Critique Ciné : 1000 MOTS de Brian Robbins

critiquecin-.jpg

 

http://img542.imageshack.us/img542/3629/affich202761.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – TITRE ORIGINAL : A Thousand Words

 – REALISATEUR : Brian Robbins

 – AVEC : Eddie Murphy, Kerry Washington & Cliff Curtis

 – GENRE : Comédie

 – DUREE : 1h31

 – SITE OFFICIEL : http://www.thousandwordsmovie.com

 – DATE DE SORTIE : 16 Mai 2012

 

 

BANDE ANNONCE :

 

 

 

SYNOPSIS : Agent littéraire, Jack McCall est un beau parleur qui sait entour-louper n’importe qui par un flot de paroles
ininterrompu. Après avoir obtenu l’accord de distribution du livre d’un célèbre gourou, il va être étrangement lié à un arbre qui apparaît dans son jardin. A chaque mot prononcé, une feuille de
cet arbre tombe au sol, lorsqu’il n’y en aura plus aucune l’arbre mourra tout comme Jack.

 

http://img442.imageshack.us/img442/8628/2012athousandwords006.jpg

 

CRITIQUE : Alors que de nombreuses stars des années 80 et 90 peinent encore à trouver des rôles en tête d’affiches et doivent bien souvent se
contenter de Direct To DVD, Eddie Murphy semble encore tenir bon. Quelques mois à peine après Le Casse de Central Park, le voici déjà de retour avec une nouvelle
comédie familiale dont il semble être si friand.

Baillonner Eddie Murphy ? une idée qui ne viendrait pas forcement à l’esprit de la majorité des gens tant la voix de l’acteur est reconnaissable entre toutes, y compris dans sa
version Française. C’est pourtant l’idée de base du film de Brian Robbins. Forcement la tâche n’est pas évidente et tout le ressort comique repose là dessus. Le pire c’est que
cela marche à la perfection et que le film renoue avec les meilleures comédies de l’acteur qui n’a pas toujours été inspiré ces dernières années.

1000 Mots est vraiment un costume taillé sur mesure pour Eddie Murphy qui est présent dans chaque scène. L’acteur fait ici ses retrouvailles avec le réalisateur
Brian Robbins qui l’a déjà dirigé dans Appelez Moi Dave et dans son dernier gros succès en date Norbit. Autant dire que les deux hommes se
connaissent déjà bien et savent parfaitement travailler ensemble. Cela se ressent dans l’énergie du film, pas le temps de s’ennuyer ou de trop larmoyer sur une scène un peu plus émouvante.

 

http://img225.imageshack.us/img225/8905/23363541.jpg

 

Et même si Eddie Murphy est incontestablement la vedette de ce long métrage, le reste de la distribution est aussi très intéressante avec notamment la sexy Kerry
Washington
, Cliff Curtis généralement bien plus sérieux qui joue ici un gourou et Clark Duke, vu dans Kick Ass, en assistant maladroit.
La surprise reste l’apparition d’Alain Chabat dans un petit rôle. L’acteur est aussi producteur sur le long métrage qu’il aurait aimé lui même réalisé en France avec Gad
Elmaleh
dans le rôle principal.

Bien sur, on se doute un peu par avance de ce qui va se passer dans ce long métrage. Le film de rédemption est un grand classique de la comédie mais 1000 Mots proposent quand
même suffisamment de scènes originales et vraiment drôles pour arriver de surprendre encore les spectateurs. Brian Robbins a aussi réussi à ne pas trop faire dans le pathos même
si la conclusion de cette histoire est un peu étrange.

Sans égaler les plus grands succès d’Eddie Murphy, 1000 Mots se laisse vraiment agréablement regarder. Gros bide aux États-Unis, le film ne devrait cependant pas
connaître plus de succès en France vu sa faible distribution dans les salles et sa promotion discrète. C’est bien dommage car le long métrage mérite bien mieux que la plupart des critiques qui
l’ont déjà condamnés.

 

http://desmond.imageshack.us/Himg825/scaled.php?server=825&filename=2012athousandwords022.jpg&res=landing

 

MON AVIS : 3/5