THE LOST CITY OF Z de James Gray [Critique Ciné]

 

The Lost City Of Z

 

Le réalisateur James Gray s’est engagé dans un véritable défi en voulant adapter la vie Percival Harrison Fawcett dans The Lost City Of Z. Un pari réussi ?

 

 

SYNOPSIS : Soucieux de laver son nom souillé par un père qu’il n’a pas connu le Sergent Major Percy Fawcett accepte presque sans réfléchir la mission d’aller cartographier la frontière entre le Brésil et la Bolivie. Lors de cette expédition, il fera une incroyable découverte laissant à penser qu’une civilisation plus avancée a pu exister ici. N’hésitant pas à délaisser sa femme et ses enfants, pour partir en exploration, sa quête pour trouver cette mystérieuse cité qu’il a baptisée Z tournera à l’obsession

 

Plus connu pour ces polars New Yorkais, le réalisateur James Gray quitte pour une fois la jungle urbaine pour s’aventurer cette fois ci dans la forêt Amazonienne  à la frontière entre le Brésil et la Bolivie. Même si il s’agit d’un film d’aventure, The Lost City Of Z est tout de même une histoire vraie. Celle de Percival Harrison Fawcett, un militaire anglais dont la vie a fait l’objet du livre La Cité Perdu de Z écrit par David Grann. Un projet ambitieux annoncé de longue date mais qui a eu bien du mal à voir le jour mais qui fini enfin par arriver en ce mois de mars.

 

The Lost City Of Z

 

Autant le dire tout de suite, si vous vous attendez à un film d’aventure trépidant digne d’un Indiana Jones, vous risquez bien d’être déçu par The Lost City Of Z. Ce n’était visiblement clairement pas l’intention du réalisateur James Gray qui prend tout son temps pour faire défiler de manière très académique vingt cinq ans de la vie de Percy Fawcett en un peu plus de deux heures. Si le temps peut paraître long, on a échappé au pire puisque le premier montage dépassait les quatre heures.

Que ce soit dans les scènes de jungle ou dans les scènes de guerre mondiale, il semble certain que James Gray n’est pas taillé pour l’action. On ne pourra s’empêcher de comparer ce film à Apocalypto où à Tu Ne Tueras Point mais on est ici bien loin de la réussite des films de Mel Gibson. Les images sont belles mais le réalisateur n’arrive jamais à installer un peu de tension. On ne sentira jamais vraiment les dangers de la jungle et le film manque clairement de scènes spectaculaires à se mettre sous la dent. C’est particulièrement frustrant de savoir que les deux expéditions qu’il a fait dans sa vie ne lui ont jamais permis d’aller au bout et que la dernière s’est achevée d’une manière qui reste encore un mystère.

 

The Lost City Of Z

 

Un autre problème du film est le défilement du temps. On a l’impression qu’à chaque retour d’expédition les enfants ont bien plus grandi que le nombre d’années qui se sont pourtant écoulé. De même les adultes vieillissent eux aussi très vite comme si les maquilleurs étaient pressé de démontrer leur talent pour vieillir les personnages.

On attendait Brad Pitt puis Benedict Cumberbatch dans le rôle de Percy Fawcett mais suite au désistement des deux acteurs, c’est finalement Charlie Hunnam qui tient le rôle principal. L’acteur connu pour son rôle dans la série Sons Of Anarchy multiplie les rôles principaux puisqu’il sera bientôt le Roi Arthur pour le réalisateur Guy Ritchie. On aura presque du mal à reconnaître Robert Pattinson qui semble chercher à casse son image de « sex symbol » avec sa grosse barbe. Déjà femme de soldat dans American Sniper, Sienna Miller joue la femme de Percy Fawcett, précurseur dans son envie d’anticipation mais cantonnée au rôle de mère de famille. Enfin le plus grand des fils est joué dans la dernière partie du film par le jeune Tom Holland, le nouveau Spider-Man des Studios Marvel, découvert dans The Impossible. Tous sont très bons mais aurait largement gagné avec une histoire plus rythmée.

 

The Lost City Of Z

 

Difficile de savoir qu’elles étaient les véritables intentions de James Gray pour cette adaptation de The Lost City Of Z. Même si le film se montre ambitieux, son manque de moyens ne lui permet pas d’être le grand film d’aventure digne de ce nom qu’on était en droit d’espèrer. On a déjà vu tellement mieux qu’on aura bien du mal à ne pas trouver le temps long. Sans vraiment s’ennuyer, on attendra désespérément LA grande scène qui fera décoller le film mais celle ci n’arrivera jamais.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : James Gray
  • AVEC : Charlie Hunnam, Robert Pattinson, Sienna Miller et Tom Holland
  • SCÉNARISTE : James Gray d’après le roman de David Grann
  • COMPOSITEUR : Christopher Spelman
  • GENRE : Aventure
  • DURÉE : 2h21
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Studio Canal
  • SITE OFFICIELhttp://www.bleeckerstreetmedia.com/thelostcityofz
  • DATE DE SORTIE : 15 mars 2017