BRIDGET JONES BABY de Sharon Maguire [Critique Ciné]

 

Bridget Jones Baby

 

Douze ans après le second film, Bridget Jones revient sur le grand écran avec un bébé dans le ventre ! Reste à savoir qui est le père…

 

 

SYNOPSIS : A 43 ans, Bridget Jones est toujours célibataire. Mark Darcy est maintenant marié et Daniel Clever est laissé pour mort après avoir disparu dans la jungle. Bien décidé à ne pas se laisser abattre, elle suit sa meilleure amie dans un grand festival rock où elle va faire la connaissance de Jack Quant avec lequel elle va passer une nuit torride sans lendemain. D’autant plus que la semaine suivante, ses retrouvailles avec Mark vont prendre une tournure inattendue. Découvrant qu’elle est tombée enceinte, Bridget va se retrouver devant un grand mystère : qui est le père ?

 

Fallait-il vraiment un troisième Bridget Jones ? Véritable best-seller en librairie, l’adaptation au cinéma de cette saga avait rapidement déçu avec un second film sorti en 2004 qui n’avait pas convaincu grand monde. Douze ans plus tard, StudioCanal compte visiblement sur la nostalgie en tentant la sortie d’un troisième opus.  Il faut dire que Helen Fielding, l’auteur de la saga a elle même mis treize ans à sortir un troisième tome aux aventures de Bridget Jones. Curieusement le scénario du troisième film n’a rien à voir avec le tome 3 qui voyait Bridget, la cinquantaine passée, élever seule ses deux enfants mais il adapte les chroniques que l’auteur avait publiée en épisode dans le journal anglais The Independant.

 

Bridget Jones Baby

 

Ce qui frappe dans cette histoire d’éternelle célibataire, c’est à quel point elle sonne faux. Difficile à croire qu’une femme séduisante qui n’a eu que l’embarras du choix toute sa vie pour trouver un homme, puisse encore être célibataire. Au pire dans la vie réelle, elle serait plutôt déjà divorcée voir mère célibataire. Le film encourage en fait les vieilles filles à croire encore au prince charmant sans leur dire qu’il n’arrivera jamais. En cela, il manque cruellement de nouveauté comme si il ne s’était pas adapté aux mœurs des années 2010. De plus il faudra subir une histoire à rallonge de près de deux heures qui fait durer un suspense bien inutile jusqu’à la dernière minute.

Certes Le Journal de Bridget Jones a probablement ouvert la voie à la comédie féminine mais celle ci a été depuis dynamité par les talentueux Paul Feig et Judd Apatow avec Mes Meilleures Amies bien plus drôle, délirant et crédible aujourd’hui. StudioCanal avait d’ailleurs songé à Paul Feig pour ce troisième Bridget Jones mais le réalisateur engagé sur le reboot de S.O.S Fantômes n’a malheureusement pas pu s’engager. Le studio a du coup sorti de la naphtaline la réalisatrice Sharon Maguire qui avait mis en en scène le premier film mais n’avait rien sorti depuis 2008.

 

Bridget Jones Baby

 

StudioCanal n’a certainement pas eu à beaucoup insister pour voir Renée Zellweger reprendre le rôle de Bridget Jones. L’actrice s’est fait en effet plutôt rare sur les écrans où on ne l’a pas revue depuis My Own Love Song en 2010. Alors qu’elle avait l’habitude de s’enrober pour incarner ce rôle, la comédienne a cette fois ci tenu a garder la ligne. Ses abus de bistouri l’ont déjà rendu très différente d’avant et ne l’ont pas vraiment arrangé. Difficile de croire que des hommes murs et séduisants puisse encore trouver attirante cette vieille fille de 43 ans alors qu’ils pourraient avoir de jeunes et jolies femmes.

Celui qui a du être le plus difficile à faire revenir, c’est probablement Colin Firth car l’acteur enchaîne sans interruption les rôles depuis le succès du premier Bridget Jones. Visiblement pas du genre à cracher dans la soupe, l’acteur a rempilé avec plaisir mais ce rôle est aujourd’hui bien en dessous de son talent. Curieusement, Hugh Grant n’a lui pas souhaité reprendre son rôle malgré une carrière de plus en plus discrète. Il a fallu inventer un nouveau playboy pour compléter le triangle amoureux. Un milliardaire incarné par Patrick Dempsey ancien de la série Grey’s Anatomy chouchou des femmes. Nul doute que ses fans n’en auront que pour son charme mais on aurait certainement pu trouver un acteur plus drôle et talentueux.

 

Bridget Jones Baby

 

Réservé en priorité à un public de vieilles filles qui croient encore au prince charmant, Bridget Jones Baby ne fait que recycler la même histoire peu crédible du triangle amoureux. Une comédie qui se regarde avec plaisir mais qui aura bien du mal à provoquer un franc éclat de rires faute d’audace. Quel dommage de ne pas avoir su suivre la voie de Paul Feig et Judd Apatow qui ont signé les meilleures comédies féminines et sur l’âge qui passe de ces dernières années. StudioCanal pourra toujours tenter de redresser le cap avec le quatrième film vu qu’ils ont déjà le livre sous le coude.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Sharon Maguire
  • AVEC : Renée Zellweger, Colin Firth, Patrick Dempsey et Sarah Solemani
  • SCÉNARISTES  : Helen Fielding, Emma Thompson & Dan Mazer
  • COMPOSITEUR : Craig Armstrong
  • GENRE : Comédie, Romance
  • DURÉE : 2h03
  • NATIONALITÉ : Britannique, Irlandais, Français & Américain
  • DISTRIBUTEUR : StudioCanal
  • SITE OFFICIELhttp://www.bridgetjonesmovie.com/
  • DATE DE SORTIE : 5 octobre 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *