MISS SLOANE de John Madden [Critique Ciné]

 

Miss Sloane

 

Six ans après L’Affaire Rachel Singer, le réalisateur John Madden retrouve Jessica Chastain pour Miss Sloane, un thriller politique qui résonne avec l’actualité à l’heure de la campagne des Présidentielles.

 

 

SYNOPSIS : Elizabeth Sloane est une lobbyiste réputée pour ses méthodes particulières qui lui ont valu de grandes réussites. Mais alors que son agence est engagée pour défendre une loi sur le port d’armes, elle n’hésitera pas à claquer la porte pour aller dans le camp des opposants à la loi donné perdant d’avance. Pour ses anciens employeurs, elle est désormais la femme à abattre mais qu’est ce qui l’a motivé à faire ce choix périlleux pour sa carrière ?

 

Sorti au mois de décembre aux Etats Unis pour participer à la course aux diverses récompenses, le film de John Madden est n’a finalement rien remporté, non pas parce qu’il ne méritait pas de prix mais plutôt parce que cette année était de toute manière trustée par La La Land et qu’aucun film ne pouvait s’imposer face au succès insolent parfaitement mérité du film de Damien Chazelle. Europacorps avait peut être flairé le coup pour sortir Miss Sloane trois mois plus tard en France, profitant ainsi du regain d’intérêt pour la politique des français au moment où commence la campagne pour les élections présidentielles.

 

Miss Sloane

 

Sous ses allures d’histoire vraie, Miss Sloane est pourtant une oeuvre entièrement fictionnelle imaginé par Jonathan Perera. Un ancien avocat qui a tout plaqué pour se lancer dans l’écriture de scénario et s’est rapidement fait remarqué avec cette histoire qui a été classé dans le top 5 de la fameuse blacklist 2015 des scénarios à produire d’urgence. Miss Sloane est pourtant un projet pas évident car il demande de s’intéresser au moins un minimum à l’actualité et la politique internationale et surtout américaine pour tout comprendre.

Si ils existent en France, les lobbyistes sont bien plus puissants aux Etats Unis où aucune loi n’est votée au congrès sans que dans les coulisses se soient déroulé un féroce combat entre agences spécialisées pour faire pencher la balance d’un coté ou de l’autre. Vu de la France, il ne sera pas facile de tout comprendre tant Miss Sloane entre tout de suite dans le vif du sujet sans donner vraiment d’explications. Si on peut être déstabilisé au début par toutes les discussions, on finira cependant par rentrer très vite dans l’histoire grâce au suspense qui s’en dégage.

 

Miss Sloane

 

En s’emparant de ce projet le réalisateur John Madden, qui venait de réaliser le diptyque Indian Summer, a tout de suite eu Jessica Chastain en tête pour jouer Miss Sloane. L’actrice qu’il avait déjà dirigé dans L’Affaire Rachel Singer, retrouve un rôle de femme qui en impose proche de son personnage dans Zero Dark Thirty mais en bien plus féminin avec ses tenues luxueuses de grand créateur et ses hauts talons. Très déterminée, Miss Sloane pense à son boulot quasiment 24h/24h sans prendre le temps de dormir. Pour tenir le coup elle abuse de médicaments et s’offre quelques parties de jambes en l’air avec un escort. Elle est tellement speed qu’il faudra un bon niveau d’anglais pour tout comprendre à ses tirades complexes mais l’actrice aurait largement mérité le Golden Globe pour lequel elle était nommée face à Isabelle Huppert.

Même si elle vampirise totalement le film, elle est tout de fois très bien entourée avec Mark Strong dans le rôle de son patron ferme mais dépassé par les méthodes de la lobbyiste, Gugu Mbatha-Raw, révélation du film Belle en collaboratrice méritante et dans le camp adverse Alison Pill, plutôt habituée aux comédies comme Scott Pillgrim, en ex-meilleure amie et collègue, Michael Stuhlbarg (Doctor Strange, Premier Contact) son ancien plus proche collaborateur et John Lithgow (Interstellar) en sénateur.

 

Miss Sloane

 

Il faudra s’accrocher pour tout comprendre à l’histoire de Miss Sloane, mais ce mélange de drame et de thriller clairement inspiré par les romans de John Grisham est une vraie bonne surprise avec un twist final qui mérite à lui seul de voir le film. L’autre bonne raison de voir le film est bien sur Jessica Chastain impressionnante dans ce rôle de femme qui en impose. Une performance qui fera probablement date dans la carrière de l’actrice qui n’a certainement pas fini de nous épater.

 

MON AVIS : 3/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : John Madden
  • AVEC : Jessica Chastain, Gugu Mbatha-Raw, Mark Strong, Michael Stuhlbarg & Alison Pill
  • SCÉNARISTE : Jonathan Perera
  • COMPOSITEUR : Max Richter
  • GENRE : Drame
  • DURÉE : 2h16
  • NATIONALITÉ : Américain, Français
  • DISTRIBUTEUR : Europacorp Distribution
  • SITE OFFICIELhttp://misssloanemovie.com/
  • DATE DE SORTIE : 8 mars 2017