A La UneChronique ConcertMétal & Rock

LOVEBITES – THE THIN LINE BETWEEN LOVE AND HATE WORLD TOUR 2024 – LA MAROQUINERIE – PARIS – 25/06/2024 [Chronique Concert]

Lovebites, La Maroquinerie - Paris, le 25 juin 2024

Après six ans d’attente, les reines du Heavy Metal Japonais Lovebites était de retour à Paris le 25 juin 2024 pour un concert explosif à La Maroquinerie

Il y a près de six ans, un jeune groupe de Heavy Metal japonais féminin qui n’avait alors sorti que deux E.Ps et un album venait pour la première fois à Paris pour jouer au Nouveau Casino devant un parterre de fins connaisseurs qui avaient probablement dû les découvrir grâce au recommandations de YouTube. Il s’agit de Lovebites qui est devenu depuis le fer de lance du Heavy Metal japonais. 

C’est qu’il s’en est passé des choses en six ans ! Lovebites a en effet sorti depuis deux autres albums,  un nouvel E.P. et un maxi avant de malheureusement perdre leur bassiste et fondatrice Miho partie pour cause de divergences musicales durant la pandémie. Contrainte alors au hiatus, Lovebites a pris son temps pour recruter leur nouvelle bassiste Fami et sortir leur quatrième album Judgement Day en février 2023 .

LohArano, La Maroquinerie - Paris, le 25 juin 2024

Bien décidées à rattraper le temps perdu, Lovebites a choisi de repartir à la conquête du monde en 2024 en débutant par l’Europe. Profitant des festivals européens estivaux pour se faire connaitre d’un plus large public, les musiciennes ont choisi aussi de retrouver leurs vrais fans dans le cadre de concerts en tête d’affiche dans de toutes petites salles avec un prix des places très abordable. C’est ainsi que trois jours avant de jouer pour la première fois au Hellfest ce vendredi, elles font leur retour à Paris ce mardi 25 juin 2024 dans la minuscule mais mythique salle de La Maroquinerie, forcement pleine à craquer, pour défendre ce nouvel album.

Lovebites, La Maroquinerie - Paris, le 25 juin 2024

Mais avant d’accueillir Lovebites sur scène, le tourneur Rage Tour a choisi de faire appel à LohArano pour assurer la première partie. Un groupe originaire de Madagascar qui semble s’inscrire dans la ligné des Mongols de The Hu et autres du même genre qui doivent leur essor aux brésiliens de Sepultura qui ont développé le Metal Tribal avec leur mythique album Roots. Parlant parfaitement Français entre les morceaux, c’est en Malgache que la chanteuse et guitariste s’exprime dans leurs chansons. Elle est accompagnée d’un bassiste et un batteur de très haut niveau pour jouer une musique énergique et énervé parfois très technique aux influences jazz, voir parfois latino quand ils ne versent pas dans le punk revendicatif. Une mise en bouche originale mais sans grand rapport avec la pièce maitresse qui nous attend par la suite.

Il n’y avait à vrai dire pas vraiment  besoin de première partie pour le retour de Lovebites à Paris tant l’arrivée d’une météo enfin estivale s’est déjà chargée de chauffer la salle et de la rendre bien nauséabonde faute dune climatisation et une ventilation suffisante. Mais surtout, six ans d’attente auront déjà bien suffit pour que les fans soient chaud bouillants. Dans une salle déjà plongée dans l’obscurité, nous aurons le droit à de faux espoir avec l’enchainement de titres de Heavy Metal que nous pouvions prendre pour une nouvelle intro du groupe mais c’est bien sur l’habituel enchainement The Awakening et Hammer Of The Wrath qui ouvre le premier album que Lovebites est enfin arrivé sur scène peu après 21 heures.

Lovebites, La Maroquinerie - Paris, le 25 juin 2024

Pour ceux qui connaissent le récent CD et Blu-Ray live Knockin’ at Heaven’s Gate, la setlist de ce concert parisien n’aura pas vraiment de surprise car les morceaux s’enchainent en partie dans le même ordre lors de ce concert parisien. Cela ne pose au fond aucun problème puisque ce sont bien ces chansons, parmi tant d’autres, que nous espérions pouvoir enfin voir jouées devant nos yeux avec une proximité que bien des fans japonais nous envieraient aujourd’hui. Les titres s’enchaineront sans aucun temps mort, délaissant les ballades pour ne jouer que les morceaux les plus énergiques. Chaque album sera très bien représenté avec trois titres de chaque sans oublier d’ajouter des titres de leurs E.P.s. dans un show de près d’une heure et  vingt minutes.

