BLACK ADAM de Jaume Collet-Serra [Critique Ciné]

BLACK ADAM de Jaume Collet-Serra [Critique Ciné]

Black Adam - Copyright 2022 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.

Dwayne Johnson sera-t-il capable de sauver les salles de cinéma en devenant le nouveau super héros Black Adam de DC Comics ?

Black Adam, Shazam 2, Aquaman 2, The Flash, Batgirl, autant de films produits et mis au placard par la Warner Bros dont les nouveaux dirigeants ne savent pas trop quoi faire. Alors que la destruction pure et simple du film Batgirl juste après le tournage et le report de la sortie de ces films à des dates ultérieures semblaient être des signes de la mort programmée du DC Extended Universe, le studio se décide malgré tout à nous faire croire le contraire en sortant finalement Black Adam au cinéma comme une sorte de test. La présence en tète d’affiche de Dwayne Johnson et le cruel manque de blockbusters américains dans les salles de cinéma pourraient effectivement rapporter des millions de dollars mais sera-t-il vraiment le signe d’un réel engouement pour cette saga qui nous a déjà beaucoup déçu ?

Depuis la sortie de Shazam au cinéma, tous les fans attendaient avec impatience l’arrivée de son Némésis Black Adam. Mais avant une éventuelle confrontation dans un futur film, c’est tout d’abord dans une Origin Story que le Super Villain fait son arrivée dans le D.C.E.U.. Né d’une civilisation antérieure aux égyptien, Teth Adam aurait du être le héros qui allait sauver le peuple Kahndaq de la tyrannie de leur roi Ahk-Ton mais son comportement violent a poussé ses maîtres à l’enfermer dans un tombeau. 5 000 ans plus tard Adrianna Tomaz une femme à la recherche de la couronne du roi va ressusciter Teth Adam. Craignant le pire, les super héros de la Justice Society sont envoyés pour l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard.

Black Adam - Copyright 2022 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.

Réalisateur de nombreux films d’action complètement bidons, Jaume Collet-Serra a renoncé à donner lui même une suite à son seul bon film Esther pour se lancer dans le film de super héros avec Black Adam. Marchant sur les traces de Zack Snyder, dont le Snyderverse avait été un temps abandonné par la Warner avant d’être ressuscité sous la pression des fans, le début du film s’inspire clairement beaucoup de son péplum 300. On ne peut aussi s’empêcher de voir une très grande ressemblance dans le costumes et les postures avec le Superman de Man Of Steel

Pour le plus grand plaisir des exploitants de salles qui vont pouvoir s’en mettre plein les fouilles, Black Adam ressemble plus une attraction de fête foraine à voir en 4DX avec supplément sans oublier de s’acheter son seau de popcorn qu’à un véritable long métrage digne de ce nom. De quoi donner largement raison aux critiques exprimées par Martin Scorsese sur les films de super héros. Le scénario est totalement insipide et prétexte à une succession de scènes d’actions pleine de ralentis qui permettent  de se rendre compte malheureusement trop bien de la médiocrité de beaucoup de scènes entièrement numériques et du manque d’originalité du film.

Il y aurait pourtant eu de quoi développer une véritable intrigue avec une vrai réflexion sur ce Super Villain que certains veulent ériger en héros comme cet insupportable gamin et sa mère responsable de son retour sur Terre mais sans véritable histoire à nous raconter comment s’attacher aux personnages de ce film ? Ce qui est certains c’est qu’en cherchant à divertir le spectateur sans le faire se poser de questions, Jaume Collet-Sera et ses scénaristes n’avaient visiblement pas envie de s’encombrer de la moindre psychologie. Ce ne sera pas dans ses scènes de dialogues toutes sans intérêt mais dans son enchainement de scènes d’action sans véritable enjeu que l’on finira par trouver le temps long devant autant de bêtise. Et que dire de ces fameuses origines de Black Adam qui ne cesseront de changer au cours du film comme de véritables twists qui ne tiennent pas la route tellement nous n’en aurons rien à faire. Était-ce vraiment si compliqué de nous expliquer clairement d’un seul bloc comment est né le Super Villain plutôt que commencer par nous montrer des choses qui se révéleront fausses et donc ne servent à rien ? 

