THE MAGICIANS, SAISON UNE de Sera Gamble [Critique Série TV]

 

The Magicians Saison Une

 

Juste avant que la seconde saison de The Magicians commence sur SyFy, Universal Pictures proposent aux fans de revoir la première saison en Blu-Ray et DVD.

 

 

SYNOPSIS : Depuis qu’ils sont tous jeunes Quentin et Julia sont fans de la série de romans Fillory et Plus. Alors qu’ils étaient en train de choisir dans quelle université ils allaient pouvoir étudier, ils se voient offrir la possibilité de passer le concours d’entrée de l’école de magie de Brakesbills. Tandis que Quentin va passer haut la main le test, Julia sera malheureusement recalée. Pendant qu’il découvrira se premiers cours, la jeune femme elle n’abandonnera et décidera d’apprendre la magie à l’école de la rue.

 

Série événement de la rentrée 2016 sur la chaîne SyFy, The Magicians est l’adaptation d’une série de trois livres écrit par Lev Grossman qui ont rencontré un franc succès auprès des jeunes adultes américains. Il faut dire que cette saga ressemble plus à une fan-fiction d’Heroïc Fantasy tel qu’on peut en lire sur les forums internet qu’une véritable oeuvre littéraire qui fera date dans l’histoire de la littérature. L’auteur semble en effet s’être nourri de tout ce qui se faisait en la matière pour en faire une histoire loin d’être originale.

 

The Magicians Saison Une

 

On pourrait presque crier au plagiat tant l’univers de Fillory qu’apprécie tant le héros de The Magicians ressemble à celui de Narnia. C’est presque la même histoire d’un frère et d’une sœur capable de passer dans un monde magique en passant par une armoire pendant la seconde guerre mondiale. Cette histoire d’école de magie américaine fait aussi penser bien sur à Harry Potter tandis qu’Hunger Games ou Game Of Thrones sont aussi clairement des inspirations clairement citées par les héros de la série. Mais le gros problème, c’est que cette série n’arrive à la cheville d’aucun de ses modèles.

Le premier problème vient du héros de l’histoire joué par Quentin, un jeune homme d’une vingtaine d’année qui sort d’asile psychiatrique et qui semble avoir gardé des séquelles. Moche, très peu charismatique et sans humour, on aura bien du mal à vouloir le suivre tant il parait niais. C’est limite si il ne se ferait pas voler la vedette par son meilleur ami Eliot, fêtard invétéré bien plus cool et amusant qui aurait mérité d’être le héros de la série. Penny, le troisième personnage principal masculin antipathique de nature aura aussi du mal à nous accrocher.

 

The Magicians, Saison Une

 

Les filles semblent avoir plus de caractère que les garçons avec en tête, Julia la meilleure amie de Quentin qui n’aura pas la chance d’être prise à l’école et dont  le parcours dans le monde de la magie sera plus sombre et intrigant. Il y a aussi la bonne élève coincée Alice clairement inspirée par le personnage d’Hermione dans Harry Potter. La série pourrait paraître assez sexiste en employant des actrices courts vêtues qui prennent souvent des poses d’allumeuses, les personnages de Margo et Kady semblant être là que pour rendre la série un peu plus sulfureuse.

Mais le gros problème de cette première saison c’est d’avoir voulu caser en treize épisodes quasiment l’intégralité du premier roman. Alors que l’histoire dans le livre se déroule en plusieurs années, les scénaristes ont tout voulu caser en l’espace d’un an. Résultat, les intrigues et les personnages se bousculent et n’ont pas le temps d’être correctement développées. On ne voit pas au final ce que veut raconter la série et on n’attend désespérément que nos héros arrivent enfin à parvenir à Fillory ce qui n’arrivera qu’à la fin du douzième épisode !

 

The Magicians Saison Une

 

Tiré d’un roman pour jeunes adultes, The Magicians aura probablement bien du mal à séduire un public plus âgé tant les thèmes abordés restent très gamins. Les acteurs dans l’ensemble paraissent trop vieux pour passer pour des étudiants et l’ensemble manque clairement de magie pour nous enchanter. On s’ennuiera ferme devant cette accumulation d’intrigues sans queue ni tête auxquelles nous n’aurons même pas de réponse en fin de saison. Une série bien trop formatée SyFy dans sa réalisation, son casting et ses effets spéciaux pour pouvoir prétendre devenir culte.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • SHOWRUNNER : Sera Gamble
  • AVEC : Jason Ralph, Stella Maeve, Olivia Taylor Dudley et Hale Appleman
  • SCÉNARISTES : Sera Gamble, Lev Grosman, John McNamara & David Reed
  • COMPOSITEUR : Will Bates
  • GENRE : Fantastique
  • DURÉE : 13 x 43 minutes
  • NATIONALITÉ : Américain
  • ÉDITEUR : Universal Pictures
  • SITE OFFICIELhttp://www.brakebillsu.com/
  • DATE DE SORTIE : 3 janvier 2016