Critique Ciné : SAMBA d’Eric Toledano & Olivier Nakache

CritiqueCiné2014

Samba

Ce n’est certainement pas évident d’oser sortir un nouveau film lorsque le précédent est devenu un véritable phénomène de société vu par près de vingt millions de spectateurs. Forcement attendu au tournant, Eric Toledano & Olivier Nakache ne semble cependant pas vraiment sous pression. Au lieu de céder à la facilité d’un film qui ressemblerait à Intouchables, ils s’embarquent avec Samba sur le sujet délicat des sans-papiers risque à déplaire à certains…

En allant à la préfecture pour renouveler son titre de séjour, Samba Cissé se voit prié de retourner dans son pays d’origine. Coincé dans un centre de transit, il fait la connaissance de deux bénévoles prêtes à l’aider. la bouillonante Manu qui connait bien le métier et la timide Alice qui vient de rejoindre l’association. Touché par l’histoire de Samba, elle va prendre à coeur de trouver une solution pour le sortir de ce mauvais pas. Ces deux personnes qui vivaient dans deux mondes presque opposées vont apprendre à se connaître et développer des sentiments.

Lorsqu’Olivier Nakache et Eric Toledano ont dévoilé que leur prochain film s’appellerait Samba, c’est un film sur la danse que tout le monde a eu en tête. Ce n’est que plus tard que nous avons appris qu’il s’agirait en réalité l’histoire d’un sans papier. Basé sur le roman Samba Pour La France qui racontait une histoire vraie, les deux réalisateurs et scénaristes ont imaginé une histoire plus légère et romantique pour rester plus fidèle à leur esprit Feel Good plein d’humour.

Samba

C’est pour braquer les projecteurs sur tous ces travailleurs étrangers que nous pouvons croiser très tôt le matin dans le RER, à l’arrière des restaurants ou sur les chantiers qu’Eric Toledano et Olivier Nakache ont eu envie d’écrire une telle histoire. C’est déjà un peu ce qu’ils avaient voulu faire avec la mère du personnage d’Omar dans Intouchables mais ils ont font cette fois ci le coeur de leur nouveau long métrage. Au moment où de plus en plus de Français se déclarent prêts à voter pour Marine Le Pen et achètent en masse le dernier livre d’Eric Zemmour c’est un sujet vraiment sensible qui va diviser bien plus que celui d’Intouchables.

Samba est désormais la quatrième collaboration entre les deux réalisateurs et Omar Sy, Césarisé pour son rôle dans Intouchables et désormais en route pour une carrière internationale. Pour ne pas que le personnage de Samba ressemble à celui de son précédent film, l’acteur a travaillé un accent et s’est laisser pousser les cheveux. Toujours aussi impeccable, il montre ici un coté plus sensible et dramatique qu’il avait jusque là peu exploité sur grand écran tout en oubliant cependant pas l’humour dont on le sait capable.

Samba

Dans le rôle d’Alice, jeune DRH victime de surmenage, Charlotte Gainsbourg se montre elle aussi excellente. Ces rôles légers tels qu’elle en tenait déjà dans La Science Des Rêves ou Prête-Moi Ta Main lui vont tellement bien qu’on se demande encore pourquoi elle perd son temps avec Lars Von Trier. Très touchante, on comprend parfaitement que Samba craque pour elle. En contraste Izïa Higelin est excellente dans le rôle de cette bénévole pétant le feu. Un deuxième rôle au cinéma qui confirme son potentiel récompensé aussi par un César. En  jouant un algérien se faisant passer pour brésilien, Tahar Rahim fait ses premiers pas réussi dans le registre de la comédie. 

Plusieurs fois on sent qu’Eric Toledano et Olivier Nakache essayent de ne pas reproduire Intouchables. C’est flagrant dans une scène de fête bien trop longue où on s’attend à voir danser à nouveau Omar Sy sur du bon vieux funk mais que celui-ci refuse. Samba souffre d’un manque de scènes vraiment drôles appelées à marquer les esprits. Mais surtout il souffre d’une Happy End assez étrange qui ne paraît franchement pas très morale et qui nécessiterait quelques éclaircissements. Traînant sur près de deux heures, on sent vraiment que les deux réalisateurs n’ont pas vraiment su comment finir leur film.

Samba

MON AVIS

3/5

Difficile de savoir exactement quelles étaient les intentions des deux réalisateurs avec ce film beaucoup moins drôle que leur précédents longs métrages. Un tel sujet aurait facilement pu être le sujet d’un véritable drame mais Eric Toledano & Olivier Nakache ont tenté de l’édulcorer sans trop de succès. Loin des Feel Good Movies qu’ils ont sortis précédemment, Samba aura peut être le mérite de relancer le débat de la légalisation des sans-papiers mais risque fort de ne pas rencontrer le même succès.

 

FICHE TECHNIQUE :

  •  – REALISATEUR : Eric Toledano & Olivier Nakache
  •  – AVEC : Omar  Sy, Charlotte Gainsbourg, Izïa Higelin & Tahir Rahim
  •  – SCENARISTES : Eric Toledano & Oliver Nakache
  •  – GENRE : Comédie, Drame, Romance
  •  – DUREE : 1h58
  •  – MUSIQUE : Ludovico  Einaudi
  •  – NATIONALITE : France
  •  – DISTRIBUTEUR : Gaumont Distribution
  •  – SITE OFFICIELhttp://www.gaumont.fr/fr/film/samba.html
  •  – DATE DE SORTIE : 15 Octobre 2014

BONUS : Il y a quelques années, Omar Sy jouait déjà un Samba en quête d’intégration pour Groland.    

A LIRE AUSSI :