YOGA HOSERS de Kevin Smith [Critique V.O.D.]

 

Yoga Hosers

 

Il fallait s’en douter vu le temps qu’il mettait à sortir, ce n’est toujours pas en salles que l’on pourra découvrir Yoga Hosers, le nouveau film de Kevin Smith mais directement en V.O.D. et achat digital le 13 mars 2017. Une sortie confidentielle donc pour cette comédie horrifique destinée aux ados pourtant très réussie et très bien peuplée qui aurait mérité une bien meilleure exposition.

 

 

SYNOPSIS : Les inséparables Colleen et Colleen sont super excitées d’avoir été invité à une fête par un élève de dernier année qu’elles trouvent canon. Mais leur plan tombera à l’eau lorsqu’elles seront forcées d’aller travailler à la supérette au lieu d’aller faire la fête. La soirée qui s’annonçait ennuyeuse à mourir va prendre une nouvelle tournure lorsque d’étranges créatures sorties de nul part vont s’attaquer aux deux jeunes filles. Mais grâce à leur cours de Yoga, elles vont s’avérer être des adversaires de tailles contre cette menace venue d’une époque oubliée.

 

Avec Yoga Hosers, Kevin Smith poursuit sa délirante Trilogie du Grand Nord inspirée par des discussions qu’il a eu avec ses camarades habituels dans son podcast sur le site Smodcast. A défaut d’avoir réussi à réaliser Clerks 3 suite au désistement de l’un des acteurs principaux, le réalisateur a choisi de mettre en scène une sorte de version canadienne de son film culte en reprenant les personnages des « Colleens« , les deux jeunes employées d’une supérette découvertes dans Tusk, pour en faire les héroïnes de ce second volet.

 

Yoga Hosers

 

Autant le dire tout de suite, si vous n’êtes pas familier de l’univers déjanté du réalisateur Kevin Smith, vous allez être vraiment surpris par Yoga Hosers. Depuis qu’il a trouvé des gens prêts à produire n’importe lequel de ses délires tout en lui laissant son indépendance, Kevin Smith se lâche totalement. Après l’horreur dérangeante de Tusk qui rappelait un peu The Human Centipede tout en gardant cependant l’humour du réalisateur, Yoga Hosers est une véritable comédie horrifique qu’il destine avant tout à un public d’adolescents mais qui devrait réjouir aussi ses fans les plus fidèles.C’est à juste titre que Sony Pictures Home Entertainment a choisi de sortir Yoga Hosers dans sa collection O.V.N.I. (Objet VOD Non Identifié) tant l’histoire de ce nouveau film est en effet difficile à résumer.

 A vrai dire, ce n’est pas vraiment le scénario qui compte dans Yoga Hosers mais simplement le plaisir que l’on prend à suivre ce long métrage. On pense beaucoup à Clerks mais aussi à Dogma avec cette histoire qui mélange comédie et fantastique. On voit que Kevin Smith a bien observé sa fille pour inventer cette histoire de deux adolescentes qui gloussent pour un rien et sont tout le temps  scotchées à leurs téléphones en mode selfie. Glissant des plans et des musiques rappelant certains films d’horreur culte comme le Halloween de John Carpenter, Yoga Hosers a aussi des allures de Gremlins en faisant apparaître de mini nazis canadiens en saucisse qui vont s’en prendre aux filles. Dommage cependant que le manque de moyens n’ait pas permis des effets spéciaux vraiment à la hauteur. Plus que dans Tusk, Kevin Smith se moque ici ouvertement des pauvres canadiens qui n’ont pourtant rien demandé. Tous les personnages parlent avec un accent volontairement exagéré qui sera parfois un peu difficile à comprendre mais qui sera souvent tordant.

 

Yoga Hosers

 

Connue en France pour des rôles très sérieux dans Planetarium et La Danseuse qui lui a valu une nomination aux César cette année, c’est à Kevin Smith que Lily-Rose Depp doit ses premières apparitions à l’écran. Elle est ici le rôle principal de Yoga Hosers avec Harley Quinn Smith, la fille du réalisateur. Loin de ces rôles complexes, on leur a juste demandé ici d’être naturelles et drôles et le duo fonctionne à merveille. On retrouve aussi Johnny Depp qui reprend son rôle de Guy Lapointe de Tusk pour une plus longue apparition. Un nouveau personnage délirant comme sait les inventer l’acteur qui a ici la particularité de voir ses grains de beauté changer de place sur son visage à chacune de ses apparitions à l’écran.

C’est un film très familial que réalise ici Kevin Smith puisqu’il s’est donné le rôle des Bratzies, les saucisses nazies.  On peut aussi voir sa femme en serveuse de fast food, Vanessa Paradis en prof d’histoire et Jack Depp dans un rôle de client. Héros malheureux de Tusk, Justin Long est ici le prof de Yoga et mentor des Colleens. On retrouvera aussi Haley Joel Osment en nazi canadien et la belle Genesis Rodriguez cette fois en prof de gym. C’est aussi le retour de son complice de toujours Jason Mewes pour une toute petite apparition ainsi que l’immense Stan Lee déjà dans Mallrats. Preuve que Kevin Smith est très populaire aux Etats Unis, il a réussi aussi à avoir le très drôle Tony Hale (Arrested Development), Natasha Lyon (American Pie) et Austin Butler (Glee) qui tiendront aussi de petits rôles.

 

Yoga Hosers

 

Yoga Hosers est une tentative très réussie de Teenage Movie horrifique sur lequel Kevin Smith insuffle son humour totalement délirant. Le réalisateur a vraiment le chic pour nous étonner avec les histoires les plus improbables. Moins bavard que d’habitude, ce nouveau film est tout de fois tout aussi amusant et devrait sans peine séduire tous ses fans. Cet humour particulier mêlé à un scénario qui part un peu dans tous les sens aura peut être plus de mal à convaincre ceux qui ne sont pas familier du travail de Kevin Smith mais il pourrait très bien servir de porte d’entrée avant de découvrir Clerks ou Dogma.

 

MON AVIS : 4/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Kevin Smith
  • AVEC : Lily-Rose Depp, Harley Quinn Smith, Johnny Depp et  Justin Long
  • SCÉNARISTE : Kevin Smith
  • COMPOSITEUR : Christopher Drake
  • GENRE : Comédie, Épouvante-Horreur, Fantastique
  • DURÉE : 1h28
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : Sony Pictures Home Entertainment
  • SITE OFFICIELhttp://www.yogahosers.com/
  • DATE DE SORTIE : 13 mars 2017 en V.O.D. et achat digital