Critique Ciné : LE TOUT NOUVEAU TESTAMENT de Jaco Van Dormael


 

Le Tout Nouveau Testament

 

Jaco Van Dormael est un réalisateur qui sait se faire désirer. Il a en effet mis en scène que cinq longs métrages en l’espace de 25 ans de carrière. C’est qu’il en faut du temps pour inventer des histoires aussi originales. Cinq ans après l’excellent Mr. Nobody, le voici de retour avec Le Tout Nouveau Testament, un film entre conte fantastique et réflexion sur la vie qui ne laissera certainement personne insensible à son sujet.

On imagine à tort que Dieu vit au Paradis mais en fait il habite un sinistre appartement à Bruxelles avec sa femme et sa fille de dix ans Ea. Pendant que son père fait la misère aux Hommes à l’aide de son ordinateur, la petite fille rêve de s’évader. Ne supportant plus les mauvais traitement infligée par son père, elle va se venger en envoyant par SMS à tous les hommes et femmes la date de leur mort puis décide de s’enfuir à la recherche de six nouveaux apôtres pour écrire Le Tout Nouveau Testament.

Oubliez tout ce que vous avez pu apprendre au catéchisme car Jaco Van Dormael a choisi de réécrire La Bible. Il faut un temps d’adaptation pour se faire à cette histoire qui délocalise Dieu à Bruxelles et en fait un personnage foncièrement cruel qui passe ces journées a inventer des lois pour pourrir la vie des humains. Dans le rôle, Benoît Poelvoorde sort tout ce qu’il a de plus méchant en lui, l’autre facette de son talent de comédien à l’opposé de son rôle dans Une Famille A Louer sorti il y a quinze jours.

Le Tout Nouveau Testament

Ce Tout Nouveau Testament prend les allures d’un conte ou d’un rêve étrange. Le personnage principale en est Ea la fille de Dieu. Une gamine de dix ans dont on avait jamais entendu parler puisqu’elle était séquestrée dans l’appartement miteux de Dieu. Dans sa forme, le film fait penser aux films de Jean-Pierre Jeunet et particulièrement au Fabuleux Destin D’Amélie Poulain dans sa narration et son coté loufoque et décalée de sa galerie de personnages.

Le film qui raconte sa vengeance est découpé en chapitre comme la Bible avec la Genèse et le récit des six nouveaux apôtres qu’elle a choisi de recruter pour compléter « l’équipe » formée par son frère JC. Des personnes hauts en couleur qui ont tous été pas vraiment aidé dans la vie et qui, poussés par Ea, vont reprendre leur vie en main avant l’échéance fatale. Il y a une jeune femme très belle mais seule, un homme qui réalise qu’il a gâché sa vie dans des métiers ennuyeux, un obsédé notoire, un assassin, une bourgeoise et un jeune garçon.

Le Tout Nouveau Testament

Même si le film se veut être une comédie, il est par moment particulièrement déprimant tant la vision du monde que dépeint Jaco Van Dormael semble sombre et sans espoir. Au fond il n’a pas vraiment tort et chacun ressentira le film de manière différente en se reconnaissant plus ou moins dans l’un ou plusieurs de ces apôtres. Pour un spectateur sans soucis particulier, il verra peut être simplement une comédie noire, pour quelqu’un qui déprime déjà, le film ne fera que le réconforter dans ses pensées les plus sombres mais lui montrera aussi que tout peut s’arranger.

En tournant à Bruxelles, le réalisateur a choisi de mettre dans son film une majorité d’acteurs belges. En plus de Benoît Poelvoorde, on y trouve Yolande Moreau toujours aussi drôle en femme de Dieu obligée de la boucler en permanence. Les deux ne sont que des seconds rôles éclipsé par la jeune Pili Groyne, véritable héroïne du film. Chacune de leur apparition est du coup un véritable régal. Parmi les apôtres on trouve Catherine Deneuve, seule actrice française, qui joue encore avec son image en tombant amoureuse d’un véritable gorille. François Damiens joue sur sa corde sensible dans le rôle d’un assassin. Les autres apôtres sont joués par des acteurs moins connus mais tout aussi talentueux.

Le Tout Nouveau Testament

 

MON AVIS :

 3/5 

Pour son cinquième long métrage, le réalisateur Jacon Van Dormael signe une jolie fable originale et amusante mais parfois aussi un peu déprimante. Comme son précédent film Mr. Nobody, il s’interroge sur les choix que l’on peut faire dans la vie mais y inclus cette fois ci l’intervention divine d’un Dieu vraiment pas sympathique brillamment interprété par Benoît Poelvoorde. Certains y avaleront de travers leurs cours de catéchisme mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit avant tout d’une comédie et que celle-ci est vraiment réussie.

 

 

FICHE TECHNIQUE :

  • RÉALISATEUR : Jaco Van Dormael
  • AVEC : Benoît Poelvoorde, Yolande Moreau & Catherine Deneuve
  • SCÉNARISTE : Jaco Van Dormael & Thomas Gunzig
  • MUSIQUE : An Pierlé
  • GENRE : Comédie / Fantastique
  • DURÉE : 1h54
  • NATIONALITÉ : Belge
  • DISTRIBUTEUR : Le Pacte
  • SITE OFFICIEL : http://www.le-pacte.com/le-tout-nouveau-testament/
  • DATE DE SORTIE : 2 septembre 2015

 

 

A LIRE AUSSI :