DIVERGENTE 3 : AU-DELÀ DU MUR de Robert Schwentke [Critique Ciné]

 

Divergente 3

 

Après Hunger Games, la saga Divergente touche elle aussi bientôt à sa fin avec l’adaptation de la première partie du troisième et dernier roman de la saga. le réalisateur Robert Schwentke est malheureusement de retour pour cette suite alors qu’il avait ruiné nos espoirs concernant cette saga pourtant bien partie.  Dans le bénéfice du doute, laissons lui tout de même une seconde chance voir si il pourra relever le niveau avec ce troisième film.

 

 

SYNOPSIS : Maintenant que les factions n’existent plus, la paix aurait du revenir à Chicago mais en prenant le pouvoir sur la ville Evelyn ne tardera pas à se comporter de manière aussi tyrannique que Jeanine. Face à la situation, Tris et ses amis décident de partir découvrir ce qui se passe derrière le mur qui encercle la ville.

Les sagas dystopiques se suivent et se ressemblent décidément curieusement toutes. Des tyrans à détrôner, des mondes cachés à explorer, des secrets à découvrir et des histoires d’amour à l’eau rose semblent être les ingrédients nécessaires à ce genre d’histoire. Et pourtant cela ne semble gêner personne à la vue du succès des franchises Hunger Games, Le Labyrinthe ou Divergente qui ont aussi partagées le point commun de nous décevoir profondément dès leur second épisode.

 

Divergente 3

 

Il y avait franchement de quoi hésiter à aller voir ce troisième épisode de Divergente après le ratage complet du deuxième film. La bande annonce laissant espérer un nouveau film à l’intrigue mieux ficelé avec plus d’action et moins de scènes à l’eau de rose. Si effectivement la romance est moins présente dans ce troisième volet, on ne tardera cependant pas à comprendre que l’on s’est à nouveau fait piéger. Divergente 3 ne prenant pas la peine de nous faire un petit résumé des faits avant de commencer, on se retrouvera très vite largué si on n’a plus en tête ce qu’il s’est passé dans le précédent épisode.

Les spectateurs ne semblent pas être les seuls à ne plus se souvenir de ce qui s’est passé avant puisque ce troisième film nous apprend que tout ce qu’on croyait auparavant n’était qu’illusion. Dans le premier film, on nous expliquait que Chicago était le dernier refuge des hommes après une guerre sans pitié qui a rendu notre planète inhabitable. Ce nouveau film balaye totalement ces explications en nous sortant une nouvelle théorie expliquant que les habitants de Chicago sont des sujets impurs d’une expérience dont on ne comprendra jamais l’intérêt. Alors que l’histoire présentée dans le premier film était justement très intéressante, le fait qu’elle s’écroule dans ce nouveau long métrage paraît absolument impensable d’autant plus que la nouvelle intrigue très capilo-tractée est juste incompréhensible.

 

Divergente 3

 

Il n’y aura cette fois ci vraiment rien pour sauver Divergente 3 qui en plus de nous imposer cette soudaine nouvelle intrigue accumule les incohérences et les débilités comme ce système de surveillance piloté à distance et totalement invisible pour les gens espionnés ou ce gaz censé rendre les gens amnésique qui ne semble pas fonctionner sur les personnages principaux même quand ils en ont à leurs pieds. Il n’y avait probablement rien à attendre de bon des scénaristes de Exodus Gods & Kings et Le Transporteur Héritage, ce n’est donc pas très étonnant de trouver cette nouvelle histoire particulièrement mauvaise. Le problème c’est que c’est encore eux qui ont signé l’adaptation du jeu vidéo Assassin’s Creed.

Autre curiosité de Divergente 3 c’est la nullité de l’ensemble de ses acteurs. Difficile à croire qu’on a ici affaire à  Shailene Woodley, Miles Teller et Naomi Watts tant ils sont mauvais et particulièrement mauvais. C’est à se demander même si il ne s’agit pas de sosies. Révélée dans The Descendants et excellente dans White Bird,  Shailene Woodley est en train de se griller dans cette franchise qui ne lui laisse quasiment pas le temps de faire autre chose entre deux films. Impossible de se dire que c’est le même Miles Teller de Whiplash que l’on revoit ici tant il détestable. Enfin quelle idée d’être allé chercher Jeff Daniels, l’acteur de Dumb & Dumber pour incarner le nouveau grand méchant de cette nouvelle intrigue !

 

Divergente 3

 

Arnaqué pour la deuxième fois par la saga Divergente, on ne se fera certainement pas avoir une troisième fois. Même si la seconde partie de l’adaptation du dernier livre ne sera pas réalisé par Robert Schwentke, ce nouveau film nous a définitivement coupé toute envie d’en voir plus. Que Shailene Woodley se dépêche d’en finir pour pouvoir prouver au monde qu’elle vaut mieux que cela. Hollywood devrait comprendre qu’un bestseller ne fait pas forcement un bon film mais la certitude de se faire des millions de dollars sur le dos des fans est tellement tentante qu’on n’est pas prêt de voir le phénomène s’arrêter.
MON AVIS : 1/5

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • TITRE ORIGINAL : The Divergent Series : Allegiant
  • RÉALISATEUR : Robert Schwentke
  • AVEC : Shailene Woodley, Miles Teller, Jeff DanielsNaomi Watts
  • SCÉNARISTES : Noah Oppenheim, Adam Cooper et Bill Collage
  • MUSIQUE : Joseph Trapanese
  • GENRE : Science Fiction
  • DURÉE : 2h00
  • NATIONALITÉ : Américain
  • DISTRIBUTEUR : SND
  • SITE OFFICIEL :
  • DATE DE SORTIE : 9 mars 2016