WESTWORLD de Jonathan Nolan & Lisa Joy [Critique Série TV]

 

Westworld

 

Après sa diffusion sur HBO et OCS, la série Westworld est maintenant disponible en Blu-Ray et DVD. L’occasion de revenir sur cette incroyable série créée par Jonathan Nolan et Lisa Joy apellé à devenir tout aussi culte que Game Of Thrones.

 

 

SYNOPSIS : Au vingt et unième siècle, un parc d’attraction pas comme les autres permet aux plus fortunés de se plonger dans une expérience unique. Un monde de Far West remplis de cyborgs plus vrais que nature qui leur feront vivre d’incroyables aventures tel qu’on pouvait les vivre à l’époque des cow-boys avec toute sa violence et ses incroyables paysages. Si les visiteurs ne se doutent de rien, dans les coulisses du parc l’inquiétude monte car il semblerait que les robots développent des capacités au delà de tout ce qu’avait pu imaginer leur concepteur le Dr. Robert Ford.

 

Alors qu’il ne nous reste plus qu’une saison de Game Of Thrones à découvrir courant 2019, la chaîne HBO se doit de lui trouver un remplaçant digne de ce nom. Si des spin off de la saga écrite par George R. Martin ou même une série sur Le Seigneur Des Anneaux sont en gestation, la chaîne a peut être en fait déjà trouver le digne successeur avec Westworld. Une série de science fiction inspirée du film du même nom connu en France sous le titre MondWest écrit et réalisé en 1973 par le romancier Michael Crichton, auteur de Jurassic Parc et créateur de la série Urgences, mais désormais tombé dans l’oubli. C’est à Jonathan Nolan, frère de Christopher Nolan et co-scénariste de la plupart de ses films, et à son épouse Lisa Joy, scénariste de Pushing Daisies et Burn Notice, que l’on doit cette nouvelle création originale produite par J.J Abrams à découvrir de toutes urgences avec sa sortie en Blu-Ray et DVD disponible depuis le 8 novembre 2017 qui fera un très beau cadeau de Noël pour tous les fans de science fiction intelligente et à tout ceux à la recherche de séries qui sortent des sentiers battus.

 

Westworld

 

Dés les premières secondes du générique on ne peut qu’être immédiatement envoûté par WestWorld avec ces très belles images nous dévoilant la conception des robots du parc et la sublime composition de Ramin Djawadi déjà à l’oeuvre sur la série Game Of Thrones. Lorsque commence enfin le premier épisode, c’est avec la plus grande curiosité que l’on a envie d’en savoir tout de suite beaucoup plus sur cet incroyable monde. Peut être connaissez-vous La Mer De Sable ? Le parc d’attraction créé par l’acteur Jean Richard en 1963 à Ermenonville dans lequel des cascadeurs professionnels jouent les cow-boys dans des décors de Far West. Et bien le parc de WestWorld, c’est la même chose mais en bien mieux puisque ce sont des cyborgs plus vrais que nature qui jouent ici les cow-boys ainsi que tous les habitants de cet incroyable monde. Pour eux chaque journée ressemble un peu à Un Jour Sans Fin puisqu’ils sont programmés pour revivre jour après jour la même boucle narrative pour satisfaire tous les désirs des clients du parc, ce qui les conduit en général à finir la journée avec une balle dans le cœur où d’autres sévices peu réjouissants. Réparé pendant la nuit par une équipe de petites fourmis et d’ingénieurs informatique, ils se réveillent chaque matin dans leur lit prêt à remettre çà encore et encore.

Alternant entre le monde de dessus fait d’impressionnants canyons et de sublimes plaines qui constituent le parc où les invités arrivent en train à vapeur et le monde d’en dessous où sont créés, programmés et réparés ces robots qui sont toujours appelés les hôtes par leurs concepteurs, WestWorld est une série pleine de mystères qui s’amuse à poser de très nombreuses intrigues dont il sera quasiment impossible de deviner à l’avance ce qu’il va bien pouvoir se passer dans les dix épisodes qui composent cette première saison. Il faut dire qu’avec J.J. Abrams à la production a qui l’on doit déjà la série Lost qui avait su intriguer de très nombreux spectateurs et avec Jonathan Nolan, scénariste d’Interstellar et Le Prestige, nous sommes ici en présence d’experts de l’intrigue à tiroirs. Il faudra être bien attentif pour déceler les indices disséminés ici et là dans les cinq premiers épisodes avant que les mystères ne commencent à se dissiper progressivement dans les épisodes suivants plein d’incroyables twists qu’on n’aura vraiment pas vu venir. Cette série est si ambitieuse et complexe qu’il sera forcement obligatoire de la voir au moins deux fois pour remettre les pièces de ce puzzle en place et se préparer à une seconde saison déjà annoncé comme complètement chaotique.

