Critique DVD : HOUSE OF THE DEAD de Uwe Boll

 Visuel du produit

FICHE TECHNIQUE :

  • REALISATEUR : Uwe Boll
  • AVEC : Jonathan Cherry, Ona Grauer, Erica Durance
  • GENRE : Horreur
  • DUREE : 1h27
  • DATE DE SORTIE DVD : 10 août 2006
  • SITE OFFICIEL : http://www.house-of-the-dead.com/

INTERDIT AU MOINS DE 16 ANS

SYNOPSIS : Une grande rave party est organisée sur l’ile Isla Del Morte. Mais la fête toune court lorsque des zombies attaquent les ravers.

 

CRITIQUEHouse Of The Dead est l’adaptation du jeu vidéo de Sega qui a connu un grand succès en bornes d’arcade avant d’etre transposé sur consoles et PC. Le film est réalisé par Uwe Boll qui s’est fait une spécialité des adaptations de jeux vidéos. On lui doit récemment les versions cinématographique d’Alone In The Dark et Bloodrayne.

Le scénario du film n’est pas un modèle d’originalité et on dénote plusieurs invraissemblances dans cette histoire. Il peut par exemple paraitre bizarre de voir que tous les protagonistes du film savent manier armes à feux, épées ou combat à main nues.

Bien souvent considéré comme le pire réalisateur sévissant actuellement, il faut reconnaitre quand même qu’il manie la camèra plutot efficacement. Quelques plans inspiré du Bullet Time de Matrix et du Robin Des Bois avec Kevin Costner sont vraiment sympas. C’est au niveau du montage que les effets les plus bizarres se ressentent. Le réalisateur a choisi d’inclure des images du jeu vidéo en guise de transitions entre les scènes et aussi lors des scènes de combats à la fin.

L’ensemble des effets spéciaux est vraiment réussi. Les maquillages des zombies sont originaux et variés même si certains sont batis sur le même moule et sont un peu trop balèzes pour des morts-vivants. Parmis les autres effets spéciaux saluont les effets pyrotechniques avec beaucoup d’impressionnantes explosions

Uwe Boll s’est fait le plaisir d’embaucher plusieurs charmantes actrices qu’il filme bien souvent topless et sous toutes les coutures pour la plus grande joie des spectateurs mâles. C’est ainsi qu’on découvre Erica Durance, la Loïs Lane de la série Smallville, en toute petite tenue lors d’une des meilleures scènes du film. Mais ce n’est pas le seul atout féminin de charme puisqu’Ona Grauer tient l’un des rôles principaux.

Finalement pas aussi nul que ce les critiques ont tendances à le qualifier, House Of The Dead est un divertissement convenable pour une soirée DVD. Les fans du jeu risquent d’être carrement emballé par cette adaptation sympathique.

NOTE : 2/5