Critique Ciné : HYENA de Gerard Johnson

 

Hyena

 

« J’ai vu le futur du thriller et il crie Hyena » déclare le réalisateur Nicolas Winding Refn sur l’affiche de Hyena. avec une telle accroche, la curiosité des fans du réalisateur va forcément être suscitée. D’autant plus que le film est la dernière découverte du distributeur The Jokers, spécialiste dans la découverte de perles rares souvent violentes et radicales. Après Sea Fog, que vaut leur dernière trouvaille ?

 

INTERDIT AUX MOINS DE 16 ANS

 

Avec leur dégaine et leurs tatouages, on ne dirait pas qu’ils sont policiers et pourtant Michael Logan et ses hommes forment la brigade des stups d’un quartier de Londres. A la fois flics et voyous, c’est eux qui font la loi sur le marché n’hésitant pas à arrondir les fins de mois par de petits trafics. L’arrivée sur le secteur de deux albanais va cependant rendre la tâche bien moins facile à Michael qui n’est pas habitué à régler ses affaires par la violence comme eux.

Après son premier film Tony sorti directement en DVD en France, le réalisateur Gerard Johnson trouve enfin le chemin des salles obscures pour son second long métrage Hyena. Celui ci a spécialement été remarqué dans un grand nombre de festivals où il a remporté le Grand Prix au Festival de Beaune et le prix d’interprétation masculine au Festival du Cinéma Européen des Arcs avant de se faire carrément adouber par le réalisateur Nicolas Winding Refn.

Hyena

Il est vrai que Hyena partage de nombreux points communs avec les films du réalisateur de Drive et Only God Forgives. Tout d’abord dans un rythme très lent où le réalisateur met un temps fou à développer son histoire, un réalisme qui rappelle Pusher mais aussi et surtout par sa violence qui lui vaut carrément une interdiction aux moins de 16 ans. Âmes sensibles s’abstenir donc face à certaines images bien sanglantes ou dérangeantes.

Le problème de Hyena c’est son personnage principal pour lequel on ne peut ressentir aucune empathie. Michael Logan, chef de la brigade des Stups est tellement corrompu qu’il ne peut pas paraître sympathique. Résultat, on le suit dans son enquête et ses magouilles en s’ennuyant ferme car au final on ne comprend pas vraiment ce qu’il cherche à faire et pourquoi il se laisse ainsi dépasser par ce clan d’Albanais. Ce n’est que quand l’étau se resserre vraiment sur lui que le film gagne en intérêt mais il faudra vraiment être patient pour arriver jusque là.

Hyena

Autre problème, c’est l’impression de déjà vu qui plane sur cette histoire. De Bad Lieutenant à The Shield , des flics corrompus on en a vu et revus déjà énormément et Hyena n’arrive pas à se détacher du lot. Il manque vraiment une once d’originalité qui aurait permis au long métrage de Gerard Johnson de se démarquer. On comprend que le film puisse secouer ceux qui ne seraient pas habitués à un certain degrés de violence au cinéma, cependant on voit mal ce qui a pu faire dire à Nicolas Winding Refn qu’il s’agit du futur du Thriller alors que Gerard Johnson s’est clairement inspiré de son travail.

On peut pas reprocher en revanche la prestation de l’ensemble des acteurs. Ils sont tous très crédibles dans leurs rôles au point qu’on ne pourra que détester la majorité de ces personnages qu’ils soient flics corrompus ou gangsters. Dans le rôle principal, Peter Ferdinando est vraiment inquiétant même si il l’est moins que dans Tony. Peu de femmes dans cet univers glauque et macho en dehors d’Ariana, esclave des albanais jouée par une Elisa Lasowski vue dans Les Promesses De L’Ombre qui paye encore de sa personne.

 

Hyena

 

 

MON AVIS :

 1/5 

Si Hyena est vraiment  le futur du thriller, alors nous sommes franchement mal barré. Gerard Johnson ne mérite pas tant d’éloges tant son film ne fait que reprendre des histoires et un style déjà vu de nombreuses fois ailleurs en mieux. On lui laisse cependant encore le bénéfice du doute grace à son premier film Tony qui semblait plus prometteur. Trop lent et pas assez tendu, il faudra s’accrocher pour suivre le film jusqu’au bout avec là encore le risque d’être très déçu par un final qui laissera le spectateur sur sa faim.

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Gerard Johnson
  • AVEC : Peter Ferdinando, Stephen Graham & Neil Maskell
  • SCÉNARISTE : Gerard Johnson
  • MUSIQUE : Matt Johnson
  • GENRE : Policier, Drame
  • DURÉE : 1h52
  • NATIONALITE : Britannique
  • DISTRIBUTEUR : The Jokers / Bac Films
  • SITE OFFICIEL : https://tribecafilm.com/tribecafilm/filmguide/hyena
  • DATE DE SORTIE : 6 mai 2015

 

 

A LIRE AUSSI :