LES VISITEURS – LA RÉVOLUTION de Jean-Marie Poiré [Critique Ciné]

 

Les Visiteurs - La Révolution

 

Après avoir ressuscité Les Bronzés en 2006 pour un troisième opus qui a globalement déçu une majorité de fans, Christian Clavier s’est enfin décidé à donner une suite aux Visiteurs dix huit ans après le second épisode. Le challenge est de taille car un nouvel échec artistique signifierait vraiment que l’acteur se moque de son public. Alors Les Visiteurs La Révolution est il à la hauteur des attentes ?

 

 

SYNOPSIS :  Toujours coincé dans les couloirs du temps, Godefroy de Montmirail et Jacquouille se retrouvent en pleine Révolution Française sur le point d’être guillotiné. Réussissant à s’échapper, ils vont rencontrer une autre partie des descendants Montmirail en pleine tourmente face à la gronde populaire.

Sorti en 1993, Les Visiteurs reste à ce jour l’un des plus gros succès du cinéma français grâce à ses scènes qui ont toujours autant de succès aujourd’hui et ses répliques cultes qui sont rentrées dans le langage courant. Cette saga n’a cependant fait que nous décevoir d’épisodes en épisodes avec un second épisode qui sentait le réchauffé et un remake américain toujours réalisé par Jean-Marie Poiré avec Christian Clavier et Jean Reno qui avait carrément  mis plus bas que terre  la franchise. Quinze ans plus tard, y a t’il encore véritablement un attente pour une nouvelle suite ?

 

Les Visiteurs - La Révolution

 

Grâce au succès de Les Profs et surtout de Qu’est Ce Qu’on A Fait Au Bon Dieu, Christian Clavier a vu sa popularité remonter en flèche après avoir enchaîné les navets. De ce regain de popularité, l’acteur semble avoir trouvé l’inspiration pour enfin donner une suite au second épisode qui avait laissé en pleine Révolution Française les deux héros de la saga. Pour cette nouvelle suite, il est allé sortir le réalisateur Jean-Marie Poiré de sa retraite anticipée suite à une série d’échecs. Au vu du résultat, on peut se demande si c’était une bonne idée de faire appel à ce réalisateur usé pour redonner vie aux Visiteurs. Car oui, il faut bien l’avouer Les Visiteurs, La Révolution est bel et bien totalement raté faute d’avoir su renouer avec ce qui avait fait le succès du premier film. On sent ici le film opportuniste certain d’amasser le pactole avant que le bouche à oreille ne l’achève.

Godefroy de Montmirail et Jacquouilles semblent n’être plus que la caricature d’eux même dans ce nouvel épisode. Les répliques cultes du premier film cèdent la place à un enchaînement de vulgarités comme si le personnage joué par Christian Clavier était frappé du syndrome de Gilles de la Tourette. Chacune de ses répliques n’est plus qu’insultes ou allusions scatologiques qu’il gueule à tout va comme un débile mental. Jean Reno est aux abonnés absents, bien loin du chevalier charismatique du premier film. Quand aux autres personnages, ils ne font que se plaindre dans chaque scène de l’hygiène des deux visiteurs alors qu’en 1789 il y avait pourtant encore bien des progrès à faire en matière de propreté. Ce running gag au cœur déjà des deux précédents films ne peut plus suffire pour faire du troisième film un succès et ne prêtent d’ailleurs plus à rire.

 

Les Visiteurs - La Révolution

 

L’autre gros problème du film est son manque flagrant de scénario. Un long métrage qui se passe en pleine Révolution Française aurait pu donner une formidable histoire où nos deux Visiteurs auraient pu chambouler l’Histoire Française. Une trame semble d’ailleurs se dessiner dans ce sens avec un Godefroy de Montmirail prêt à se battre pour mettre le Dauphin sur le trône mais l’intrigue finie par se noyer dans des tunnels de dialogues sans aucun humour. On y croisera tous les personnages historiques importants de la Révolution qui se prennent curieusement bien trop au sérieux et déballent dans une longue réunion des plans qui passeront à la trappe en se terminant encore par une scène scato sans intérêt. Le film se termine encore par un cliffhanger mais si c’est pour se retaper une cinquième fois les mêmes gags, ce n’est franchement pas la peine.

Il y avait pourtant une bonne idée  dans Les Visiteurs – La Révolution. Celle d’avoir voulu insuffler un peu de sang neuf en misant sur une belle brochette d’acteurs dans les seconds rôles. Des pointures comme Karin ViardFranck Dubosc et une Sylvie Testud qu’on attendait pas dans le registre de la comédie ainsi qu’une nouvelle génération porté par Alex Lutz et trois acteurs de Qu’Est-Ce Qu’on A Fait Au Bon Dieu ? : Ary Abittan, Pacal N’Zonzi et Frédérique Bel. Le problème c’est qu’ils semblent tous en pilote automatique, fidèles à ce qu’ils ont l’habitude de faire dans tous leurs films et n’apportant au final aucune nouveauté.

 

Les Visiteurs - La Révolution

 

Franchement on n’attendait vraiment rien du retour des Visiteurs qu’on était poussé à découvrir surtout par curiosité, voir si la saga pouvait s’enfoncer encore plus bas. Cependant on ne peut s’empêcher d’être tout de même énormément déçu par ce plantage en beauté. Les Visiteurs – La Révolution est une comédie datée comme on ne devrait plus en faire en 2016. Le scénario est poussif et repose que sur d’infâmes grossièretés et le running gag usé de la puanteur. Pour  vraiment donner du sang neuf à la saga, il aurait fallu prendre un réalisateur et une équipe de scénaristes plus jeunes et dynamiques capable de répondre à l’air du temps.

 

MON AVIS : 1/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Jean-Marie Poiré
  • AVEC : Jean Reno, Christian Clavier, Ary Abittan, Karin Viard & Franck Dubosc
  • SCÉNARISTES : Christian Clavier & Jean-Marie Poiré
  • MUSIQUE : Eric Levi
  • GENRE : Comédie
  • DURÉE : 1h51
  • NATIONALITÉ : Française
  • DISTRIBUTEUR : Gaumont Distribution
  • SITE OFFICIELhttp://www.gaumontpresse.fr/les-visiteurs-la-revolution
  • DATE DE SORTIE : 6 avril 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *