WOODSHOCK, l’étrange nouveau film de Kirsten Dunst [Actus Ciné]

 

Devenue plus rare sur le grand écran, Kirsten Dunst fait son retour en tête d’affiche dans l’étrange Woodshock, nouvelle curiosité  des producteurs d’A24.

 

 

Six ans après Melancholia, Kirsten Dunst retrouve une ambiance à la Lars Von Triers dans Woodshock. c’est encore au distributeur A24, véritable dénicheur de curiosités a qui l’on doit Under The Skin, The Witch et prochainement It Comes At Night, qui propose de découvrir ce nouveau long métrage. Il n’est attendu pour le moment que dans les salles de cinéma américaine pour le 15  septembre 2017 mais nul doute qu’il ne devrait pas tarder à trouver un distributeur français.

Dans Woodshock, Kirsten Dunst tient le rôle de Theresa, une jeune femme en profonde dépression après la perte d’un proche déchirée entre son état émotionnel déjà fragile et une réalité déformée après avoir absorbé un médicament à base de cannabis.

 

Woodshock

 

Derrière ces images fantasmagoriques et très Arty se cache un duo de femmes bien connu du monde de la mode puisqu’il s’agit des sœurs Laura et Kate Mulleavy, les créatrices de la marque Rodarte. Elles font leur premiers pas en tant que réalisatrices avec Woodshock dont elles ont également écrit l’histoire après avoir réalisé certains costumes de Black Swan.

Vue récemment dans Les Figures De L’Ombre et Midnight Special, ainsi que dans la seconde saison de la série Fargo, Kirsten Dunst n’avait pas tenu de premier rôle au cinéma depuis The Two Face Of January en 2014. Elle sera aussi cette année à l’affiche de Les Proies, le nouveau Sofia Coppola sélectionné pour le Festival de Cannes. Elle partage ici l’affiche avec Pilou Asbæk vu récemment dans Ghost In The Shell et juste avant dans A War, ainsi que Lorelei Linklater, fille du réalisateur Richard Linklater qui l’a fait tourné dans Boyhood et Joe Cole découvert dans la série Skins et revu dans Peaky Blinders ainsi que dans le film Green Room.

 

Kirsten Dunst