LES MISERABLES de Ladj Ly [Critique Ciné]

 

Les Misérables

 

Membre du collectif Kourtrajme, le réalisateur Ladj Ly se lance pour la première fois dans la fiction avec Les Misérables. Récompensé a Cannes par le prix du jury, ce long métrage devrait susciter bien des débats.

 

 

SYNOPSIS : Tout juste arrivé de Province, Stéphane fait aujourd’hui ses débuts a la BAC de Montfermeil. Il va y découvrir le quotidien de cette banlieue parisienne ou la misère règne à chaque coin de rue. Mais à la suite d’une interpellation qui a mal tourné, il se retrouvera pris au piège avec ses deux collègues dans une situation qui pourrait faire s’embraser la cité.

 

Depuis La Haine nous en avons vu passer des films sur la banlieue et si comme le film de Matthieu Kassovitz, ils ont souvent étés encensés par le public et les critiques, on ne peut pas dire pour autant qu’ils ont permis d’améliorer les conditions de vie dans les quartiers. Encensé lui aussi au dernier festival de Cannes et même récompensé du Prix du Jury avec une chance de représenter la France aux Oscars, Les Misérables a pourtant bien failli ne jamais être financé tant ce sujet semblait refroidir les financiers. Il faut reconnaître qu’une telle histoire n’a plus rien d’originale mais c’est pour la façon dont elle est réalisé que ce film mérite que l’on s’y intéresse.

 

Les Misérables

 

Malgré son titre Les Misérables n’est pas une énième adaptation du roman de Victor Hugo mais il se déroule à Montfermeil où ce roman avait été écrit à l’époque. Il s’agit là du premier film de fiction du réalisateur Ladj Li, membre du collectif Kourtrajme qui s’était jusque là illustré dans le registre du documentaire. Basé sur ce qu’il a lui même pu vivre ou voir dans ce quartier il cherche ici à illustrer les violences policières sans chercher pour autant a prendre vraiment parti et à interpeller les hommes politiques pour faire enfin évoluer la situation de ces banlieues difficiles.

Les Misérables se déroule au lendemain de la victoire de la France lors de la dernière Coupe Du Monde de Football. Le film suit l’intégration de Stéphane, un policier venu de Cherbourg qui intègre la BAC de Montfermeil.. Pendant les premières cinquante minutes, on les verra patrouiller dans la cité pour régler les petits problèmes du quotidien. Une longue scène d’introduction qui permettra de présenter tous les protagonistes de l’intrigue principale. Le vol d’un bébé tigre dans un cirque va finir par bouleverser leur journée et le film va alors gagner en intensité et en violence.

 

Les Misérables

 

Ce que Ladj Ly ne réalise pas avec ce film c’est que tous les spectateurs ne le verront pas de la même manière. Si le réalisateur y voit l’occasion d’illustrer les difficultés de vivre en banlieue et voudrait s’en servir pour interpeller le gouvernement qui n’en a selon lui pas fait assez. D’autre y trouverons au contraire la parfaite illustration du problème de ces quartiers où désormais de jeunes enfants totalement délaissés par leurs parents pensent pouvoir faire la loi dans leur quartier comme l’ont montré les récents incidents à Chanteloup-les-Vignes. En cela, Il apportera de l’eau au moulin à ceux qui parlent de grand remplacement ou de « No-Go Zone ». Pas certain donc qu’il soit vraiment le meilleur choix pour représenter la France aux Oscars.

Le casting de Les Misérables est porté par des acteurs peu connus voir même débutants. Le personnage principal de Stéphane est joué par Damien Bonnard vu aussi dans J’Accuse et Le Chant Du Loup, vu dans Épouse-Moi Mon Pote et Dans La Brume, Alexix Manenti joue le chefaillon de la bac au comportement de cow-boy que l’on prendra rapidement en grippe par son interprétation très crédible. Vu dans C’est Tout Pour Moi, Djebril Didier Zonga est le troisième policier de la bande. La plupart des jeunes du films font leur débuts au cinéma et n’ont pas du se forcer pour jouer des rôles proches de ce qu’ils doivent vivre au quotidien.

 

Les Misérables

 

Vraiment réussi en terme de mise en scène, Les Misérables est pourtant loin d’être la réussite que l’on veut bien nous vanter. Le manque de parti pris dessert au final le message que voudrait véhiculer le film car ce qu’il illustre pourra trop facilement être détourné par n’importe quel clan et pourrait même donner de mauvaises idées a certaines personnes un peu trop influençables.

 

MON AVIS : 2/5

 

  • RÉALISATEUR : Ladj Ly
  • AVEC : Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Didier Zonga, Issa Perica, Al-Hassan Ly & Steve Tientcheu
  • SCÉNARISTES : Ladj Ly, Giordano Gederlini & Alexis Manenti
  • COMPOSITEUR : Pink Noise
  • GENRE : Drame, Polar
  • DURÉE : 1h42
  • NATIONALITÉ : Français
  • DISTRIBUTEUR : Le Pacte
  • SITE OFFICIEL : http://www.le-pacte.com/france/prochainement/detail/les-miserables/
  • DATE DE SORTIE : 20 novembre 2019