 

Westworld

 

Si le film de Michael Crichton peut s’apparenter à une sorte d’ancêtre de Terminator en mettant en scène un robot revanchard devenu incontrôlable, Jonathan Nolan et sa compagne Lisa Joy ont cherchés à aller bien plus loin avec la série. Nous sommes ici dans une réflexion sur les dangers de l’intelligence artificielle qui rappelle beaucoup la série suédoise Real Humans diffusée en France sur Arte ou bien encore le récent Ex Machina d’Alex Garland avec leurs robots  qui prennent conscience progressivement de ce qu’ils sont et vont vouloir se rebeller contre leur créateur pour s’échapper. Mais même si le sujet à de quoi nous terroriser sur les avancées des technologies, la série est en fait fascinante et donne vraiment envie de se plonger dans ce futur où il deviendrait de plus en plus difficile de distinguer qui sont les humains et qui sont les robots.

On suit particulièrement deux d’entre eux : Dolores Abernathy, une jeune et belle femme pleine d’innocence chargé de charmer les nouveaux venus dans sa boucle mais qui va progressivement être frappée de visions qui vont la pousser à chercher ses origines, et Maeve Millay, une mère maquerelle qui va subitement se mettre à se souvenir de toutes ses vies antérieures même après son reconditionnement et qui va chercher à s’échapper du parc. Mais il y aussi Teddy, prototype du cow-boy héroïque, en personnage pour le moment secondaire mais qui devrait certainement prendre de l’ampleur dans la suite.

 

Westworld

 

Du coté des humains, on suivra avant tous les histoires de William que son futur beau frère a entraîné à Westworld. Alors que ce dernier n’hésite pas à profiter de tous les plaisirs du parc, le premier a du mal à se faire à l’ambiance avant d’être entraîné dans une grande aventure très importante dans l’intrigue. En parallèle, un autre invité du parc connu sous le nom de l’Homme En Noir fait régner la terreur partout où il passe en grand habitué du parc. Mais les humains sont avant tout dans les sous sols où le créateur du parc le docteur Robert Ford a choisi de créer une nouvelle histoire au grand dam de ses équipes de techniciens et des actionnaires qui aimeraient bien tirer plus de profit de son invention en lui reprenant le contrôle du parc.

Là où Westworld fait aussi très fort c’est dans son casting digne d’un long métrage avec Anthony Hopkins en créateur du parc dans ce qui certainement sa meilleure prestation depuis son rôle d’Hannibal Lecter. Les deux Hôtes principaux sont joués par Evan Rachel Wood et Thandie Newton dans ce qui est sans doute leur plus grand rôle à ce jour et qui fera sans aucun doute date dans leur carrière. La série s’offre aussi l’actrice Sidse Babett Knudsen, héroïne de la série Borgen, dans le rôle d’une des responsables du développement des robots ainsi que Tessa Thompson, héroïne de Thor : Ragnarok sexy et autoritaire en représentante des actionnaires et Jeffrey Wright vu dans Boardwalk Empire en spécialiste du comportement des Hôtes. Dans les Invités du parc c’est Ed Harris bien connu pour ses rôles de méchant au cinéma qui incarne l’inquiétant Homme en Noir qui aime semer la panique dans le parc, l’autre principal cow-boy est joué par Jimmi Simpson, principalement connu pour son rôles dans House Of Cards tandis que son beau frère est incarné par Ben Barnes, ex-Prince Caspian dans la saga Narnia revu dernièrement dans la série The Punisher sur Netflix.

