Critique Ciné : TOM A LA FERME de Xavier Dolan

CritiqueCiné2014

http://nsm08.casimages.com/img/2014/04/23/14042303284617207912170490.jpg

Pour son quatrième long métrage, le très prolifique Xavier Dolan s’attaque pour la première fois au thriller. Plus sombre et inquiétant que ses précédents films, Tom A La Ferme continue cependant d’explorer les mêmes thèmes. Un film à ne pas mettre devant tous les yeux non pas pour sa violence mais parce qu’à l’image de ses autres longs métrages il s’adresse avant tout aux spectateurs qui ne vont pas au cinéma pour se divertir mais pour intellectualiser de façon excessive.

AVERTISSEMENT

DES SCENES, DES PROPOS OU DES IMAGES PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITE DES SPECTATEURS

Tom, publicitaire vivant à Montréal, part à la campagne pour assister à l’enterrement de son petit ami dans sa petite ville natale. Sur place, il va rencontrer la mère de celui-ci très marquée par la mort de son fils avec qui elle était en froid depuis des années. Pour lui faire plaisir, il accepte de passer quelques jours sur place mais lorsque le frère dont il n’avait jamais entendu parler revient à la ferme, le séjour va prendre une tournure inattendue.

A la base Tom à La Ferme est une pièce de théâtre de Michel Marc Bouchard. En collaboration avec l’auteur, Xavier Dolan en a  écrit une adaptation beaucoup moins drôle que la pièce d’origine mais qui en reprend cependant les scènes clés. Un scénario qui prend vraiment son temps pour installer son climax et qui montre vite qu’il n’est pas destiné aux spectateurs habituels de thrillers comme Seven ou Le Silence Des Agneaux. Nous sommes plus ici dans le film d’auteur que porte aux nues l’intelligencia parisienne.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/04/23/14042303285217207912170492.jpg

Après une dizaine de minutes sans aucun dialogue où l’on doit subir une reprise de Les Moulins de Mon Coeur dont on voit bien qu’il ne s’agit pas du tout de la chanson que le héros écoute dans sa voiture, le film commence enfin à l’arrivée dans la ferme. Il faudra cependant attendre encore une bonne heure avant d’être véritablement happé par l’intrigue. Avant cela, on ne voit pas trop où veut nous emmener le réalisateur avec des scènes décousues et très peu d’explications.

C’est bien le problème majeur de ce long métrage qui déjà nous ne montrera jamais le défunt en dehors d’une photo ni ne nous précisera exactement les circonstances du drame qui lui a coûté la vie. Mais ce sont surtout les nombreuses ellipses qui nous font perdre le fil du temps. De citadin, Tom devient très soudainement un bon fermier qui effectue tous les travaux nécessaires. De nombreuses scènes sont pleines de sous entendus auxquels les spectateurs devront se faire leur propre opinion, car il ne faut pas compter sur Xavier Dolan pour apporter les explications.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/04/23/14042303290017207912170493.jpg

On pense beaucoup au film Calvaire de Fabrice Du Welz dans la violence du traitement réservé par le frère du défunt à Tom. Un homophobe dont plusieurs scènes pourraient laisser croire qu’il camoufle ainsi une homosexualité refoulée. Si on ne sait pas trop combien de temps Tom se retrouve coincé dans cette ferme, on comprend vite qu’il développe une sorte de syndrome de Stockholm, développant une attirance pour ce frère qui ressemble beaucoup à son ancien compagnon. L’arrivée de Sara la jeune femme qui se fait passer pour la véritable petite amie du défunt relance l’intrigue mais là aussi c’est la frustration de ne pas tout saisir qui domine.

Xavier Dolan cumule les postes de réalisateur, scénariste, monteur, costumier et se donne en plus le premier rôle de Tom A La Ferme. Il s’est donné ici un look grunge dont le style rappelle l’erzatz de Kurt Cobain de Last Days. Le frère homophobe est interprété par l’inquiétant Pierre Yves Cardinal. Le réalisateur a également choisi de faire appel aux actrices de la pièce Lise Roy qui joue la mère et Evelyne Brochu qui joue la fausse petite amie. Cette dernière est peut être la plus connu du lot puisqu’elle joue aussi le rôle de Delphine dans l’excellente série Orphan Black.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/04/23/14042303290817207912170494.jpg

MON AVIS

1/5

Tom à La Ferme n’est clairement pas un thriller tels que les fans du genre peuvent l’imaginer. Si Xavier Dolan revendique son admiration pour Le Silence Des Agneaux et ne rien connaitre du cinéma d’Hitchcock, son film semble mélanger les influences de Calvaire, Funny Games U.S. et Last Days en beaucoup moins bien. Au final la bande annonce qu’il a lui même monté vaut mieux que le film en entier. Profitez en c’est gratuit. 

 

FICHE TECHNIQUE :

 – REALISATEUR : Xavier Dolan

 – AVEC : Xavier Dolan, Pierre Yves Cardinal,  Lise Roy & Evelyne Brochu

 – SCENARISTE : Xavier Dolan

 – GENRE : Thriller

 – DUREE : 1h42

 – MUSIQUE : Gabriel Yared

 – SITE OFFICIELhttp://diaphana.fr/film/tom-a-la-ferme

 – DATE DE SORTIE : 16 Avril 2014

A LIRE AUSSI :

 – la critique de FUNNY GAMES U.S.http://xav-b.over-blog.com/article-17600867.html