Chronique CD : STONE SOUR – COME WHAT(EVER) MAY

 

FICHE TECHNIQUE :

  • MUSICIENS : Corey Taylor (chant), James Root (guitares), Josh Rand (guitares), Shawn Economaki (basse), Roy Mayorga (batterie)
  • GENRE : Néo Métal
  • DUREE : 49 minutes
  • DATE DE SORTIE : 31 juillet 2006

TRACKLISTING :

 

 

CHRONIQUE : C’est les vacances pour Slipknot ! Du coup Corey Taylor et Jim Root ont eu le temps de se repencher sur leur projet parralèle Stone Sour pour sortir un second album Come What(ever) May quatre ans aprés leur premier album éponyme.

Dans la continuité de son prédecesseur, Come What(Ever) May propose douze titres écrits collectivement allant du métal énnervé  (30/30-150) à la ballade pop (Zzyzx Rd.) en passant par un lot de titres mid tempo bien entrainants. Que les fans de Slipknot ne s’attendent pas à un album du genre Iowa, on se rapprocje plus ici des chansons les plus calmes de Vol 3 : Subliminal Verse.

Corey Taylor privilégie ici le chant clair même si parfois il se laisse emporter à l’un de ces célébres cris gutural. Le chant se mélange à des passages un peu plus rapé faisant de l’album de Stone Sour un album plus Néo Métal que ceux de Slipknot se rapprochant plus, dans l’esprit, d’un Linkin Park ou Limp Bizkit. Certains titres rappeleront aussi les derniers albums d’Anthrax.

La nouveauté de l’album est l’arrivé dérrière les fûts de l’excellent Roy Mayorga, ex batteur de Soulfly. trés carré et énergique dont le jeu de cymbale apporte vraiment beaucoup aux arrangements de l’album comme surle titre 1st Person.

Les autres musiciens délivre une prestation tout aussi excellente avec chacun leur petit passage glorieux. A la basse c’est l’intro de Socio, A la guitare c’est la construction de riffs vraiment très entrainants et la précision des solos. A noter la participation de Corey Taylor à la guitare sur trois titres : Through Glass, Sillyworld & Zzyzx Rd.

Parmis les douzes compos se démarquent quelques unes, tout d’abord les deux premiers singles trés bien choisi : l’ennervé 30/30-150 excellente entrée en matière et la ballade Through Glass rappelant Bother sur leur premier opus du groupe.  Le reste des titres s’écoutent sans peine et l’album ne souffre d’aucun remplissage jusqu’au douzième titre Zzyzx Rd., malheureusement bien en dessous du reste. Ballade mielieuse au piano que ne renierait pas un Robbie Williams mais qui n’a vraiment pas sa place dans le repertoire d’un groupe comme Stone Sour.

Au final Come What(Ever) May se révéle un excellent album pour patienter jusqu’au retour de Slipknot, souhaitons longue vie a ce projet parralèle qui mérite vraiment d’être porté loin.

NOTE : 4/5

 

 

Partager l’article !
 
Chronique CD : STONE SOUR – COME WHAT(EVER) MAY:
 

FICHE TECHNIQUE :

MUSICIENS : Corey Taylor (chant), James Root (guitares), Josh …

  • Je ne suis pas super fan du gouipe mais leur dernière préstation scénique valait largement le coup d’oeil ! Biz.