DOWNLOAD FESTIVAL FRANCE 2017, 29 nouveaux groupes à l’affiche

 

L’édition française du Download Festival nous dévoile cette semaine le reste de sa programmation avec 29 nouveaux groupes dont de très gros noms comme Gojira et Paradise Lost.

 

 

A quatre mois de l’événement, les organisateurs du Download Festival France nous dévoile enfin une affiche complète de la programmation de l’édition 2017 prévue les 9, 10 et 11 juin 2017. Celle ci nous permet de découvrir que le festival aura cette année une quatrième scène pour accueillir plus de groupes pour leur seconde édition française. Cela grâce à leur nouvelle adresse puisque cette nouvelle édition quitte l’Hippodrome de Longchamps pour s’installer à la Base Aérienne 217 de Brétigny Sur Orge et Plessis- Pâté dans l’Essonne.

C’est vingt neuf groupes supplémentaires qui ont été révélés hier pour compléter l’affiche menée par System Of A Down, Green Day et Linkin Park avec du très lourd et des groupes connus uniquement de certains amateurs voir peut être pas du tout. Il y en aura en tout cas pour tous les goûts pour tenter d’attirer en masse les fans de métal sous toutes ses formes.

 

 

Parmi les plus gros groupes qui se rajoute à l’affiche, on aura le plaisir de revoir Gojira déjà présent l’année dernière, Paradise Lost dont le dernier album The Plague Within fête pourtant déjà ses deux ans, Epica qui sera déjà au Zénith le 4 février 2017, Hatebreed en promo pour son album The Concrete Confessionnal et les mythiques Dinosaur Jr. Voici aussi la liste complète des autres groupes rajouté cette semaine : Astroïd BoysBlack FoxxesBlue PillsCode OrangeCoheed And CambriaCreeperCrown The EmpireDead !Far From AlaskaKvelertakLeogunLost SocietyMars Red SkyNorthlaneNostromaNothing MoreRaveneyeRise Of The NorthstarSoilworkSolstafirSuicide Silence, Tesseract, The Cadillac ThreeTouché Amoré.

Contrairement au Hellfest qui était déjà complet avant même l’annonce de sa programmation, le Download Festival semble encore peiner à faire le plein. Pourtant le prix pour une journée n’est pas si excessif puisqu’il faudra compter 69€ pour voir une quinzaine de groupes par jour où 165€ pour les trois jours de festival.

 

Download Festival France 2017

 

 

  • Chris w

    Le download n’est pas un festival de metal uniquement, il propose des groupes bien plus varié qu’un Hellfest et il faut arrêter de le comparer tout le temps à ce dernier.

    • Dans la mesure où les deux festivals partagent beaucoup de groupes en commun et que la plupart des plus connus sont des groupes Metal ou proche du metal, on est tout à fait en droit de les comparer et dire que le Download est un festival metal.

      • Chris w

        oui mais pas que à ce dernier. Le Hellfest est un festival metal qui avec la popularité s’est ouvert à quelques groupes très populaires et qui s’éloignent du metal. Le Download est constamment comparé au Hellfest alors qu’il est plus en concurrence avec lollapalooza paris selon moi…
        Avec cette comparaison constante avec le Hellfest, à l’annonce des programmations les commentaires étaient que les groupes du Download n’étaient pas assez metal et que la prog était du coup pas terrible cette année… je trouve que c’est une mauvaise critique car le Download n’a pas la vocation à être un festival metal mais un festival avec du metal et d’autres genres musicaux. Sinon on crée de la déception pour les fans de metal et certains festivaliers n’oseront pas se rendre sur le download par peur de n’y rencontrer que des métaleux plein de houblon (je caricature volontairement pour être bien compris).