CARACH ANGREN, sixième album « Franckensteina Strataemontanus » le 26 juin [Actus Metal]

Les hollandais de Carach Angren quitte la Terre Du Milieu pour sortir cette semaine leur sixième album « Franckensteina Strataemontanus« .

 

Après Cirith Ungol en avril, c’est au tour de Carach Angren un autre groupe dont le nom est tiré du Seigneur Des Anneaux de sortir son nouvel album. En provenance d’Hollande, le groupe de black metal symphonique fait son retour dans les bacs le 26 juin 2020 chez Seasons Of Mist avec leur sixième album « Franckensteina Strataemontanus » prévu initialement au mois de mai. Il sera disponible en CD digipack avec un titre bonus, en double Vinyle et même en K7 Audio. Les plus grands fans pourront s’offrir l’édition en coffret digibox limitée à 3 000 exemplaires contenant le CD en digipack avec pochette phosphorescente et livret 24 pages, une planche de tatouages phosphorescents et une cagoule.

 

 

 

Trois ans après leur précédent album « Dance And Laugh Amongst The Rotten » sorti le 16 juin 2017, Carach Angren fait son retour avec ce qui est annoncé comme leur album le plus flamboyant. Dans  « Franckensteina Strataemontanus« , le groupe a choisi de ressusciter l’histoire glauque de l’alchimiste Conrad Dippel qui aurait inspiré Mary Shelley pour son roman Frankenstein. Le groupe a étendu sa palette de sonorités avec ce mélange  des guitares acérés de Dennis « Seregor » Droomers et d’orchestrations magistrales signée Clemens « Ardek » Wijers qui lui ont valu de collaborer au premier album de Lindemann. Et même si il a choisi de quitter le groupe en février 2020 écœuré par l’industrie musicale, c’est bien encore le batteur Ivo « Namtar » Wijers que l’on entendra derrière les fûts sur ce nouvel album. Nous pourrons aussi y entendre le violoniste Nikos Mavridis invité sur les titres Sewn for Solitude et Like a Conscious Parasite I Roam.

 

 

 

Composé de onze titres pour une durée de cinquante minutes, ce concept album a été enregistré avec l’ingénieur du son Patrick Damiani au Tidal Wave Studio. Il a été produit par Carach Angren puis mixé et masterisé par Robert Carranza connu pour son travail sur les deux derniers albums de Marilyn Manson.  La pochette a été imaginée par Stefan Heilemann qui a travaillé également pour Lindemann, Pain, Kamelot et Dimmu Borgir.

 

 

 

Désormais accompagné sur scène par le batteur Michiel van de Plicth depuis la croisière 70 000 Tons Of Metal, Carach Angren espèrent comme tout le monde pouvoir reprendre rapidement les concerts. Pour l’instant, ils sont attendus le 14 novembre 2020 au Mexico Metal Fest V et le 13 mai 2021 au Dark Troll Festival en Allemagne si la situation s’améliore d’ici là.

 

01. Here in German Woodland (01:35)
02. Scourged Ghoul Undead (05:38)
03. Franckensteina Strataemontanus (03:03)
04. The Necromancer (04:08)
05. Sewn for Solitude (03:52)
06. Operation Compass (06:00)
07. Monster (03:33)
08. Der Vampir von Nürnberg (06:00)
09. Skull with a Forked Tongue (05:56)
10. Like a Conscious Parasite I Roam (08:16)
11. Frederick’s Experiments (02:40) (Bonus Track)

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.