Arborant de toutes nouvelles tenues pour cette tournée qui précède la sortie prochaine d’un nouvel EP et d’un nouveau live, il faut bien reconnaitre que Lovebites a connu un veritable « glow up » en six ans. Ce sont aujourd’hui des musiciennes bien plus assurées que nous retrouvons sur scène. Malgré la petite taille des salles, le show a été clairement été sérieusement répété pour des gestes et déplacements synchronisés même si ce soir il était parfois compliqué pour elles de se se croiser sur scène sans prendre un coup de manche de guitare.

En plus de nous impressionner par sa voix phénoménale la chanteuse Asami peut maintenant nous parler en anglais entre les morceaux. Jouant toujours les « ice queen », la guitariste Miyako peut parfois donner l’impression de ne pas être très ravie d’être la mais quelques sourires laisseront parfois voir qu’il ne s’agit que d’une facade. La pauvre nous a fait une frayeur hier soir en annonçant sur son compte Instagram un coup de fatigue et nous avons même pu la voir tousser par moment durant le concert. Cela ne l’a fort heureusement pas empêché de nous délivrer une nouvelle masterclass de la six cordes avec son binôme Midori aux allures de déesses de l’Antiquité depuis qu’elle s’est lancé dans le bodybuilding. Les voir se mettre cote à cote pour jouer des solos à l’unisson est toujours un émerveillement devant leur technicité.

Lovebites, La Maroquinerie - Paris, le 25 juin 2024

Même si ce sont les deux guitaristes qui attirent la majorité des regards, elles ne seraient cependant rien sans leur batteuse Haruna pas toujours dans la lumière mais pourtant absolument incroyable entre sa rapidité à la double grosse caisse et ses breaks qui justifie bien son prénom de croiseur de bataille de la Marine impériale japonaise. Si elle pouvait paraitre autre fois comme effrayée par sa batterie tout en réussissant malgré tout largement à la dompter, elle est maintenant bien plus à l’aise envoyant même des baisers au public tout en jouant. Parfois obligé de paraître sérieuse dans la mise en scène des morceaux, la nouvelle bassiste Fami ne peut s’empêcher d’afficher la plupart du temps un grand sourire. Elle impressionne clairement par son jeu rapide tout aux doigts et l’ajout de slap sur les titres.

Nous avions de grands espoirs pour Lovebites en les découvrant au Nouveau Casino il y a six ans et comme nous avons pu le remarquer de loin durant ces dernières années, Lovebites a depuis vraiment réussi à faire ses preuves. C’est un groupe au summum de son art que nous retrouvons à La Maroquinerie six ans plus tard pour un concert qui ressemblait à un vrai cadeau tant c’est une chance de pouvoir encore les voir de si près.

MON AVIS :
5/5

Lovebites, La Maroquinerie - Paris, le 25 juin 2024

SETLIST : 

01. The Awakening
02. The Hammer of Wrath
03. When Destinies Align
04. Stand and Deliver (Shoot ’em Down)
05. Shadowmaker
06. Judgement Day
07. Soldier Stands Solitarily
08. Raise Some Hell
09. Don’t Bite the Dust
10. Rising
11. M.D.O.
12. We the United
Rappel:
13. Holy War
14. Glory to the World

A Lire Aussi

Atarashi Gakko ! - Bataclan - 05/06/2024

ATARASHII GAKKO ! – A G ! CALLING WORLD TOUR Pt I – BATACLAN – Paris – 05/06/2024 [Chronique Concert]

Les phénoménales Atarashii Gakko ! débarquaient pour la première fois à Paris dans un Bataclan surchauffé ce mercredi 5 juin 2024

CRYPTA – Shades Of Sorrow European Tour 2024 – Backstage By The Mill – Paris – 03/05/2024 [Chronique Concert]

Pour leur première tournée européenne en tête d’affiche, les brésiliennes de Crypta donnaient un show impressionnant à Paris au Backstage By The Mill ce vendredi 3 mai 2024.

Burning Witches - Backstage By The Mill - Paris - 26/01/2024

BURNING WITCHES – The Dark World Tour 2024 – Backstage By The Mill – Paris – 26/01/2024 [Chronique Concert]

Une déferlante de métal helvétique s’abattait ce vendredi sur Paris avec le retour des Burning Witches en concert au Backstage By The Mill.

Abbath - Trabendo - 19 janvier 2024 - Chronique Concert

ABBATH – DREAD REAVER EUROPE 2024 – TRABENDO, PARIS – 19 janvier 2024 [Chronique Concert]

Abbath était de retour à Paris ce vendredi 19 janvier pour un concert en tête d’affiche au Trabendo avec Hellripper et Toxic Holocaust.

BabyMetal - Olympia - 06/12/2023

BABYMETAL – WORLD TOUR 202- L’OLYMPIA, PARIS – 6 DECEMBRE 2023 [Chronique Concert

BABYMETAL était de retour à Paris en tête d’affiche ce mercredi 6 décembre 2023 pour un concert des plus mémorables sur la mythique scène de l’Olympia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.