Critique Ciné : UNDER THE SKIN de Jonathan Glazer

CritiqueCiné2014

http://nsm08.casimages.com/img/2014/07/04/14070412374517207912363800.jpg

C‘est très malin de la part du distributeur français de sortir Under The Skin durant la Fête du Cinéma en attirant les spectateurs en salles avec des affiches animées aguicheuses de Scarlett Johansson en petite tenue partout dans le métro. Sans cela il n’est pas certain que le nouveau film de Jonathan Glazer, hué au dernier festival de Venise, aurait attiré autant de spectateurs. Ils seraient pourtant bien utile de prévenir tous ceux qui oseraient l’aventure que le film qu’il s’apprête à voir est bien loin de tout ce qu’ils peuvent attendre…

 

 

AVERTISSEMENT

DES SCENES, DES PROPOS OU DES IMAGES PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITE DES SPECTATEURS

 

Une extraterrestre prend une apparence humaine pour piéger des hommes seuls grace à ces charmes afin de se nourrir. Au fil du temps, elle va cependant prendre conscience de sa nouvelle apparence et développer une humanité qui va lui donner envie de vivre comme nous.

Quoi de mieux qu’un O.F.N.I. (Objet filmé non  identifié) pour raconter une histoire d’extraterrestre ? Réalisateur de trois films en quatorze ans, le réalisateur Jonathan Glazer avait déjà surpris son monde avec son précédent long métrage Birth. Ce n’était encore rien par rapport à ce qui attend les spectateurs qui s’aventureront dans l’expérience Under The Skin. Un long métrage tellement particulier qu’il aurait presque plus sa place dans un musée d’arts moderne qu’au cinéma.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/07/04/14070412374217207912363798.jpg

Le film commence par un plan qui donnera tout de suite le ton. Une scène qui n’est pas sans rappeler le 2001, l’Odyssée de L’Espace de Stanley Kubrick pour nous montrer l’arrivée de l’extraterrestre sur notre planète. C’est la seule référence avouée par le réalisateur et il est vrai que par la suite, Under The Skin est une oeuvre très originale qui semble vraiment sortie de nulle part. Un film expérimental qui forcément ne peut pas laisser indifférent. Il faudra vraiment  rentrer dedans immédiatement pour y adhérer.

Pendant près de deux heures, on va suivre Scarlett Johansson à bord d’une camionnette, sillonnant les rues d’Angleterre et d’Ecosse abordant de temps en temps quelques hommes. Des scènes souvent tournées en caméra cachées au milieu de piétons absolument pas au courant du tournage et qui n’ont même pas reconnu l’actrice. Sur un rythme très lent, Jonathan Glazer mélange ces scènes très réalistes à d’autres plans plus arty le tout accompagnée d’une musique dissonante de cordes entremêlées et de sons grave, Under The Skin hypnotise totalement le spectateur.

http://nsm08.casimages.com/img/2014/07/04/14070412374317207912363799.jpg

Contrairement à Her de Spike Jonze dans lequel Scarlett Johansson n’était qu’une voix sans apparence, Jonathan Glazer a choisi au contraire d’utiliser principalement son physique de rêve pour une prestation avec très peu de dialogues. Pour les fans de l’actrice ce sera l’occasion de pouvoir en profiter comme jamais auparavant. Métamorphosée en Brune bouclée, la comédienne dépasse le fantasme pour un rôle au naturel qui à lui seul justifie le César d’honneur reçu en début d’année.

Elle est la seule véritable actrice au milieu d’un casting sauvage. L’actrice a vraiment ramassé  au hasard des inconnus qui n’ont été mis au courant du tournage qu’après être monté dans la camionnette. Aucun d’entre eux n’avaient d’expérience d’acteur. Jonathan Glazer va même plus loin en embauchant Adam Pearson un homme souffrant de tumeurs qui l’ont totalement défiguré pour le tournant du film.

 

http://nsm08.casimages.com/img/2014/07/04/14070412374217207912363797.jpg

MON AVIS

5/5

Under The Skin est le genre de film qui ne peut laisser indifférent. On ne peut au choix qu’adorer ou détester le long métrage de Jonathan Glazer mais les avis seront forcément bien tranchés. De toutes les oeuvres expérimentales vues ces dernières années, Under The Skin est l’une des meilleures du genre. Un long métrage pour spectateurs avertis à découvrir d’urgence.

 

FICHE TECHNIQUE :

 – REALISATEUR : Jonathan Glazer

 – AVEC : Scarlett Johansson & Jeremy McWilliams

 – SCENARISTES : Jonathan Glazer & Walter Campbell

 – GENRE : Science Fiction

 – DUREE : 1h47

 – MUSIQUE : Mica Levi

 – SITE OFFICIELhttp://undertheskinmovie.com/

 – DATE DE SORTIE : 25 Juin 2014

BONUS : La bande originale du film signé Mica Levi 

A LIRE AUSSI :

 – la critique de HER avec Scarlett Johanssonhttp://xav-b.over-blog.com/article-123061277.html

 – la critique de CAPTAIN AMERICA : LE SOLDAT DE L’HIVER  avec Scarlett Johanssonhttp://xav-b.over-blog.com/article-123114641.html

 – la critique de L’ETRANGE COULEUR DES LARMES DE TON CORPShttp://xav-b.over-blog.com/article-121280083.html

 – la critique de ENTER THE VOIDhttp://xav-b.over-blog.com/article-50194084.html

 – la critique d’ANTI-CHRISThttp://xav-b.over-blog.com/article-32824160.html

 – la critique de LE GUERRIER SILENCIEUXhttp://xav-b.over-blog.com/article-47465023.html