UN PROFIL POUR DEUX de Stéphane Robelin [Critique Ciné]

 

Un Profil Pour Deux

 

Huit ans qu’on n’avait pas vu Pierre Richard en tête d’affiche d’un long métrage ! Après l’avoir mis en scène dans son film chorale Et Si On Vivait Tous Ensemble ? le réalisateur Stéphane Robelin se fait un gros plaisir en lui offrant le premier rôle de Un Profil Pour Deux.

 

 

SYNOPSIS : Depuis qu’il a perdu sa femme il y a deux ans, Pierre reste cloîtré chez lui et n’a plus goût à la vie. Pour remédier à cela sa fille décide d’engager son gendre Alex, écrivain sans succès, pour qu’il lui donne des cours d’informatique. Découvrant Internet, Pierre va s’inscrire à un site de rencontre où il fera la connaissance de Flora. Mais c’est avec la photo d’Alex qu’il a séduit la jeune femme et il a va devoir le convaincre d’aller au premier rendez-vous à sa place.

 

En 2012, le réalisateur Stéphane Robelin nous avait agréablement surpris avec son second film Et Si On Vivait Tous Ensemble ?, un feel good movies générationnel vraiment réussi avec une très belle distribution. Cinq ans plus tard, il retrouve Pierre Richard pour lui offrir dans Un Profil Pour Deux, un nouveau rôle en tête d’affiche qui cherche clairement à nous rappeler ses plus grands rôles. Si le plaisir de retrouver cet immense acteur est bien là, l’histoire et le reste de la distribution aura elle plus de mal à nous convaincre.

 

Un Profil Pour Deux

 

Le réalisateur Stéphane Robelin avoue avoir un faible pour les histoires de personnes âgées. C’est un nouveau beau rôle qu’il offre en effet à Pierre Richard en hommage au talent du comédien. Pour bien souligner cette volonté de lui offrir un film dans la lignée des plus grands films, Il est même allé chercher le compositeur Vladimir Cosma qui a signé la musique de nombreux films parmis les plus cultes du comédien. Dans Un Profil Pour Deux, ce n’est pas le Pierre Richard gaffeur des jeunes années mais le Pierre Richard sensible et touchant vu plus souvent désormais dans des seconds rôles qui nous régale une nouvelle fois d’une prestation sans failles.

Face à lui les autres acteurs font forcement pale figure. D’autant plus que le réalisateur a choisi Yaniss Lespert, bien connu pour son rôle dans Fais Pas Ci, Fais Pas Ça, mais qui n’avait jamais tenu de grands rôles au cinéma. On comprend rapidement pourquoi tant l’acteur ne dégage rien. Certes ce rôle de type qui se laisse porter par la vie n’en fait déjà pas un personnage attachant, mais l’acteur manque tout de même de vivacité et d’humour pour rendre son personnage un brin intéressant. On aura bien du mal à comprendre ce qui peut séduire les femmes en lui.

 

Un Profil Pour Deux

 

Encore peu connue, Fanny Valette, vue dans les films de genre Vertiges et Night Fare, arrive sans peine à incarner la séduisante Flora. En fait on aura rapidement de la peine pour ce personnage manipulé par ces deux hommes. Si le personnage du vieil homme n’a que des bonnes intentions, lui imposer ce jeune homme qu’elle ne connait pas est assez malsain. N’est ce pas une sorte de viol de profiter d’une fille en lui mentant à ce point ? Si le réalisateur et scénariste Stéphane Robelin y voit le sujet d’une comédie romantique, on aurait pu facilement en faire un drame. L’autre jeune femme du film, la vraie petite amie d’Alex joué par Stéphanie Cravencour récemment à l’affiche de Faut Pas Lui Dire, n’est pas mieux traité dans cette histoire mais nous régalera de ses charmes avec ses tenues légères.

Stephane Robelin est clairement moins inspiré ici qu’il le fût dans Et Si On Vivait Tous Ensemble ?. Si il trouve des fois quelques gags réussis dans l’apprentissage d’internet par ce vieux monsieur, nous ne sommes pas vraiment ici dans la pure comédie. Le scénariste a un drôle de regard sur les sites de rencontres avec une scène fantasmé où on a l’impression qu’il confond site de rencontre et site de charme. Il faudra aussi qu’il nous explique pourquoi avoir engagé l’excellent Gustave Kervern pour ne lui donner qu’un rôle aussi anecdotique.

 

Un Profil Pour Deux

 

Trop longue, trop improbable cette histoire un brin malsaine ne vaut le coup que pour voir le trop rare Pierre Richard à nouveau dans un rôle principal. Si l’acteur fait de son mieux pour porter le film,  il ne pourra pas franchement compter sur son partenaire Yaniss Lespert pour l’aider dans sa tâche. Malgré le plaisir de retrouver le comédien de La Chèvre et Du Grand Blond en plus sur une nouvelle partition de Vladimir Cosma, Un Profil Pour Deux ne fera certainement pas date dans sa carrière et sera même rapidement oublié.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Stéphane Robelin
  • AVEC : Pierre Richard, Yaniss Lespert, Fanny Valette et Stéphanie Crayencour
  • SCÉNARISTE : Stéphane Robelin
  • COMPOSITEUR : Vladimir Cosma
  • GENRE : Comédie
  • DURÉE : 1h40
  • NATIONALITÉ : Français, Allemand et Belge
  • DISTRIBUTEUR : La Belle Company
  • SITE OFFICIELhttp://la-belle-company.com/un-profil-pour-deux.html
  • DATE DE SORTIE : 12 avril 2017