Critique Ciné : UNE MERVEILLEUSE HISTOIRE DU TEMPS de James Marsh

CritiqueCiné2014

Une Merveilleuse Histoire Du Temps

Peu connu du grand public, le physicien Stephen Hawkins est pourtant une sommité dans son domaine encensé par tous ceux qui s’intéressent de près à la science de l’espace. Pour d’autres c’est son combat quotidien contre la maladie de Charcot qui suscite intérêt et passion. Le réalisateur James Marsh tient ici à lui rendre un hommage avec Une Merveilleuse Histoire Du Temps qui raconte sa vie jusqu’à aujourd’hui.

Destiné à un brillant avenir, Stephen Hawkins voit celui ci compromis lorsqu’il apprend qu’il ait atteint de la maladie de Charcot. Son médecin lui donne une espérance de vie de deux ans maximum mais grâce à sa détermination et à l’amour de Jane, il va réussir à vivre avec cette maladie pour donner au monde quelques unes des plus grandes théories scientifiques.

 Une Merveilleuse Histoire Du Temps

Il aura fallu trois ans d’effort pour convaincre Jane Hawkins de confier les droits de sa biographie au scénariste Anthony McCarten. Il faut dire que la BBC avait déjà adopté la vie de Stephen Hawkins en 2004 avec Benedict Cumberbatch dans le rôle principal. Un téléfilm qui s’intéressait plus à l’aspect scientifique du chercheur et n’allait pas aussi loin dans le temps. 

Le réalisateur James Marsh a bien compris que faire un film trop scientifique aurait pu être risqué pour la compréhension du public. Si quelques théories sont parfois évoquées, c’est un film bien plus intimiste qu’il signe là. On y voit les jeunes années de Stephen Hawkins, étudiant brillant mais un peu fainéant qui pourrait presque être considéré comme le premier geek de sa génération. Il n’hésite pas d’ailleurs désormais à apparaître dans différentes séries de SF comme Star Trek et même dans deux épisodes de Big Bang Theory.

Une Merveilleuse Histoire Du Temps

Eddie Redmayne vu récemment dans la comédie musicale Les Misérables exécute un travail tout bonnement impressionnant pour se glisser dans le corps en dégénérescence de Stephen Hawkins. depuis sa jeunesse jusqu’à aujourd’hui. On sent bien les premiers symptôme de la maladie avant même qu’il s’en rende compte. La maladie l’a d’abord privé de ses jambes et ses bras jusqu’à ce qu’une pneumonie lui fasse perdre les cordes vocales. Une prestation mémorable qui lui vaut déjà d’être récompensé d’un Golden Globes et sent très bon pour les Oscars.

Une Merveilleuse Histoire Du Temps donne enfin un rôle digne de ce nom à la très belle Felicity Jones vue dernièrement dans le dernier Spider-Man. Elle a du subir une sacrée pression pour trouver la bonne incarnation de Jane Hawkins, la femme de Stephen qui l’a accompagné dans tous les moments les plus dramatiques et lui a donné trois enfants en bonne santé. On ressent parfaitement tout l’amour et la passion qu’elle éprouve pour son mari.

 

Une Merveilleuse Histoire Du Temps

 

MON AVIS :

4/5

Formidable hommage au courage de ce couple hors du commun, Une Merveilleuse Histoire Du Temps se savoure comme une très belle histoire d’amour.  Lui qui vivait la tête loin au dessus des étoiles s’est retrouvé cruellement prisonnier de son propre corps mais n’a jamais baissé les bras dans l’adversité. Que vous soyez férus de science ou non, vous ne pourrez pas ne pas être émue par ce film.

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  •  – TITRE ORIGINAL : The Theory Of Everything
  •  – REALISATEUR : James Marsh
  •  – AVEC : Eddie Redmayne &  Felicity Jones
  •  – SCENARISTE : Anthony McCarten
  •  – GENRE : Biopic
  •  – DUREE : 2h03
  •  – MUSIQUE : Johann Johannsson
  •  – NATIONALITE : Britannique
  •  – DISTRIBUTEUR : Universal Pictures Internation France
  •  – SITE OFFICIELhttp://www.focusfeatures.com/the_theory_of_everything
  •  – DATE DE SORTIE : 21 Janvier 2015

 

 

BONUS : Le documentaire Une Brève Histoire Du Temps de Stephen Hawkins

 

 

 

A LIRE AUSSI :