TOUT POUR ÊTRE HEUREUX de Cyril Gelblat [Critique Ciné]

 

Tout Pour Être Heureux

 

Après le film Un Début Prometteur, Manu Payet poursuit dans la comédie sentimentale avec Tout Pour Être Heureux, le nouveau film de Cyril Gelblat. Un genre dans lequel il a déjà fait ses preuves et qui devrait donc lui réussir à nouveau.

 

 

SYNOPSIS : Producteur de musique, Antoine a tout misé sur son nouveau projet au risque de délaisser sa famille. Lassé de se prendre la tête tous les soirs avec sa femme, il décide de s’en aller. Celle-ci en profite pour s’en aller sans prévenir durant quinze jours lui laissant leurs deux filles sur les bras. Antoine va devoir alors apprendre son boulot de père à temps plein.

 

Pour son second long métrage, le réalisateur Cyril Gelblat a choisi d’adapter très librement le roman Un Coup A Prendre de Xavier De Moulins, le journaliste de M6. Il n’a en fait garder que quelques éléments de cette intrigue : la séparation et la difficulté pour un père célibataire d’assurer les tâches qu’on a bien trop l’habitude de penser qu’elles sont faites pour les mères. Il a confié ce rôle de père célibataire à Manu Payet qui a prouvé récemment dans Un Début Prometteur qu’il pouvait se montrer vraiment touchant.

 

Tout Pour Être Heureux

 

La première partie du film va certainement diviser les spectateurs masculins et féminins. Les hommes ne vont certainement pas bien comprendre ce qu’on peut reprocher à Antoine, jugé égoïste par sa femme, sa sœur et ses amis musiciens qu’il a du abandonner pour sa vie de famille. On voit pourtant un Manu Payet qui semble, il est vrai, plus tracassé par des soucis financier que par sa vie de famille mais on le comprend tant il a le couteau sous la gorge. Sa femme jouée par Audrey Lamy ne fait que l’engueuler à longueur de temps et n’a plus un moment tendre à lui offrir. Même les enfants ne montrent alors que leur mauvais coté, à vous dissuader de vouloir en faire. On comprend facilement qu’il décide alors de se laisser tenter par une aventure et tout plaquer.

Les femmes prendront certainement le parti d’Alice, la femme d’Antoine. Comprenant son ras le bol de devoir assurer en plus de son métier, sa vie de mère. Mais ce couple était il vraiment fait pour être ensemble. Faut il réellement faire une croix sur ses rêves pour pouvoir être en couple ? On ne sent vraiment plus aucune alchimie entre ces deux personnages et même si cela est forcement dur pour les enfants, il faut bien un jour arrêter les frais. Surtout que question égoïsme Alice n’est pas en reste en décidant tout d’un coup de partir quinze jours sans donner de nouvelles en abandonnant les enfants à leur père. On apprendra par la suite d’autres éléments qui ne font définitivement pas d’elle l’ange pour lequel elle voudrait se faire passer.

 

Tout Pour Être Heureux

 

Après cette première partie assez désagréable où l’on pense que le film va nous décevoir, la seconde partie se montre bien plus légère et plaisante à regarder. Débarrassé de ses soucis d’argent, Antoine reprend le gout à la vie et découvre les bons coté de la paternité, profitant de ses enfants comme bon lui semble sans se prendre de remontrance permanente par sa femme. Libre de faire ce qu’il veut, il peut enfin reprendre ses rêves. Reprendre la batterie, retrouver ses amis et sa carrière. C’est là qu’on se dit qu’il a enfin Tout Pour Etre Heureux et non pas lorsqu’il était encore avec cette femme dont on ne verra que le coté insupportable.

Fidèle à lui même, Manu Payet confirme ici tout le bien que l’on pense de lui en tant qu’acteur.  Il porte totalement le film sur ses épaules tandis qu’Audrey Lamy qui semble se spécialiser dans les rôles de « casse burnes » au cinéma est une nouvelle fois insupportable. Difficile de comprendre pourquoi cette actrice capable vraiment d’être amusante dans Scènes de Ménages sur M6 ne choisit que des rôles ennuyeux au cinéma. Le rôle de la chanteuse Angélique a été confiée à Joe Bell, une véritable artiste qui lance bientôt son premier album et dont les chansons sont vraiment efficaces. Pascal Demolon est lui aussi fidèle à lui même dans le rôle d’un agent artistique, Aure Atika fini par être attachante après des débuts difficiles enfin Vanessa Guide ajoute une petite touche sexy à l’ensemble.

 

Tout Pour Être Heureux

 

Si le début de Tout Pour Etre Heureux laissait craindre le pire pour la suite, le film de Cyril Gelblat gagne grandement en qualité dans une seconde partie qui sauve totalement le film. Il devient une ode à la liberté et à la musique qui fait un peu penser à New York Melody. Grace à la prestation sans faille de Manu Payet, le long métrage montre aussi a quel point les papas ont tout à gagner à prendre soin de leurs enfants et ne pas les considérer comme des boulets.

 

MON AVIS : 2/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Cyril Gelblat
  • AVEC : Manu Payet, Audrey Lamy, Aure Atika & Vanessa Guide
  • SCÉNARISTE : Cyril Gelblat
  • GENRE : Comédie
  • DURÉE : 1h37
  • NATIONALITÉ : Français
  • DISTRIBUTEUR : Mars Films
  • SITE OFFICIELhttp://www.marsdistribution.com/tout_pour_tre_heureux
  • DATE DE SORTIE : 13 avril 2016

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *