Chronique CD/DVD : DEPECHE MODE – LIVE IN MILAN

 Visuel du produit

FICHE TECHNIQUE :

  • LINE UP : Dave Gahan (Chant), Martin Gore (Guitares, Claviers) Andrew Fletcher (Claviers), Peter Gordeno (Claviers), Christian Eigner (Batterie).
  • GENRE : Pop Rock / New Wave
  • DATE DE SORTIE : 25 septembre 2006
  • SITE OFFICIEL : http://liveinmilan.depechemode.com/

 

TRACKLISTING :

  • 01. A Pain That I’m Used To
  • 02. John The Revelator
  • 03. A Question Of Time
  • 04. Policy Of Truth
  • 05. Precious
  • 06. Walking In My Shoes
  • 07. Suffer Well
  • 08. Macro
  • 09. Home
  • 10. I Want It All
  • 11. The Sinner In Me
  • 12. I Feel You
    • 13. Behind The Wheel
    • 14. World In My Eyes
    • 15. Personal Jesus
    • 16. Enjoy The Silence
    • 17. Shake The Disease
    • 18. Just Can’t Get Enough
    • 19. Everything Counts
    • 20. Never Let Me Down Again
    • 21. Goodnight Lovers
    • Bonus Tracks :
    • 22. A Question Of Lust
    • 23. Damaged People

     

     

    Depeche Mode aime le DVD : Après One Night In Paris  enregistré lors de la tournée précédente à Bercy, le groupe a ressorti la majorité de ces vidéos dans des éditions trés soignées agrémentées généralement de bonus. ce fût le cas pour 101, Devotional et leur compilation de clips Videos 86/98+. Il reviennent avec Touring The Angel Live In Milan enregistré pendant la tournée de promotion de leur dernier album Playing The Angel.

    Mis en scène par Anton Corbijn comme à l’habitude, le nouveau DVD de Depeche Mode est certainement le meilleur jamais sorti par le groupe. Une image belle à mourrir, pleine de plans vraiment originaux et un montage ultra dynamique sans être epileptique. Plutot que filmer platement les musiciens, les cadreurs n’hesitent pas les gros plans sur les tatouages, les tenues ou les mains des membres du groupe. Le tout est souvent filmé a travers des filtres constitués de plumes, perles ou morceau de papier, les mêmes astuces que celles utilisées pour les écrans géants lors de la tournée.

    Donnant la part belle aux chansons du nouvel album Playing The Angel, le groupe interprete huit titres sur les douze que composait l’album. On regrettera l’absence de titres comme Nothing’s Impossible ou Lilian mais comme toujours il n’est pas évident de pouvoir tout caser dans un show avoisinant déja les deux heures. Les morceaux de Playing The Angel prennent une nouvelle dimension sur scène notamment Precious & Suffer Well.

    Même si ils sont là avant tout pour promouvoir ce nouvel album, Depeche Mode n’en oublie pas pour autant tout leurs tubes. Ils répondent presque tous présent à l’appel avec les incontournables Walking In My Shoes, Just Can’t Get Enough, Everything CountsPersonal Jesus et encore bien d’autres. Les fans seront ravis.

    Parmis les surprises de la tournée, nous avons le droit au retour du titre Just Can’t Get Enough, morceau que le groupe n’aime plus mais qui réjouit toujours les fans. Dave Gahan et ses comparses jouent la chanson avec la banane comme si c’etait une bonne blage mais le pétillant du titre booste litteralement un public survolté. Autre surprise, la magnifique interpretation de Shake The Disease par Martin Gore uniquement accompagné par le piano de  Peter Gordeno.

    Malgrés les conflits précédant l’enregistrement de l’album le groupe semble finalement uni comme jamais. La tournée célébrait les vingt cinq ans de Depeche Mode et les membre du groupe démontre la meme passion qu’au premier jour. Dave Gahan délivre une prestation impressionnante, veritable frontman qui chante, danse et assure le show. Martin Gore est cette fois ci principalement à la guitare à quelques exceptions prés. Il apparait sur scène tel un petit Chicken Little gothique avec une crète et des ailes noires mais sa tenue ridicule ne masque pas son talent surtout lorsque vient son tour de chant. Comme à son habitude Andrew Fletcher ne sert à rien, on le voir jouer a peu pres cinq notes et lever les bras. C’est pratique cette année les synthés sont enfermés dans de grosses coques empechant de voir ce qu’il y fait vraiment. Ils sont accompagné par deux musiciens exterieur l’energique et excellent batteur Christian Eigner et le pianiste a tout faire Peter Gordeno qui remplace avantageusement Alan Wylder.

    Touring The Angel se révéle incontournable, si vous ne devez acheter qu’un seul DVD de Depeche Mode il faut que ce soit celui là. Plus que le meilleur DVD du groupe, c’est tout simplement l’un des meilleurs DVD musical jamais sorti.

    MON AVIS : 5/5

    • Trés bon blog avec des infos trés intéressentes, bonne continuation 😉

    • J’attendais t’entendre quelqu’un en parlé et tu l’as si bien fait que je vais aller l’acheter ! BIZ.

    • Je ne l’avais pas encore acheté toute déçue que j’étais qu’ils n’aient pas choisi de sortir un des 3 concerts parisiens… Quelle andouille je fais lol

    • ouahhhhhhhh ! Super ton forum….Rien à dire..J’espère que tu vas trouver le mien aussi bon ??

      Régis alias DM22