CinémaCritique Ciné

MISSION : IMPOSSIBLE – DEAD RECKONING – PARTIE 1 de Christopher McQuarrie [Critique Ciné]

Mission :  Imposssible - Dead Reckoning - Partie 1

Après avoir sauvé les salles obscures avec Top Gun : Maverick, Tom Cruise revient sauver le monde dans le nouveau Mission : Impossible – Dead Reckoning – Partie 1

Votre mission si vous l’acceptez est de passer 2h45 devant le nouveau Mission :  Imposssible – Dead Reckoning – Partie 1 qui malgré sa durée ne parviendra même pas à conclure son intrigue. Prêt à tout pour faire du pognon sur le dos des spectateurs avides de sensations fortes, Tom Cruise succombe à son tour à la mode des films divisés en deux pour s’assurer le double d’entrée. Encore faudrait-il que cette première partie mérite le coup de voir encore une suite. Ce qui n’est franchement pas gagné…

Écrit et tourné avant même l’offensive russe en Ukraine, le début de Mission :  Imposssible – Dead Reckoning – Partie 1 nous replonge en pleine guerre froide avec la menace d’un sous marin russe armé de la plus destructrice des armes. Une redoutable intelligence artificielle donnant à celui qui en détient la clé le pouvoir de déterminer le sort de notre planète entière. Une clé convoitée par les dirigeant du monde entier qu’Ethan Hunt sera chargé de retrouver pour sa nouvelle Mission : Impossible.

Mission :  Imposssible - Dead Reckoning - Partie 1

Il faudra être un fervent membre de la secte Tom Cruise pour pouvoir encore gober ce nouvel épisode de cette franchise qui n’a jamais mieux porter son nom que tout ce qui se passe dans le film parait effectivement impossible. À coup de gadgets et de logiciels sophistiqués, les scénaristes se permettent d’enchaîner à un rythme effréné toutes les facilités scénaristiques imaginables. À peine remis d’une première incohérence que nous assisterons à une suivante dans un enchainement incessant. Si la saga Indiana Jones peut se permettre de nombreuses incohérences, c’est par son coté roman Pulp revendiqué mais dans un film qui se prend la plupart du temps trop au sérieux cela passe forcement beaucoup moins bien.

Probablement sponsorisé par l’office du tourisme du Qatar, le début de cette nouvelle mission prendra place dans l’aéroport d’Abu Dhabi où se croiseront déjà tous les protagonistes et antagonistes de cette histoire : le grand méchant surgit du passé d’Ethan et ses sbires, une voleuse correspondant parfaitement au cahier des charges de l' »Ethan Hunt Girl » ou encore des agents du gouvernement qui traque encore notre héros. Entre eux se joueront des tours de passe-passe numériques improbables, le désamorcèrent d’une bombe rien d’autre que nucléaire et un jeu du chat et de la souris qui ne mènera à rien et se répètera inlassablement dans tout le reste du film.

Mission :  Imposssible - Dead Reckoning - Partie 1

Ce se sont les mêmes que nous retrouverons tout d’abord à Rome pour une longue séquence totalement calquée sur celle à Paris dans le précèdent film. Même scène de poursuite à moto et en voiture dans les rues de la capitale italienne qui s’achèvera à bord d’une Fiat 500 jaune sous forme d’image à Lupin The Third, Un Amour De Coccinelle où bien peut être à Bumblebee. Cette séquence s’achèvera là aussi  dans une interminable scène dans fête luxueuse qui reprend tellement l’esthétique des films de la saga  John Wick que  nous nous attendrons presque avoir surgir Keanu Reeves. C’est en fait un long tunnel de dialogue qui semble vraiment servir d’entracte pour aller vider sa vessie tant ennemis et alliés tous réunis parlent pour ne rien dire pendant dix bonnes minutes avant enfin se mettre sur la figure.

