THE BYE BYE MAN, sortie directe en Blu-Ray et DVD [Actus Blu-Ray et DVD]

 

Parce que les exploitants en salles sont toujours aussi frileux à diffuser des films d’horreur, c’est directement en Blu-Ray et DVD que l’on pourra découvrir The Bye Bye Man en France à la fin du mois de juin 2017.

 

The Bye Bye Man

 

Un temps prévu pour sortir au cinéma en France au mois d’octobre 2016, The Bye Bye Man avait finalement disparu des écrans radars. Il réapparaît maintenant dans les planning du distributeur Metropolitan Films mais du coté des Blu-Ray et DVD avec une sortie désormais prévue le 22 juin 2016. Pour l’occasion c’est carrément deux versions du film que l’on pourra découvrir le film puisque le Blu-Ray proposera la version cinéma et une version non censurée rajoutant trois images de scènes chocs.

The Bye Bye Man suit l’histoire de trois étudiants qui viennent de s’installer dans une vieille maison proche de leur campus où ils vont libérer sans le savoir le Bye Bye Man, une entité surnaturelle qui hante ceux qui ont découvert son nom. Le seul moyen pour échapper à sa malédiction est de ne jamais prononcer son nom ni même y penser mais si jamais vous oubliez ces régles, le Bye Bye Man vous fera alors commettre l’irréparable.

 

 

The Bye Bye Man est réalisé par une véritable revenante puisque c’est Stacy Title la réalisatrice de L’Ultime Souper qui fait son retour derrière la caméra plus de vingt ans après. Elle met ici en image la nouvelle The Bridge To Body Island écrite par Robert Damon Schneck adaptée par son mari  Jonathan Penner.

les trois étudiants sont joués par la mannequin et Cressida Bonas l’ex du Prince Harry, Douglas Smith vu dans Ouija et Lucien Laviscount vu dans la série Scream Girls. Mais le film compte aussi  des stars aussi inattendues que l’immense Faye Dunaway, Carrie Ann Moss revue récemment dans les séries Marvel pour Netflix et Leigh Whannel acteur et scénaristes des sagas Saw et Insidious. Doug Jones, célèbre pour incarner les montres de Guillermo Del Toro, se glissera sous le costume du Bye Bye Man.

 

Cressida Bonas