 

Westworld

 

Si vous êtes fans de Game Of Thrones, il y a de fortes chances que Westworld vous séduise car c’est la même recette que HBO réutilise pour cette nouvelle série bien violente, pleine de scènes de nues pour le plaisir des yeux et surtout remplies de mystères, de sombres manigances et de twists qui reprend une partie des réalisateurs et le compositeur de la musique. Réalisé de mains de maître par de grands noms tels que Vincenzo Natali (Cube) et Neil Marshall (The Descent)avec une bande originale absolument géniale pleine de classiques pop et rock rejoué au piano mécanique, nul doute que vous resterez scotché pendant les dix épisodes de cette première saison qui feront marcher à plein régime votre esprit de déduction et vous feront mourir d’impatience de découvrir la suite. Avec une série d’une telle qualité, HBO n’a plus à se soucier de la fin de leur série phare, car cette histoire imaginée par Jonathan Nolan est déjà certaine de rapidement vous captiver tout autant.

 

MON AVIS : 5/5

 

 

BONUS : La bande annonce du film Westworld de Michael Crichton

 

 

LE BLU-RAY : L’image du Blu-Ray de Westworld est absolument sublime et fait honneur aux magnifiques paysages de la série. Impossible de détecter e moindre problème de compression durant les dix heure trente que durent cet show incroyable réalisé de mains de maître par les experts du genre. Il faudra bien sur privilégier la version originale pour profiter pleinement d’une bande son DTS-HD Master Audio 5.1 idéale pour écouter la sublime bande originale de Ramin Djawadi. Les bonus très réussis auront de quoi vous occuper pendant encore plus de deux heures avec différentes featurettes explorant toute la réalisation de la série et d’autres destinée à éclaircir certains mystères. Il y manque cependant un vrai long making of qui aurait pu nous entraîner un peu plus dans les coulisses et sur les plateaux de tournage. Peut être pour la seconde saison ?

 

Westworld

 

FICHE TECHNIQUE :

  • CRÉATEURS : Jonathan Nolan et Lisa Joy
  • RÉALISATEURS : Jonathan Nolan, Neil Marshall, Vincenzo Natali, Frederick E.O. Toye, Jonny Campbell, Richard J. Lewis, Michelle MacLaren & Stephen Williams
  • AVEC : Anthony Hopkins, Evan Rachel Wood, Thandie Newton, Jeffrey Wright, Ed Harris, Sidse Babett Knudsen, James Mardsen, Jimmi Simpson & Ben Barnes
  • SCÉNARISTES : Jonathan Nolan, Lisa Joy, Halley Wegryn Gross, Charles Yu, & Dan Dietz
  • COMPOSITEUR : Ramin Djawadi
  • GENRE : Science Fiction
  • DURÉE : 590 minutes
  • SITE OFFICIELhttps://discoverwestworld.com
  • DATE DE SORTIE EN BLU-RAY ET DVD : 8 novembre 2017
  • SPÉCIFICITÉS DU BLU-RAY : 3 BD-50 – 1080p AVC – 16/9 – 1.78:1 – Couleurs – DTS-HD Master Audio 5.1 : Anglais, Dolby Digital 5.1 : Français, Portugais, Espagnol – Sous Titres : Français, Castillan, Néerlandais, Espagnol, Portugais, Danois, Finlandais, Norvégien, Suédois, Anglais
  • BONUS DU BLU-RAY :
    • Blu-ray 1 :
      – « Au sujet de la série » (2’13 » – VOST)
      – « Une invitation sur le plateau » (2’16 » – VOST)
      – « Le grand moment » (VOST) : « Teddy contre l’homme en noir » (1’55 »), « Un hôte se sabote » (1’55 »)
      – « Bienvenue à « Westworld » (7’43 » – VOST)
      « Réalisation du rêve : la première semaine sur le plateau de Westworld » (11’22 » – VOST)
      « Imaginer le générique » (14’08 » – VOST)
    • Blu-ray 2 :
      – « La réalité de l’I.A. : Westworld » (4’30 » – VOST)
      – « Le grand moment » (VOST) : « Maeve obtient une réponse » (1’38 »), « Bernard fait face à un saboteur surprise » (1’23 »), « Le sacrifice du Dr Ford » (1’38 »)
      – Bêtisier (1’40 » – VOST)
    • Blu-ray 3 :
      – « Le grand moment » (VOST) : « La vérité sur Bernard » (2’23 »), « La nouvelle histoire du Dr Ford » (3’53 »)
      – « La clé des accords » (8’05 » – VOST)
      – « Créer l’histoire » (29’16 » – VOST)