AVIV GEFFEN featuring the songs of BLACKFIELD – Le Pop Up Du Label, Paris – 22/01/208 [Chronique Concert]

 

Aviv Geffen assure tout seul la promotion du cinquième album de Blackfield avec une nouvelle tournée européenne en tête d’affiche qui passait le lundi 22 janvier 2018 à Paris au Pop Up Du Label.

 

Aviv Geffen - Pop up Du Label - Paris - 22/01/2018

 

Parce qu’il est la véritable tête pensante de Blackfield, c’est sans Steven Wilson, trop occupé par ses propres projets, que Aviv Geffen a choisi de repartir sur les routes pour continuer la promotion de leur cinquième album V sorti en février 2017. Encore très peu connu en dehors de son pays natal, le chanteur et multi-instrumentiste de Tel Aviv n’a pas encore la chance de remplir de grandes salles sous son nom. Alors que Steven Wilson revient en mars dans un Olympia complet depuis de nombreuses semaines, c’est dans le cadre très intimiste du Pop Up du Label près de la Gare de Lyon que Aviv Geffen donnait rendez-vous aux fans les plus fidèles de Blackfield ce lundi 22 janvier 2018 pour venir découvrir une sélection des plus grands titres du groupe.

Sans aucune première partie pour chauffer les spectateurs, c’est à 20h45 qu’Aviv Geffen et ses musiciens sont monté sur la scène du Pop Up Du Label pour entamer leur set. Vingt titres exclusivement tirés des cinq albums de Blackfield pour un peu plus d’une heure et demi de concert avec curieusement qu’une faible représentation du dernier disque du groupe dont seulement trois extraits seront interprétés ce soir contre six pour le tout premier album considéré par beaucoup de fans comme le meilleur du groupe. C’est cependant avec le titre Faking issu de l’album IV que le concert commence. Préférant enchaîner les titres plutôt que de nous faire de longs discours, Aviv Geffen ne lâchera au début que de petits remerciement entre chaque chanson préférant enchaîner cinq titres avant de nous adresser enfin la parole dans un anglais pas tout à fait maîtrisé. A vrai dire, on ne lui en tiendra pas rigueur car avec le couvre feu obligatoire de la salle de concert, il valait mieux plus de chansons et moins de bla-bla.

 

Aviv Geffen - Pop up Du Label - Paris - 22/01/2018

 

Malgré la petite taille de la salle, le son est étonnamment de très bonne qualité dès les premières minutes  du concert nous permettant de pouvoir bien distinguer les quatre musiciens qui accompagnent Aviv Geffen sur scène. Un guitariste soliste, un bassiste, un batteur et un claviériste, certes  un peu serré sur cette petite scène mais  qui assurent aussi tous les quatre les chœurs sur chaque chanson en plus de nous régaler par leurs talents d’instrumentistes. De son coté Aviv Geffen alterne entre guitares acoustiques et électriques et passera de temps en temps derrière le piano pour quelques titres tout en ne lâchant jamais le micro. A vrai dire, il faut bien reconnaître que toutes ces chansons peuvent au final se passer de la présence de Steven Wilson tant les musiciens assurent. Il ne manque en fait qu’une salle un peu plus grande avec un travail de mise en scène pour rivaliser avec les concerts de son ancien compagnon de route.

Musicalement, Blackfield officie dans un genre qui fait beaucoup penser à Porcupine Tree ou aux albums solos de Steven Wilson. Il faut dire que c’est parce qu’il était fan du groupe que Aviv Geffen a fait la connaissance de son leader alors qu’il les avait invité à participer à un festival à Tel Aviv. Nous sommes ici dans des titres plutôt lents et mélancoliques très proches du rock progressif dans les arrangements mais sans jamais atteindre de durée excessive propre au style pour un genre un peu plus pop et très accessible à un large public. Il y a bien des fois des titres un peu plus énervés comme les excellentes Blood et Epidemic mais l’ambiance dans le public est très calme. C’est à se demander si la plupart des spectateurs ne découvrent pas les chansons pour la première fois. Parmi les influences que Aviv Geffen cite, il y a John Lennon que l’on reconnaîtra dans certains titres au piano mais aussi de manière plus surprenante Léo Ferré dont la reprise d’Avec Le Temps en hébreu est devenu un tube en Israël. Mais plutôt que nous jouer cette reprise, il a préféré joué le tès joli titre October inspiré dans le style par le chanteur français.

Avant d’entamer le titre Open Mind, premier morceau composé par le duo Aviv Geffen nous annoncera la sortie en mars d’un best of de Blackfield en CD et DVD qui portera le titre de cette chanson emblématique. Le concert se poursuivra en surfant entre les différents albums. Le chanteur dédicacera ironiquement le titre Oxygen à un Donald Trump qu’il ne porte clairement pas dans son cœur et nous parlera de ses malheurs en amour avec le titre Where Is My Love. Zappant le rituel du faux départ, le groupe enchaînera directement les deux derniers titres servant de rappel avant de tirer rapidement sa révérence à la surprise des fans qui ne savent pas encore si le concert est vraiment fini. C’est un coup d’œil à la setlist sur la scène qui nous fera comprendre qu’il est bien l’heure de rentrer chez nous.

 

Aviv Geffen - Pop up Du Label - Paris - 22/01/2018

 

Même si on aurait forcement beaucoup aimer voir Steven Wilson au coté de Aviv Geffen pour ce nouveau concert, on peut  affirmer sans peine que le chanteur israélien s’en sort très bien sans lui. Les fans de Blackfield ont tout intérêt à s’y faire puisque l’ex-leader de Porcupine Tree semble  préférer désormais sa propre carrière solo à cette collaboration qu’il préfèrent poursuivre uniquement en studio. Tous ceux qui étaient au Pop Up Du Label ce lundi ont pu constater le talent de Aviv Geffen et des musiciens qui l’accompagnent sur scène et tant pis pour ceux qui ont préférés faire l’impasse, ils ne savent pas ce qu’ils ratent !

 

MON AVIS : 5/5

 

 

SETLIST :

  • 01. Faking
  • 02. Miss U
  • 03. Blood
  • 04. The Jackal
  • 05. We’ll Never Be Apart
  • 06. D.N.A.
  • 07. Summer
  • 08. Blackfield
  • 09. Epidemic
  • 10. October
  • 11. Open Mind
  • 12. Glow
  • 13. Dissolving With The Night
  • 14. Oxygen
  • 15. Someday
  • 16. Where Is My Love
  • 17. Pain
  • 18. Hello
  • 19. After The Rain
  • 20. Cloudy Now