COMANCHERIA de David McKenzie [Critique Ciné]

 

Comancheria

 

Il n’y a pas forcement besoin de remonter le temps pour faire un western, le réalisateur David McKenzie nous en apporte une nouvelle preuve avec Comancheria.

 

 

SYNOPSIS : A la mort de leur mère, deux frères décident d’aller braquer les agences de la banque qui veut saisir leur ranch. C’est avec son propre agent que les deux hommes comptent la rembourser mais ils ne tarderont pas à avoir sur le dos un ranger pugnace bien décidé à les coincer.

 

Après Perfect Sens et Les Poings Contre Les Murs, le réalisateur anglais David Mackenzie s’est envolé au Nouveau Mexique pour réaliser Comancheria. Un western moderne écrit par l’acteur Taylor Sheridan, déjà auteur du scénario de Sicario, qui considère ces deux films comme les premières partie  d’une trilogie sur le Nouvel Ouest. Ce script faisait parti de la fameuse blacklist des histoires à adapter au plus vite.

 

Comancheria

 

Il ne faut pas s’attendre à un western où  un thriller nerveux avec Comancheria. Même si il est question de braquage et de traque policière, le film de David Mackenzie est plus proche du drame familial. C’est avant tout l’histoire de deux frangins le calme et réfléchi Toby (Chris Pine) et l’impulsif Tanner (Ben Foster) qui vient de sortir de taule. Les relations avec leurs parents, la paternité de Toby et les soucis financiers de la famille sont au cœur du film. On les sent déterminés dans leur projet et prêt à l’inéluctable.

Si le film commence fort par deux braquages successif, le rythme ralentit rapidement pour prendre le temps d’installer l’histoire. Comancheria nous dépeint la souffrance des cowboys modernes qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts dans leurs ranchs . Un sujet très en vogue ces derniers temps qui nous montre une autre facette des Etats Unis loin des grandes villes. Une bonne manière de comprendre comment la famille Bush ont pu être élus Présidents et pourquoi Donald Trump pourrait l’emporter. Le dernier quart d’heure  reverra l’action prendre le dessus pour un final tendu très réussi.

 

Comancheria

 

Comancheria c’est aussi l’histoire de Marcus (Jeff Bridges), un ranger sur le point de partir à la retraite mais qui s’accroche à son poste. Cette série de braquage lui donne l’occasion de poursuivre ses activités et il ne voudra rien lâcher. Son grand jeu est de charrier en permanence son partenaire Alberto (Gil Birmingham) avec des vannes racistes sur ses origines indiennes.

On sent une grande complicité entre les frangins joués par Chris Pine et Ben Foster. Il faut dire que les deux acteurs ont enchaîné ensemble les tournages de The Finest Hour et Comancheria leur laissant tout le temps pour sympathiser. En ranger bougon, Jeff Bridges nous livre avec une prestation pleine d’humour en duo avec Gil Birmnigham.

 

Comancheria

 

Avec Comancheria, le réalisateur David Mackenzie confirme tout le bien que l’on pouvait penser de lui. Il signe ici un drame sur fond de western touchant porté par quatre brillants acteurs qui nous font passer par toutes les émotions : du rire, des larmes, du stress. Tout pour faire une  grande histoire pleine de belles images et de bonne musique blues rock.

 

MON AVIS : 3/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : Hell Or High Water
  • RÉALISATEUR : David Mackenzie
  • AVEC : Chris Pine, Ben Foster, Jeff Bridges et Gil Birmingham
  • SCÉNARISTE : Taylor Sheridan
  • COMPOSITEUR : Nick Cave et Warren Ellis
  • GENRE : Western, thriller, drame
  • DURÉE : 1h42
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Wild Bunch Distribution
  • SITE OFFICIELhttp://comancheria-lefilm.com/
  • DATE DE SORTIE : 7 septembre 2016

 

 

2 pensées sur “COMANCHERIA de David McKenzie [Critique Ciné]

  • 14 septembre 2016 à 23:48
    Permalink

    Critique sympa mais Jeff Bridges ne joue pas dans Hateful Eight il me semble ! ^^

    Répondre
    • 17 septembre 2016 à 18:29
      Permalink

      Merci, c’est vrai j’ai confondu avec Kurt Russell !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *