Critique Ciné : THE SECRET de Pascal Laugier

critiquecin-.jpg

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1347572762.jpg

 

FICHE TECHNIQUE

 – TITRE ORIGINAL : THE TALL MAN

 – REALISATEUR : Pascal Laugier

 – AVEC : Jessica Biel & Jodelle Ferland

 – GENRE : Thriller

 – DUREE : 1h45

 – PAGE FACEBOOKhttps://www.facebook.com/TheSecret.lefilm 

 – DATE DE SORTIE : 05 Septembre 2012

 

INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

 

BANDE ANNONCE :

 

SYNOPSIS : La petite ville de Cold Rock vit dans la misère depuis la fermeture de sa mine, mais un autre drame plombe le
moral de des habitants : Dix-huit enfants auraient mystérieusement disparus sans laisser aucune traces. On dit que c’est un géant qui vient les enlever, ce que Julia refuse de
croire jusqu’au jour où c’est son enfant qui est kidnappé…

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1347576835.jpg

 

CRITIQUE : Malgré l’insoutenabilité de son second long métrage Martyrs, le réalisateur français Pascal
Laugier
a réussi à se faire un nom à l’international au point de pouvoir écrire et réaliser son premier long métrage américain. Baptisé The Tall Man Outre atlantique, le
film n’a cependant eu le droit qu’a une distribution très limitée avant de se retrouver très vite en DVD & Blu-Ray. Rebaptisé The Secret par chez nous le troisième film de
Pascal Laugier a le droit pour sa distribution française à une large sortie assez étonnante pour ce genre de productions.

Après Saint Ange, un premier long métrage fantastique; et Martyrs, un second film vraiment gore, le troisième long métrage de Pascal Laugier
n’est pas vraiment le thriller horrifique vanté par la bande annonce et l’affiche du film qui le compare carrément au Sixième Sens de M. Night Shyamalan. Nous
sommes bel et bien ici face à un nouveau mensonge marketing orchestré de mains de maître pour nous vendre un film très éloigné de ce que l’on était en droit d’esperer. En effet si le début
du film laisse présager une histoire fantastique, on comprend très vite que l’on s’est fait rouler dans la farine.

Pascal Laugier ballade en fait le spectateur avec une première partie qui laisse imaginer une histoire qui est en fait bien loin de la vérité. Certains appellent cela un twist,
encore faut il qu’il soit crédible et bien amené, ce qui est loin d’être le cas ici ! A la fin de la projection, on réalise comment on s’est fait escroquer par le réalisateur et scénariste et a
quel point cette histoire n’est pas crédible. Il faut surtout réussir à supporter une deuxième partie très bavarde qui oublie totalement le suspens et l’angoisse de la première partie pour nous
expliquer enfin le mystère de ces disparitions qui n’étaient définitivement pas ce qu’on pouvait s’imaginer.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1347577043.jpg

 

Il aura fallu sept ans et une dizaine de variations de scénario pour que Pascal Laugier arrive enfin à faire produire cette histoire qui s’inspire des récits de Stephen
King
. Le film s’inspire aussi visiblement pour son atmosphère de nombreux longs métrages. Impossible de ne pas penser à Silent Hill, Urban Legends et
autres films du même genre. Nous ne sommes vraiment pas dans l’originalité et on comprend très vite que ce film aurait plus sa place directement en DVD & Blu-Ray qu’au cinéma.

Il faudrait en fait se méfier maintenant des films avec Jessica Biel car cela commence à etre gage de médiocrité comme le récent Total Recall, Mémoires
Programmées
lui aussi vraiment raté. Bien que très jolie, l’actrice semble enchaîner les rôles que personne d’autres n’a du vouloir avant elle. Encore crédible dans la première partie
qui joue sur le suspens, elle devient totalement éteinte dans la seconde partie. La faute avant tout au scénario en lui même qui perd toute son intensité. On retrouve aussi au générique la jeune
Jodelle Ferland vue déjà dans de nombreux longs métrages fantastiques comme Silent Hill et Twilight Chapitre 3, son visage se prétant
particulièrement bien au genre. A noter aussi dans un tout petit rôle l’acteur William B. Davis inoubliable Homme à la cigarette de la série X Files.

Les premiers pas aux États-Unis de Pascal Laugier ne sont franchement pas encourageants, le réalisateur fera peut-être parti de ces frenchies qui auront vite compris à quel point
le rêve Hollywoodien peut vite se transformer en cauchemar. Si Martyrs ne tenait déjà pas toutes ses promesses, The Secret fait perdre presque tout espoir en
Pascal Laugier.

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1347577137.jpg

 

 

MON AVIS : 1/5

 

 

A LIRE AUSSI :

 – la critique de MARTYRShttp://xav-b.over-blog.com/article-22498070.html

 – la critique de TOTAL RECALL, MEMOIRES PROGRAMMEEShttp://xav-b.over-blog.com/article-109155218.html