Il faudra attendre la dernière grande séquence où ils se retrouverons encore une fois tous à bord de l‘Orient Express pour enfin avoir le droit aux moments les plus spectaculaires du film. Mais déjà largement éventées dans la bande annonce pour attirer les spectateurs, ces scènes ne réserveront du coup plus aucune surprise surtout aux fans du jeu vidéo Uncharted 2 qui seront étonnés des larges similitudes dans la scène de la chute du train. De même le fameux passage du saut de la falaise en moto n’a en elle même rien de réellement spectaculaire à part que l’acteur aurait pu y laisser vraiment sa peau. Quand on voit que tout le monde a réussi à monter dans le train simplement d’une manière où d’une autre, difficile de comprendre cette surenchère de moyens pour faire monter Ethan Hunt à bord.

Mission :  Imposssible - Dead Reckoning - Partie 1

Sachant que de toute manière l’intrigue pourrait changer du tout au tout  à n’importe quel moment dans un énième retournement de situation improbable, il sera difficile de prêter attention aux fumeuses explications sur les faits en cours. Les scénaristes peuvent bien remplacer la disquette du premier film et la clé USB du cinquième film par cette fois une véritable clé qui ne cessera de passer en de main en main, cela ne représente pas plus d’enjeu. D’autant plus que s’ils sont nombreux à vouloir mettre la main dessus sans même savoir au fond à quoi elle sert vraiment contrairement aux spectateurs qui le savent depuis le début du film. Un scénario paresseux qui ne cherche même pas à innover et qui semble uniquement servir de simple prétexte pour enchainer les scènes d’action.

Autrefois acteur de talent, Tom Cruise semble désormais se complaire à jouer simplement les cascadeurs tout juste bon à courir à fond de balle la moitié du film et qui à force de tenter le diable à chaque film finira certainement un jour par le regretter. Pour ne pas paraître vieillissant, il semble ici complétement ripoliner numériquement par une sorte de filtre Instagram. Nouvelle recrue de la saga l’actrice française, Pom Klementieff incarne excellemment une des sbires du grand méchant bien badass avec à un moment un petit côté Harley Quinn qui devrait lui permettre de se faire encore un peu plus remarquée. C’est cependant Hayley Atwell autre recrue du MCU connue pour son rôle d’Agent Carter qui prend le dessus sur le film en devenant  la nouvelle « Ethan Hunt Girl« .

Mission :  Imposssible - Dead Reckoning - Partie 1

Il y aurait de quoi écrire un pavé sur les nombreux défaut et incohérences de Mission : Impossible – Dead Reckoning – Partie 1. Ce n’est pas parce que les spectateurs cherchent avant tout du grand spectacle qu’ils n’ont pas le droit de profiter en même temps d’un scenario intelligent et original qui tient au minimum la route. Il ne faudra clairement pas se montrer exigent pour apprécier ce long métrage dont les scènes les plus spectaculaires sont déjà dans la bande annonce. Face à ce manque flagrant d’inspiration, difficile de savoir ce que pourra nous proposer de mieux la partie 2 de Dead Reckoning dont le scénario n’est même pas encore terminé.

MON AVIS :
2/5

A Lire Aussi

La Malédiction : L'Origine

LA MALÉDICTION : L’ORIGINE de Arkasha Stevenson [Critique Ciné]

Dans la famille des prequels inutiles de films cultes voici venir La Malédiction : L’Origine

DRIVE-AWAY DOLLS de Ethan Coen [Critique Ciné]

Ethan Coen s’offre une escapade en solo avec le délirant road-movie lesbien Drive-Away Dolls.

Le Jeu De La Reine

LE JEU DE LA REINE de Karim Ainouz [Critique Ciné]

Face à face redoutable entre Alicia Vikander et Jude Law, Le Jeu De La Reine est un fascinant mélange de film historique et de thriller

Vampire Humaniste Cherche Suicidaire Consentant

VAMPIRE HUMANISTE CHERCHE SUICIDAIRE CONSENTANT de Ariane Louis-Seize [Critique Ciné]

Avec ses allures de graphic novel, Vampire Humaniste Cherche Suicidaire Consentant casse les codes  du film de vampires traditionnel.

Immaculée

IMMACULÉE de Michael Mohan [Critique Ciné]

En pénitence pour Madame Web, Sidney Sweeney entre dans les ordres dans le film d’horreur Immaculée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.