Critique Ciné : A MOST VIOLENT YEAR de J.C. CHANDOR

CritiqueCiné2014

 A Most Violent Year

Dans la course aux Oscars 2015, A Most Violent Year fait déjà figure de grand favori avant même d’avoir conquit le public. Dans la lignée d‘American Bluff, le réalisateur J.C. Chandor replonge dans le monde des affaires pour nous raconter le quotidien d’un immigré qui cherche à réaliser son rêve américain.

En 1981, pendant que New York vit une année où la criminalité est à son plus haut niveau, un homme d’affaire tente de conclure une importante transaction. Dans le monde impitoyable des affaires, personne ne va lui faire de cadeaux. Entre les magouilles de la concurrence, la pression d’un procureur et le vol de ses camions Abel Morales va tout faire pour tenter de rester dans sa ligne de conduite la plus honnête possible.

Pour son troisième long métrage, J.C. Chandor semble avoir sorti son manuel du parfait réalisateur. Doté d’un budget beaucoup plus confortable que celui de ses précédents films Margin Call et All Is Lost, A Most Violent Year est un flagrant hommage au grands réalisateurs de films de gangsters. Impossible de ne pas penser à Martin Scorsese ou James Gray devant le classicisme très académique de long métrage. Il n’y a jamais de mal à s’inspirer des plus grands surtout quand le résultat est franchement à la hauteur.

 A Most Violent Year

Autre chance de gagner un Oscar, l’histoire de A Most Violent Year est un scénario original écrit par J.C. Chandor. Curieusement le personnage imaginé par le réalisateur rappelle en plusieurs points Nicolas Sarkozy aussi bien dans sa mentalité, dans ses expressions et dans sa carrière où la frontière entre criminalité et légalité est vraiment fine. Les deux hommes sont en effet entourés de gens ayant trempé dans des affaires plutôt louche. Le réalisateur souligne d’ailleurs que le monde des affaires et celui de la politique sont similaires.

L’histoire de A Most Violent Year n’a rien d’extraordinaire en elle même mais se suit pour autant avec intérêt. On est à 100% derrière cet homme ambitieux à frémir pour lui à chaque galère et à se demander ce que lui réserve le réalisateur et scénariste. Pas le temps de s’ennuyer dans le film qui est ponctué par moments de scènes d’actions augmentant le suspense.

 A Most Violent Year

Progressivement Oscar Isaac a fait son chemin à Hollywood et atteint les sommets depuis environ cinq ans où ils commence à tenir la tête d’affiche. On découvre un nouvel acteur véritablement capable de se métamorphoser de films en films. Musicien Folk sans le sous dans Inside Llewyn Davis de Frères Cohen ou arnaqueur de touristes dans The Two Faces Of January et aujourd’hui homme d’affaire immigré qui tente de réussir à New York. L’acteur est exceptionnel dans le rôle d’Abel Morales, un homme droit et juste qui refuse la facilité de tomber à son tour dans le banditisme ambiant pour réussir.

Jessica Chastain frappe encore fort dans le rôle de la femme de cet homme d’affaire. Fille de gangster, on a souvent l’impression que c’est elle qui mène réellement les affaires. Albert Brooks qui avait joué avec Oscar Isaac dans Drive incarne leur avocat. Un rôle sérieux pour cet acteur plus connu pour avoir doublé le héros du Monde de Nemo et prêté sa voix à plusieurs personnages des Simpsons. Dernier rôle notable de ce long métrage David Oyelowo joue un procureur sur les basques d’Abel Morales.

A Most Violent Year

MON AVIS :

4/5

Dire qu’aucun des acteurs à l’affiche de A Most Violent Year n’étaient le premier choix du réalisateur, on serait vraiment passer à coté d’un grand film. Toute cette histoire fonctionne beaucoup sur le travail exceptionnel du caméléon Oscar Isaac et de Jessica Chastain impeccable dans ce couple de nouveaux riches qui ne veulent rien lâcher. Nul doute que grâce à eux, le long métrage de J.C. Chandor deviendra vraiment le classique qu’il cherche à devenir et devrait sans peine faire parler de lui aux Oscars.

 

FICHE TECHNIQUE :

  •  – REALISATEUR: J.C. Chandor
  •  – AVEC : Oscar Isaac, Jessica Chastain & Albert Brooks
  •  – SCENARISTE : J.C. Chandor
  •  – GENRE : Drame / Thriller
  •  – DUREE : 2h05
  •  – MUSIQUE : Alex Ebert
  •  – NATIONALITE : Américaine
  •  – DISTRIBUTEUR : Studio Canal
  •  – SITE OFFICIELhttp://amostviolentyear.com/
  •  – DATE DE SORTIE : 31 Décembre 2014

A LIRE AUSSI :