OPETH, deux concerts exceptionnels annoncés [Actus Métal et Rock]

 

Après deux affiches teaser postées sur les réseaux sociaux, Opeth a annoncé deux grands concerts dans des lieux prestigieux à New York et à Londres pour la fin de l’année 2016.

 

Opeth - Radio City Music Hall

 

Actuellement en pleine préparation du successeur de Pale Communion, le groupe suédois Opeth mené par Mikael Akerfeldt vient de confirmer deux dates de prestiges. La première aura lieu le 1er octobre 2016 au Radio City Music Hall de New York et le second à The SSE Arena de Wembley à Londres le 19 novembre 2016. Très populaire en Angleterre, ce nouveau concert sera le plus gros de leur carrière en tête d’affiche. Les suédois ont déjà enregistré trois DVDs à Londres, le premier au Shepherd’s Bush Empire, le second à la Roundhouse et le troisième au prestigieux Royal Albert Hall. Les places pour ces deux concerts sont disponible à la vente depuis aujourd’hui. Il faudra tout de même compter 52£ au minimum pour une place à la Wembley Arena.

On ne sait pas encore si le nouvel album d’Opeth sera prêt pour ces deux concerts mais le chanteur promet déjà une setlist qui fera honneur aux vingt cinq ans de carrière de la formation. Les suédois avaient organisé en fin d’année 2015 une grande tournée anniversaire pour leur vingt cinq ans durant laquelle ils interprétaient en intégralité l’album Ghost Reveries sorti le 29 août 2005. Le public français avait pu les voir à cette occasion le 17 octobre 2015 au Trianon à Paris. On attend déjà avec impatience de savoir si Opeth prévoit d’autres concerts en cette fin d’année avec un passage par la France.

 

Opeth Wembley Arena

 

Mikael Akerfeldt et ses musiciens donneront quelques concerts cet été mais ne prévoit pas de participer cette fois ci aux différents festivals de métal français que ce soit le Download Festival ou le Hellfest. Le plus prés pour les voir sera à Barcelone le 2 juillet 2016 ou au Pukkelpop Festival en Belgique le 19 août 2016.

Opeth a sorti son dernier album Pale Communion le 25 août 2014. Ce disque marquait une étape de plus vers une musique de plus en plus proche du rock progressif des années 70 à la Emerson, Lake & Palmer et délaissait totalement les gros riffs après l’abandon du chant death sur le précédent album Heritage au grand désespoir des fans de la première heure. On ne sait pas encore ce que nous prépare Mikael Akerfeldt pour le prochain album.