Black Adam - Copyright 2022 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.

Dans le rôle de ce Black Adam Dwayne Johnson est en mode catcheur à jouer des muscles sans utiliser à un seul moment son cerveau. Espérons qu’il ira chercher sans honte son Razzie du pire acteur de l’année tant il semble tout faire pour le mériter. C’est même quasiment l’intégralité de la distribution de Black Adam qu’il faudrait récompenser que ce soit la mère jouée par Sarah Shahi que son fils interprété par Bodhi Sabongui ou Marwan Kenzari dans le rôle du vrai méchant du film Sabbac pas vraiment impressionnant. Tous ces acteurs jouent aussi leur ancêtres d’il y a 5000 ans mais pourtant Black Adam, seul survivant de cette époque, ne semble pas remarquer cette ressemblance physique.

Semant le doute sur sa réelle appartenance au D.C.E.U., Black Adam semble se dérouler dans un monde où les Batman, Superman et Wonder Woman n’apparaissent qu’en poster et en figurine dans leur version comic book dans la chambre de l’adolescent comme s’ils n’existaient pas réellement. Le film introduit aussi pour la première fois au cinéma la Justice Society, une association de super hérosau rabais. Même si les fans de comics books savent que certains de ses membres sont souvent nés avant, les spectateurs qui ne connaissent que les films ne pourront s’empêcher de voir dans leur arrivée tardive sur grand écran autre chose que de pales copies d’héros du concurrent Marvel. Il y a Hawkman qui rappellera forcement Le Faucon et qui est  par l’acteur Aldis Hodge au look qui laisse à croire qu’il sort de Black Panther, un Dr Fate croisement en Dr Strange et Ozymandias joué par un Pierce Brosnan venu prendre un gros chèque, Cyclone copie conforme de Tornade jouée par le très jolie Quintessa Swindell  et Atom Smasher mélange de Deadpool soft et d’Antman joué par Noah Centineo ancienne coqueluche des ados sur Netflix qui commence sérieusement à s’empâter. Il faudra attendre la scène post-générique pour voir que le film est réellement lié avec le D.C.E.U. mais il n’est tellement pas certains que cela se concrétise que cette scène ne semble être que pour faire dans le fan service.

Black Adam - Copyright 2022 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.

Black Adam est clairement le film de super héros de trop. Incapable d’apporter quelque chose de neuf, le long métrage de Jaume Collet-Serra n’est qu’un enchainement de scènes d’action sans intérêt au scénario famélique et à l’humour lourdingue porté par un Dwayne Johnson en pilotage automatique. Tout ce que l’on ne supporte plus dans un DC Extended Universe de plus en plus médiocre qui mériterait de rejoindre Batgirl à la poubelle. Il est grand temps que cela s’arrête !

MON AVIS :
0/5

0/5

A Lire Aussi

Bones And All

BONES AND ALL de Luca Guadagnino [Critique Ciné]

Loin des amours de vacances de Call Me By Your Name, le réalisateur Luca Guadagnino retrouve Thimothée Chalamet dans le drame horrifique Bones And All.

Le Menu

LE MENU de Mark Mylod [Critique Ciné]

Anya Taylor-Joy joue les trouble-fêtes dans le thriller culinaire Le Menu

Inu-Oh

INU-OH de Masaaki Yuasa [Critique Ciné]

Le réalisateur Masaaki Yuasa nous replonge dans le japon féodal avec son nouveau chef d’œuvre Inu-Oh.

La Maison

LA MAISON de Anissa Bonnefont [Critique Ciné]

Ana Girardot se dévoile comme jamais pour entrer dans la course aux César avec son rôle dans La Maison.

Couleurs De L'Incendie

COULEURS DE L’INCENDIE de Clovis Cornillac [Critique Ciné]

Suite d’Au Revoir Là-Haut, le roman Les Couleurs De l’Incendie de Pierre Lemaitre est à son tour adapté au cinéma par Clovis Cornillac

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.