pour créer une chenille humaine avec les cinq cent prisonniers.

 

Pour la fin de la saga, le réalisateur Tom Six a eu la bonne idée de réunir dans The Human Centipede 3 les deux incroyables acteurs qui jouaient les savant fous dans les précédents films : l’allemand Dieter Laser et l’anglais Laurence R. Harvey. Il les emmène cette fois ci aux Etats Unis pour leur confier de nouveaux rôles dans un film qui change aussi de style. Après le thriller glacial pour le premier, le gros film gore pour le second, The Human Centipede 3 a des allures de comédie tout en restant tout de même particulièrement malsain.

 

The Human Centipede 3

 

On découvre au début de The Human Centipede 3 que le second épisode n’est en fait pas plus réel que le premier. Il s’agit en fait tout deux de fictions qui vont cette fois ci inspirer un directeur de prison autoritaire. Alors qu’on s’attend à replonger dans un nouveau cauchemar gore à l’image du second film, on sera rapidement surpris par le ton très comique de ce nouvel épisode. Dans le  rôle du directeur de prison Bill Boss, l’acteur Dieter Laser en fait des tonnes, se montrant à la fois exubérant mais aussi par d’autre moments particulièrement inquiétant. Exagérant ses réactions et faisant claquer les portes, l’acteur nous donne un peu l’impression de regarder une pièce de boulevard.

Face à ces nombreux délires, les scènes d’horreur paraissent du coup moins choquantes. Pourtant Bill Boss a des méthodes particulièrement extrêmes qui nous réserve des passages assez horribles. Il n’hésite pas à ébouillanter le visage d’un prisonnier, casser le bras d’un autre voir carrément émasculer un troisième. Il faudra cependant attendre la dernière demi heure pour que la comédie cède vraiment la place à l’horreur. Alors que la chenille humaine se met enfin en place, le directeur de prison devient de plus en plus fou, enchaînant les tueries et les sales coups.

 

The Human Centipede 3

 

A coté de Dieter Laser, brutal, grossier, sexiste, raciste et complètement timbré, Lawrence R. Harvey parait ici tout gentil dans le rôle du comptable Dwight Butler. Lui qui était si excellent et inquiétant dans The Human Centipede 2 se fait ici très discret. Cela montre au moins comment il nous a bluffé dans le précédent film mais on ne peut s’empêcher d’être déçu de le voir tenir un rôle si peu développé. Il est vrai cependant qu’il aurait été difficile de mettre deux psychopathes aussi dérangés dans la même histoire.

Ce ne sont pas les seuls à revenir dans ce troisième opus puisqu’on retrouvera aussi Akihiro Kitamura, une des victimes du premier film, et Bill Hutchens, le psychiatre du second film, dans des rôles de prisonniers. Pour l’unique rôle féminin de ce nouveau film, Tom Six a fait appel à l’actrice porno Bree Olson qui joue la secrétaire de Bill Boss particulièrement maltraitée. On reconnaîtra aussi certaines têtes bien connues comme Eric Roberts en Gouverneur Hughes et dans le rôle de prisonniers Robert LaSardo ou Tommy Lister. Pour marquer le coup de ce dernier épisode, le réalisateur s’est aussi invité dans le film en tant que consultant pour la création du nouveau Centipede.

Ne passez pas à coté des bonus du film qui nous proposent une fin alternative qui offre un nouveau regard sur l’ensemble de la saga vraiment intéressant. Il y aussi deux scènes coupées où le réalisateur Tom Six se fait plaisir. Pour finir l’actrice Bree Olson vous guidera dans les coulisses des film dans le making of avec des interventions des acteurs principaux et de l’équipe du film.

 

The Human Centipede 3

 

Totalement absurde mais aussi terriblement visionnaire, The Human Centipede 3 nous donne un aperçu de ce que pourrait devenir l’Amérique si Donald Trump est élu président. Avec ce troisième opus, Tom Six désarçonne à nouveau les spectateurs qui ne s’attendaient probablement pas à se retrouver devant une comédie après le déluge gore du second épisode. L’horreur tarde ici à arriver et se montre bien souvent plus suggérée que montrée clairement à l’écran comme cela était déjà le cas dans le premier film. Maintenant que la saga est terminée, on se demande ce que nous réserve désormais le réalisateur Tom Six pour son prochain long métrage actuellement en préparation.

 

MON AVIS : 4/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : The Human Centipede (Full Sequence)
  • RÉALISATEUR : Tom Six
  • AVEC : Dieter Laser, Laurence R. Harvey, Bree Olson & Eric Roberts
  • SCÉNARISTE : Tom Six
  • COMPOSITEUR : Misha Segal
  • GENRE : Horreur
  • DURÉE : 1h42
  • NATIONALITÉ  : Américain
  • ÉDITEUR : Condor Entertainment
  • DATE DE SORTIE : 12 octobre 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *