Critique Ciné : DIE HARD – BELLE JOURNEE POUR MOURIR de John Moore

critiquecin-.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1362445583.jpg

 

FICHE TECHNIQUE :

 – REALISATEUR : John Moore

 – AVEC : Bruce Willis, Jai Courtney & Yuliya Snigir

 – GENRE : Action

 – DUREE : 1h36

 – SITE OFFICIEL : http://www.diehardmovie.com/

 – DATE DE SORTIE : 20 février 2013

 

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : Fâché depuis plusieurs années avec son fils, John McLane surveille de loin les petites magouilles que celui-ci
peut faire. En apprenant qu’il vient d’être arrété à Moscou, McLane prend le premier avion pour aller le sortir de là. Il ne se doute pas qu’il met en fait les pieds dans le plat
dans un plan qui semblait bien rodé.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1362446421.jpg

 

CRITIQUE : Alors que Piége de Cristal, premier volet de la franchise Die Hard fête cette année ces
vingt-cinq ans, John McLane reprend du service pour un cinquième épisode. A l’instar de Skyfall, le dernier James Bond, Ce nouveau Die
Hard
est un peu un épisode anniversaire rempli de références et clins d’oeils aux précédents. Ouvrez grand les yeux, vous n’allez pas être déçus.

Avec Die Hard 4 Retour En Enfer, Bruce Willis avait perdu une partie des fans de la franchise trop attachés aux deux premiers longs métrages et qui lui
reprochait d’avoir perdu son esprit. Pourtant le film de Len Wiseman était pourtant un retour réussi pour John McLane avec une histoire tout en humour et en
scène d’actions anthologique. C’est bien cela que l’on recherche avant tout dans un Die Hard et qu’on retrouve encore cette fois ci dans Die Hard 5. N’en
déplaise aux intégristes de Die Hard, le cocktail est à nouveau très réussi.

C’est John Moore qui réalise ce cinquième opus de la franchise. Un réalisateur qui, après avoir marqué les esprits avec En Territoire Ennemi, s’était perdu en
route avec le remake raté de La Malédiction avant de revenir un peu en grâce avec l’adaptation du jeu vidéo Max Payne. Il lui aura pourtant fallu cinq ans pour
retrouver les chemins des studios, choisi par Bruce Willis en personne pour mettre en scène ce cinquième opus. Grand expert de scènes d’action spectaculaire, l’homme était tout
désigné pour réaliser un jour un Die Hard.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1362445189.jpg

 

Depuis déjà Die Hard 3, la franchise lorgne vers le buddy movie, John McLane étant maintenant affublé d’un acolyte forcé. Après Samuel L.
Jackson
et Justin Long, le scénariste Skip Woods a choisi de faire réapparaître le fils de John McLane. Une nouvelle tentative de la
Fox pour trouver un héritier au héros mais comment éclipser un acteur de la trempe de Bruce Willis ? le nouveau prétendant s’appelle Jai
Courtney
, acteur vu récemment dans Jack Reacher et la série Spartacus, totalement dénoué d’humour et de dérision, il ne pourra jamais remplacer
Bruce Willis qui porte à lui seul le film sur ses épaules.

Pour une fois ce nouveau Die Hard manque d’une véritable menace et d’un vrai méchant. Scénario à rebondissement, le film cache son jeu et surprend en permanence le spectateur
mais ce script est avant tout clairement fait pour enchaîner les scènes d’actions. De ce coté là, il n’y a pas a être déçu : Fusillades, poursuites, chutes… On en a vraiment pour notre argent
 Il faut par contre fermer les yeux sur les invraisemblances d’un scénario qui fait par exemple s’affronter les protagonistes sans protection tout prés du réacteur de Tchernobyl et qui place
Grenoble en Suisse.

Ce nouvel opus a visiblement manqué d’un budget aussi élevé qu’à l’habitude. On sent un coté un peu Cheap dans ce film tourné intégralement dans les Pays de l’Est avec des techniciens et
cascadeurs locaux. Un long métrage bien plus court que les précédents avec son heure et demi là ou les autres dépassaient les deux heures. Celà se ressent aussi dans le casting ou en dehors de
Bruce Willis et Mary Elisabeth Winstead qui joue sa fille, l’ensemble des acteurs est pour le moins méconnu et issu principalement de séries TV. On remarquera
avant tout la mannequin Yuliya Snigir tellement belle qu’on ne devrait pas tarder à la voir régulièrement dans des seconds rôles et pourquoi pas en James Bond
Girl
. Difficile de parler du rôle de chacun sans ruiner une partie de l’intrigue.

Bruce Willis a bien eu raison de renfiler son costume de sauveur de l’humanité. Il n’y a définitivement aucun acteur aussi cool que lui pour enchaîner baston et fusillade et en
sortir qu’avec quelques égratignures et un trait d’humour. Là où Sylvester Stallone et Arnold Schwarzenegger se sont plantés joyeusement avec leurs derniers
films, ce Die Hard s’inscrit totalement dans la lignée des précédents. Un film drôle et pêchu qu’il ne faut pas rater, vivement la suite !

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1362445990.jpg

 

MON AVIS : 4/5

 

A LIRE AUSSI :

 – la critique de DIE HARD 4 – RETOUR EN ENFER avec Bruce Willishttp://xav-b.over-blog.com/article-6913599.html

 – la critique de LOOPER avec Bruce Willishttp://xav-b.over-blog.com/article-112145668.html

 – la critique de TOP COPS  avec Bruce Willishttp://xav-b.over-blog.com/article-52966968.html

 – la critique de MAX PAYNE de John Moorehttp://xav-b.over-blog.com/article-24767405.html

 – la critique de LA MALEDICTION de John Moorehttp://xav-b.over-blog.com/article-2984338.html