TOKYO GHOUL : JACK / PINTO de Sôichi Shimada et Tadahito Matsubayashi [Critique DVD]

 

Tokyo Ghoul : Jack / Pinto

 

En attendant de découvrir l’année prochaine la troisième saison de Tokyo Ghoul, l’éditeur All The Anime nous propose de découvrir les OAV Jack et Pinto avec leur sortie en DVD et Blu-Ray depuis le 11 octobre 2017.

 

 

Paru en 2011 dans les pages du Weekly Young Jump, le manga Tokyo Ghoul de Sui Ishida est devenu trois ans plus tard une série animée réalisé par le célèbre Studio Pierrot, à l’origine de séries comme Kimagure Orange Road (Max et Compagnie) mais aussi G.T.O., Bleach et Naruto. Cela fait cependant déjà plus de deux ans que l’on attend désespérément une troisième saison qui vient enfin d’être confirmé pour l’année 2018. Pour patienter l’éditeur All The Anime, qui édite déjà la série, nous propose depuis le 11 octobre de découvrir, regroupé sur  le même DVD ou Blu-Ray, les deux OAVs inédits Jack et Pinto se déroulant bien avant les événements de la série.

 

Tokyo Ghoul : Jack

 

Tiré d’un manga de Sui Ishida paru en 2013 uniquement en e-book, Jack nous permet de retrouver l’inspecteur du C.C.G. Kishô Arima alors qu’il était encore au lycée. Travaillant déjà en tant que colombe, il va s’associer avec Taishi Fura un petit voyou de sa classe et la brillante élève Uruka Minami pour traquer une goule redoutable connue sous le nom de La Lanterne  à la tête masquée par une citrouille comme Jack O’ Lantern qui sévit dans le 13ème arrondissement de Tokyo. Cette histoire proche du thriller, très sombre et violente, permet de voir de beaux affrontements avec les goules avec un twist inattendu. Dommage que l’ OAV ne dure que 24 minutes car il y aurait largement eu de quoi développer cette intrigue.

Le second OAV Pinto est l’adaptation d’une des nouvelles du roman Tokyo Ghouls Days de Shin Towada paru en 2013 mais encore inédit en France. Cet épisode met en scène le bien célèbre Shu Tsukiyama, la goule gourmet qui rêve de dévorer Ken Kaneki le héros de la série. Se déroulant quelques temps avant la série, nous le verrons ici vers la connaissance de Chie Hori une jeune humaine aux allures de gamine mais qui a en fait déjà vingt quatre ans. Alors que celle-ci va le photographier sur le point de dévorer une victime, Shu Tsukiyama n’aura curieusement aucune envie de lui faire du mal. Cette histoire bien plus drôle que la précédente grâce à la très amusante Chie, reste tout de même bien sanglante et tournera cependant vite au cauchemar. Là encore, cet épisode trop court donne envie de revoir cette photographe qui devrait normalement faire son retour dans la troisième saison Tokyo Ghoul : Re l’année prochaine.

 

Tokyo Ghoul : Jack

 

Si les deux OAVs sont dirigés par deux réalisateurs différents, Sôichi Shimada pour Jack et Tadahito Matsubayashi pour Pinto, on ne distinguera pas vraiment de différences dans la mise en scène de ces deux épisodes. On aurait pu penser qu’en tant qu’OAVs, ils bénéficieraient de meilleurs graphismes mais c’est loin d’être le cas. Le Studio Pierrot semble avoir au contraire fait dans l’économie en ne proposant rien de plus que dans la série TV en terme de dessins ou d’animation. Pas de quoi cependant gâcher le plaisir de retrouver l’univers de Tokyo Ghoul pour deux épisodes de plus.

C’est surtout en terme de scénario et d’ambiance que ces deux OAVS se différencient même si ils partagent en commun les flots de sang et le coté sombre et désespéré de la série sans aller cependant aussi loin que le traumatisme psychologique subit par son héros Ken Kaneki. Ces deux « Origin Stories » permettront de voir un tout autre visage bien plus appréciable de deux personnages que l’on avait appris à détester par leur rôle dans la série. Ils ont aussi en commun le même message que les monstres ne sont pas toujours ceux que l’on croit.

 

Tokyo Ghoul : Pinto

 

Quel plaisir de pouvoir découvrir deux nouveaux épisodes de Tokyo Ghoul pour patienter avant la troisième saison ! Les fans de la série devraient largement apprécier ces deux  ‘Origins Stories’ qui, même si elle peuvent être décevant à ne pas proposer mieux en terme de graphisme et d’animation, nous permettent de retrouver briévement l’ambiance sombre et désespérée de la série dans deux histoires très différentes l’une de l’autre. Ce qu’on regrettera le plus est la trop courte durée de ces deux OAVs dont l’intrigue avait certainement assez de matière pour être au moins étendu à 52 minutes chacun.

 

MON AVIS : 4/5

 

 

LE DVD : De bonne facture général, l’image des deux OAVs souffre parfois de légers problèmes d’entrelacement sur certains gestes brusques mais pas de quoi vraiment gâcher le spectacle. Au niveau du son, c’est en revanche impeccable avec une belle spatialisation de la bande originale et des effets sonores. Si les puristes seront ravis de pouvoir regarder ces OAV en version originale sous titrée, d’autres regretteront peut être l’absence d’une version doublée en français. Question bonus nous n’avons le droit seulement aux bandes annonces des deux OAVs malheureusement sans sous titres.

 

Tokyo Ghoul : Pinto

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Tôkyô Gûru : Jack / Pinto
  • REALISATEUR : Sôichi Shimada / Tadahito Matsubayashi
  • AVEC LES VOIX DE : Daisuke Namikawa, Ryohei Kimura, Saori Hayami / Mamoru Miyano, Megumi Han
  • SCÉNARISTES : Sôichi Shimada, Chûji Mikasano / Sui Ishida, Shin Towada
  • COMPOSITEUR : Yutaka Yamada
  • GENRE : Japanimation, Horreur, Épouvante
  • DURÉE : 54 Minutes
  • NATIONALITÉ : Japonais
  • ÉDITEUR : All The Anime
  • SITE OFFICIELhttps://www.alltheanime.fr/tokyo-ghoul-oav-jack-pinto
  • DATE DE SORTIE : 11 octobre 2017
  • SPÉCIFICITÉS DU DVD : DVD-9 – Couleurs – 16/9 – 1.78:1 – Dolby Digital 2.0 : Japonais – Sous Titres : Français, Anglais – Zone 2
  • BONUS : Bandes annonces japonaises